Publié le 05 décembre 2018

ENVIRONNEMENT

Talanoa, Rulebook, Transition juste... Sept mots-clés à connaître pour comprendre la COP24

L’avenir de l’Accord de Paris se joue en ce moment à Katowice en Pologne. Les 197 parties à la Ccnucc, la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, y sont réunies jusqu’au 14 décembre pour la COP24. Au programme : dialogue de Talanoa, Rulebook, financements climat et transition juste. Autant de mots-clés à bien connaître pour s’y retrouver.

COP24 MateuszWlodarczyk NurPhoto
La COP24 se tient jusqu'au 14 décembre en Pologne.
@MateuszWlodarczyk/NurPhoto

1) Accord de Paris

Adopté à l’issue de la COP21 en 2015 en France, l’Accord de Paris fixe la limite de la hausse de la température globale à "bien moins de 2°C" d'ici 2100 et enjoint les États à poursuivre les efforts en direction de "seulement" 1,5 °C. Pour atteindre cet objectif, le texte stipule qu’il faut viser la neutralité carbone à l’horizon 2050. Pour cela, un mécanisme de révision et de transparence pour les contributions climatiques nationales, les INDC, est mis en place. Un processus de révision à la hausse est prévu tous les 5 ans pour toutes les Parties, avec un premier bilan global en 2023. En savoir plus 

2) Rulebook

Si l’Accord de Paris fixe une ambition collective, il ne détaille pas les règles pour y parvenir. C’est tout l’enjeu du Rulebook en discussion depuis la COP22 et qui doit aboutir à Katowice. La dernière version faisait encore 230 pages avant la reprise des négociations. Quelles actions s’engage à prendre chaque pays pour lutter contre le réchauffement climatique ? Quels mécanismes de transparence instaurer pour s’assurer de la mise en œuvre des engagements et suivre dans le temps les progrès réalisés ? Ces règles devront être les plus claires et précises possibles, à la fin des deux semaines de la COP. En savoir plus

3) Dialogue de Talanoa

En parallèle du rulebook, se tiendra le Dialogue de Talanoa, une forme de dialogue interactif impulsée par la présidence fidjienne de la COP23 afin d’aboutir à une relève des ambitions climatiques des États d’ici 2020. "La formule présente l’avantage d’amener les participants à assouplir leurs positions et à revisiter leurs idées en les confrontant à celles des autres. Ce style de dialogue privilégie l’échange et la participation, la découverte de points communs et la communication spirituelle autour d’un sens partagé", rapportent les Nations Unies. En savoir plus

4) Neutralité carbone

Fixé par l’Accord de Paris, cet objectif vise à atteindre "l'équilibre entre les émissions anthropiques et les capacités d'absorption naturelles de la planète, donnant ainsi un rôle aux puits de carbone que sont les forêts". Le principe de neutralité carbone repose sur le constat qu'une tonne de gaz à effet de serre (GES) émise dans l’atmosphère a rigoureusement le même impact sur le climat, quelle que soit la localisation de l’émetteur ou la façon dont cette émission s’effectue. De la même manière, la réduction des émissions de GES a le même impact, quel que soit le lieu où elle se produit. En savoir plus

5) Trajectoire 2°C

Le "2°C" constitue l’objectif de limitation de la hausse de la température globale d'ici 2100 et est rapidement devenu le symbole de la lutte contre le réchauffement climatique depuis la COP de Copenhague, en 2009. Cette valeur est présentée comme un seuil au-dessous duquel les conséquences des changements climatiques seraient acceptables. Il sert de dénominateur commun entre les 197 Parties à la Ccnucc et présente une utilité politique incontestable. En revanche, sa pertinence scientifique est remise en cause très régulièrement. Le dernier rapport du Giec le prouve en mettant en avant des impacts du changement climatique très importants dès 1,5°C de réchauffement. En savoir plus

6) Fonds vert pour le climat

L’Accord de Paris prévoit que les pays développés "assistent" financièrement les pays en développement tant au niveau de l’adaptation au réchauffement climatique qu’à l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre. Pour cela, le Fonds vert pour le climat a été lancé lors de la Conférence de Cancun en 2010, sous l’égide des Nations Unies. Au total, les pays développés se sont engagés à mobiliser 100 milliards de dollars par an d’ici 2020. En savoir plus

7) Transition juste

Ce concept figure également dans l’Accord de Paris sur le climat, plus précisément dans son préambule. Il s’agit de conjuguer transition énergétique et accompagnement des travailleurs concernés (notamment dans le secteur des énergies fossiles). "Les parties tiendront compte des impératifs d’une transition juste pour la population active et de la création d’emplois décents et de qualité conformément aux priorités de développement définies au niveau national". La Présidence polonaise de la COP24 veut mettre ce sujet en avant pendant les débats. En savoir plus

 

Et COP24 au fait ? Cela correspond à la 24e conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (Ccnucc). Celle-ci a été créée en 1992 lors du Sommet de Rio. Depuis 1995, les parties membres se réunissent annuellement. La prochaine COP devait avoir lieu au Brésil, mais le nouveau Président Jair Bolsonaro a annoncé que le pays renonce à accueillir ce rendez-vous

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

COP24 : la Pologne tente d’imposer sa vision d’une transition écologique juste

Les discussions à Katowice ce lundi 3 décembre vont porter sur une transition juste. La Pologne, qui accueille la COP24, la 24e conférence onusienne sur le climat, entend faire signer aux 30 chefs d'États présents une déclaration sur la "Transition Juste". Le pays est particulièrement...

COP24 : cinq défis à relever pour espérer atteindre les objectifs de l'Accord de Paris

Jusqu’au 14 décembre, les 197 parties à la Ccnucc, la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, se retrouvent à Katowice, en Pologne, pour la COP24. L’enjeu est de taille puisque trois ans après l’adoption de l’Accord de Paris, il s’agit d’adopter officiellement...

[Décryptage] Lors de la COP24 en Pologne, "King Coal" sera à l’honneur

La COP24 ouvre ses portes le 2 décembre en Pologne. En ces terres bâties sur le charbon, parler de transition énergétique et de bilan carbone ne sera pas une mince affaire. D’autant plus que le principal sponsor de l’événement sera le premier groupe minier polonais. Une manière, on ne peut...

Juste avant d’accueillir la COP24, la Pologne autorise la construction d'une centrale à charbon de 1 000 MW

Dans quelques semaines, en décembre prochain, la Pologne accueillera la COP24, un sommet climatique essentiel. Mais déjà, le pays hôte envoie un signal très négatif en annonçant la construction d’une centrale à charbon de 1000 mégawatts, une puissance équivalente à celle d’un réacteur...

COP24 : l’Église catholique appelle à un profond changement financier, social et agricole

À quelques semaines de la COP24 début décembre en Pologne et après le nouveau rapport alarmant du GIEC, les dirigeants de l’Église catholique appellent les gouvernements à marquer un tournant lors des prochaines négociations climatiques. Ils demandent des mesures concrètes et immédiates...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Defile de mode Benjamin Suomela

COP24 : Adidas, Burberry, H&M, Puma... 43 marques de mode s'engagent à réduire leurs émissions de CO2

Les annonces se multiplient à la COP24 de Katowice à Pologne. Cette fois, ce sont 43 enseignes de mode, parmi les plus émettrices, qui s'engagent à réduire leurs émissions de 30 % d'ici 2030. Parmi les signataires de la charte pour l'action climatique, on trouve Gap, Esprit, Inditex, H&M ou encore...

Station essence Shell shell

Shell s’engage à lier la rémunération de ses dirigeants à l’atteinte d'objectifs climatiques

Sous la pression grandissante de ses investisseurs, Shell vient d’annoncer plusieurs engagements ambitieux en faveur du climat. Le pétrolier souhaite lier la rémunération de ses dirigeants à l’atteinte de ses objectifs climatiques. De plus, le géant anglo-néerlandais s’engage à quitter les groupes...

Preston wells griffith conseiller du president americain Monika Skolimowska dpa PictureAlliance

COP24 : ces quelques pays qui bloquent le monde face au changement climatique

La seconde semaine de la COP24 à Katowice, en Pologne, s’annonce décisive. 124 ministres du monde entier sont arrivés pour trancher les derniers éléments de la mise en œuvre de l’Accord de Paris mais surtout relever l’ambition climatique des États. Au programme de ces mardi 11 et mercredi 12...

EmmanuelMacron Gilets Jaunes 10 decembre

Face à "l’état d’urgence économique et sociale", Emmanuel Macron tourne la page du Président du climat

Quatre semaines après le début du mouvement des gilets jaunes, Emmanuel Macron est enfin sorti de son silence pour répondre aux manifestants. S’il fait des annonces fortes sur le SMIC, les heures supplémentaires ou les retraites, on note en revanche la quasi-absence de références à la transition...