Publié le 18 juin 2021

ENVIRONNEMENT

La Belgique est condamnée pour sa politique climatique insuffisante

La décision est qualifiée d'"historique". L'Etat fédéral de Belgique et les trois régions du pays (Flandre, Wallonie, Bruxelles) ont été jugés coupables le 17 juin pour "faute" du fait de leur politique climatique insuffisante. La plainte était portée depuis 2015 par une association, Klimaatzaak, soutenue par 58 000 citoyens. Si l'issue du jugement a été saluée, celui-ci reste avant tout symbolique.

 Golden Lady Justice Bruges Belgium @Emmanuel Huybrechts
Représentation de la justice, à Bruges (Belgique).
@Emmanuel Huybrechts

Pays-Bas, France, Allemagne...La liste des Etats condamnés pour leur inaction climatique ne cesse de s’allonger. Un tribunal belge a estimé jeudi 17 juin que les autorités du pays se sont rendues coupables de "faute" en menant une politique climatique négligente. Le jugement, inédit dans le pays, a été qualifié d'"historique" par l'association ayant intenté le procès en 2015, Klimaatzaak (Affaire Climat en néerlandais), à laquelle se sont joints 58 000 citoyens belges. "Tous ont été considérés recevables" (légitimes à agir, ndlr), ce qui est "unique", a affirmé à l'AFP Serge de Gheldere, président de l'association.

Les trois régions du pays (Flandre, Wallonie, Bruxelles) ont également été ciblées dans la plainte et sont reconnus coupables. "Dans la poursuite de leur politique climatique", les quatre entités "ne se comportent pas comme des autorités normalement prudentes et diligentes, ce qui constitue une faute" au regard du Code civil belge, estime le jugement, dont une copie a été communiquée à la presse. En outre, "en s'abstenant de prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir les effets du changement climatique attentatoire à la vie" des plaignants, elles portent atteinte à la Convention européenne des droits de l'Homme, poursuit-il.

Une décision symbolique

Le tribunal de première instance de Bruxelles n'a toutefois pas suivi la demande des plaignants d'imposer des objectifs concrets de réduction des gaz à effet de serre, comme lors de procès récents aux Pays-Bas et en Allemagne.

"Le raisonnement est très intéressant sur le plan du droit mais la décision demeure, une fois de plus, symbolique" explique l’avocat spécialisé en droit de l’environnement Arnaud Gossement sur le réseau social Twitter. Il n’y a "pas de condamnation de réparation et pas d'injonction à prendre une quelconque mesure". "Le principe de séparation des pouvoirs constitue la limite indépassable du contentieux climatique contre les Etats", a-t-il détaillé. Il n'appartient pas au juge de définir à la place du Gouvernement et du Parlement la politique climatique.

La ministre fédérale du Climat, Zakia Khattabi a elle-même reconnu la portée symbolique du jugement. "Je prends acte de la décision du tribunal de Bruxelles [...]. Ceci est une condamnation en droit, sans conséquence financière ni juridique", a souligné la ministre dans un communiqué, en ajoutant qu’elle "respecte cette décision de justice". "Nous avons soutenu le rehaussement de l’objectif européen de réductions de nos émissions d’au moins 55 % d’ici 2030 et la neutralité climatique d’ici 2050 et nous activerons tous les leviers fédéraux pour atteindre ces objectifs", a-t-elle assurée.

Pauline Fricot, @PaulineFricot avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

VERT DE RAGE Engrais maudits SAISON 2 11 1

Vert de rage, la série documentaire de France 5 qui traque les scandales environnementaux et sanitaires

Contamination des fleuves, de l'air, des sols, rejets toxiques,... l'ancien journaliste de Cash Investigation, Martin Boudot, part sur les traces de scandales environnementaux et sociaux pour cette deuxième saison de la série documentaire Vert de Rage diffusée sur France 5. Entre les engrais...

Greta Thunberg en Allemagne climat BERLIN GERMANY SEPTEMBER 24 Climate activist Greta Thunberg speaks at a large scale climate strike march by Fridays for Future in front of the Reichstag on September 24 2021

Les jeunes Allemands, minoritaires, feront-ils entrer le climat dans les urnes ?

Les Allemands votent dimanche 26 septembre pour dessiner leur avenir politique post Angela Merckel. Vendredi Greta Thunberg et des milliers d’Allemands, à dominante jeune, se sont rassemblés devant le Parlement pour que les voix pro-climat comptent. La violence des inondations de l’été a fait passer...

Pitron RedaSettar

"Les géants d’Internet entretiennent notre ignorance sur l'enfer de la pollution numérique", alerte Guillaume Pitron

Trois ans après La Guerre des métaux rares, le journaliste Guillaume Pitron s’attaque à un nouveau sujet avec "L’enfer numérique, Voyage au bout d’un like". Il dévoile le coût environnemental d’un secteur dématérialisé. Entre les stratégies des géants qui nous maintiennent dans l’illusion d’un...

MicrosoftTeams image

À quelques semaines de la COP26, la Chine et les États-Unis prennent de forts engagements climatiques

Fini le financement des centrales à charbon à l'étranger. La Chine annonce la fin de leur construction en dehors de ses frontières. Une avancée majeure alors que Pékin soutenait fortement cette énergie dans les pays en développement. Une bonne nouvelle qui intervient au moment où les États-Unis ont...