Publié le 26 novembre 2019

ENVIRONNEMENT

L’explorateur Mike Horn en difficulté en Arctique à cause du réchauffement climatique

L'explorateur Mike Horn et son coéquipier Borge Ousland tentent, depuis deux mois, de traverser l'Océan Arctique gelé à skis de randonnée. Mais la glace, plus fine à cause du réchauffement climatique, est trop fragile. Les deux aventuriers sont passés à travers et souffrent d'engelures mais refusent pour l'instant de faire appel aux secours. 

Mike horn arctique difficulte
L'explorateur Mike Horn publie des nouvelles régulièrement sur Instagram.
@Mike Horn

Jamais une expédition n’aura été si difficile pour l’explorateur sud-africain Mike Horn et son coéquipier norvégien Borge Ousland. Les deux aventuriers sont partis il y a plus de deux mois avec un défi en tête : traverser l’Océan Arctique gelé à skis de randonnée en tirant un traîneau contenant leurs vivres. Leur destination devait être atteinte mi-novembre après plus de 1 600 kilomètres parcourus mais les deux hommes ont rencontré de graves difficultés.

La glace, plus fine à cause du réchauffement climatique

"La glace se brise et se déplace beaucoup plus vite qu’auparavant, c’est un des plus grands défis que nous avons dû relever jusqu’à présent", a expliqué Mike Horn sur Instagram. "À cause du changement climatique, la glace est plus mince que d’habitude", a ajouté auprès de l’AFP Lars Ebbesen, porte-parole de l’expédition. La banquise est si fine que les deux hommes sont passés à travers à de multiples reprises. Mike Horn souffre de gelure aux doigts et au nez mais aussi de perte de sensibilité. 

"Son moral est au plus bas. Je ne l’ai jamais vu comme ça, dans un état de fatigue extrême. Il est en train de perdre la sensation de ces extrémités, c’est inquiétant", a témoigné dans le Parisien la fille de l’explorateur sud-africain, Annika Horn. "Avec ma sœur Jessica, on veut qu’il rentre vite à la maison". Mais l’animateur de The Island et À l’Etat sauvage veut finir son périple. Il lui reste encore 500 km à parcourir. Les deux aventuriers n’envisagent pour l’instant pas de faire appel aux sauveteurs. 

"Nous sommes à bout de forces, nous avons perdu beaucoup de poids"

Les messages envoyés sont pourtant inquiétants. Comme l'a remarqué le Huffington Post, Le 25 novembre, Mike Horn a posté une photo de Borge Ouslan où l’on voit clairement la blessure due au froid sur son nez. Il y décrivait une situation dramatique. "Au moment où je vous parle, nous sommes à bout de forces, nous avons perdu beaucoup de poids. Nous nous sentons faibles et nous n’avons plus beaucoup de nourriture, nous en avons assez pour nous sortir d’ici mais ce sera très dur".

Mike Horn message Instagram

Message qu’il a finalement supprimé et remplacé par un post plus positif : "Bien que nous ayons rarement été dans une si mauvaise tempête, il faut voir le côté inspirant ! Enfin le vent tourne en notre faveur et nous pousse vers le sud plutôt que vers le nord. Cette bonne nouvelle nous a certainement donné un regain d’énergie et de confiance et que nous pourrons peut-être terminer cette expédition comme prévu initialement". 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Manif climat changer le systeme

[Génération climat] Précarité étudiante et urgence climatique : les jeunes veulent changer de modèle

Alors que 20 % des étudiants vivent sous le seuil de pauvreté, l'immolation du jeune Anas K., 22 ans, devant le Crous de son université, pour dénoncer sa précarité financière, a marqué les esprits. Et relancé la question d'une transition juste. Plusieurs étudiants mobilisés dans des collectifs ou...

Inondations pixabay 01

Événements climatiques extrêmes : la France, quatrième pays le plus touché au monde en termes de décès

Les Philippines de nouveau balayées par un typhon, l’Australie en proie à d’incontrôlables incendies, l’Afrique de l’Est touchée par des pluies torrentielles et le sud-est de la France noyée par des inondations meurtrières. Les impacts du changement climatique touchent désormais tant les pays riches...

Valerie Masson Delmote Giec JungYeon Je

Trois questions à Valérie Masson-Delmotte, coprésidente du GIEC : "Les femmes ont moins de capacité à réagir en cas d’aléas climatiques"

C'est un angle mort des politiques climatiques des États. Les femmes subissent de plein fouet les effets du changement climatique, elles ont 14 fois plus de risques de mourir en cas de catastrophe naturelle que les hommes. Valérie-Masson Delmotte, climatologue et co-présidente du Giec s'est plongée...

Inondations Nice ValeryHache Afp

[Décryptage] Inondations, climat et prix de l'immobilier

Ces derniers jours, le sud-est a connu deux épisodes méditerranéens meurtriers et destructeurs. Des phénomènes extrêmes accentués par une bétonisation à outrances de zones inondables. Des milliers de personnes, endettées, voient leur bien immobilier perdre toute leur valeur.