Publié le 10 novembre 2016

Cop22 Initiatives

ENVIRONNEMENT

L’Initiative africaine pour les énergies renouvelables sur les rails

Plus de 70 coalitions ont été lancées pendant la COP21. Novethic revient toute la semaine sur les plus importantes d’entre elles et fait le point, un an après, sur leur état d’avancement. Aujourd’hui, focus sur l’Initiative africaine pour les énergies renouvelables.

Champ d'éoliennes en Afrique du Sud.
Dr Neil Overy / Science Photo Libr / Noe / AFP

Lancée par 54 chefs d’État africains, l’Initiative africaine pour les énergies renouvelables (AREI) vise à augmenter la capacité installée du continent africain de 10 GW d’ici 2020 et de 300 GW d’ici 2030.

Dix bailleurs (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Commission européenne) se sont engagés à mobiliser 10 milliards de dollars entre 2016 et 2020 pour atteindre cet objectif (dont 2 milliards d’euros pour la France).

Le 20 septembre dernier, Ségolène Royal, la ministre de l’Environnement et Présidente de la COP21, a remis un rapport présentant 240 projets d’énergies renouvelables à engager sans délai en Afrique à l’occasion de la réunion des chefs d’État africains sur cette initiative à New York, en marge de l’assemblée générale de l’ONU.

Ces projets représentent une capacité de plus de 45 GW en énergies renouvelables, dont de nombreux projets d’hydroélectricité (20 GW). À ce jour, 4,5 milliards d’euros ont déjà été mobilisés. Ils ont contribué à l’installation de 5,7 GW d’énergies renouvelables.

 

Place à l’action

 

Plusieurs réunions de l’Initiative africaine pour les énergies renouvelables se sont tenues à Abidjan, puis au Caire, tout au long de l’année. Elles ont abouti à la mise en place d’un plan, qui se décline en trois phases.

La première phase (2016) vise à identifier les projets et programmes prioritaires, pour permettre une première sélection d’ici la COP22. C’est le sens du rapport remis par Ségolène Royal.

La deuxième phase (2016-2020) lancera des travaux sur l’ensemble des axes du plan d’action (cartographie, renforcement des capacités, soutien au développement des projets, etc.) en vue d’atteindre l’objectif d’augmenter la capacité installée du continent en énergies renouvelables de 10 GW d’ici 2020.

Et la troisième (2020-2030) se basera sur les conclusions des phases précédentes pour mobiliser le potentiel considérable de l’Afrique en énergies renouvelables, en vue d’atteindre l’objectif d’augmenter la capacité installée du continent en énergies renouvelables de 300 GW d’ici 2030.

L’initiative est menée par la commission de l’Union africaine, l’agence du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), le Groupe des négociateurs africains, la Banque africaine de développement, le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), ainsi que l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA).

Concepcion Alvarez
© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Somalie refugie secheresse 2022 Yasuyoshi Chiba AFP

La famine progresse dans les pays vulnérables, amplifiée par les catastrophes climatiques

Somalie, Haïti, Kenya, Afghanistan, Guatemala… Le risque de famine progresse de façon alarmante dans le monde et les conséquences du réchauffement climatique aggravent le phénomène. Une étude d’Oxfam sur dix pays particulièrement exposés aux catastrophes climatiques, comme la sécheresse, montre que...

Greve pour le climat pancarte MARIO TAMAGETTY IMAGES NORTH AMERICAGetty Images via AFP

Grèves des étudiants pour le climat : "On sort de notre insouciance parce que nos dirigeants sont dans le déni"

Ce vendredi 23 septembre marque le retour des grèves mondiales pour le climat à l'initiative de Fridays for Future. En France, des élèves de 500 établissements scolaires vont se mobiliser pour appeler le gouvernement à agir vite face à l’urgence climatique et à suivre les recommandations du Giec....

Inondations pakistant septembre 2022 FIDA HUSSAINAFP

Inondations au Pakistan : comment la science de l’attribution permet de faire le lien avec le changement climatique

Le Pakistan a subi pendant de longs mois des inondations meurtrières. Il est désormais courant d'attribuer ces événements extrêmes au changement climatique. Mais s'il est certain que ce dernier augmente leur intensité et leur fréquence, il est plus difficile d'attribuer directement tel événement au...

Typhon japon indondations catastrophes naturelles YUICHI YAMAZAKI AFP

Sécheresses, canicules, inondations : le changement climatique en passe de gagner une "portée destructrice inouïe"

Le climat s'emballe et nous allons clairement dans la mauvaise direction. C'est ce qui ressort d'un rapport publié par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) le 13 septembre dernier. Il revient sur les données les plus récentes concernant les gaz à effet de serre, les records de températures,...