Publié le 08 janvier 2018

ENVIRONNEMENT

L’Accord de Paris n’aurait pas survécu sans la Chine, selon Emmanuel Macron

Emmanuel Macron plaide pour une vaste alliance entre France, Europe et Chine, notamment sur le climat. Il juge que, après le retrait américain, l’action chinoise en matière de baisse des émissions de CO2 a permis à l’Accord de Paris de rester vivant. 

Emmanuel Macron envisage de faire une visite par an en Chine afin de renforcer les collaboration sur le climat et pour la route de la soie.
AFP

"Nos destins sont liés", a-t-il lancé dans un discours d'une heure et quart à Xian (nord), berceau de la civilisation chinoise et première étape de sa visite en Chine, où il est arrivé le 8 janvier. "L'avenir a besoin de la France, de l'Europe et de la Chine. Nous sommes la mémoire du monde. Il nous appartient de décider d'en être l'avenir", a lancé le président français.

Au président chinois Xi Jinping, lundi soir et mardi à Pékin, il proposera de "relancer la bataille climatique" en préparant "un rehaussement de nos engagements" contre le réchauffement, lors de la COP 24 en Pologne fin 2018.Pour le président français, le départ des Etats-Unis de l'accord de Paris impose un co-leadership franco-chinois dans ce domaine. Il a ainsi annoncé pour 2018-2019 l'organisation d'une "année franco-chinoise de la transition écologique".

Sans la décision de la Chine d'y demeurer, "l'accord de Paris n'aurait pas survécu" à la décision américaine, a-t-il souligné, tout en notant que Pékin reste le premier pays émetteur de gaz à effet de serre. "La Chine a tenu parole. Vous avez démontré la réalité de votre prise de conscience et votre immense sens des responsabilités. Qui aurait pu imaginer il y a quelques années que la Chine démontrerait une force d'entrainement mondial?" dans ce domaine, a-t-il dit.

Recréer la route de la soie

Cette coopération "montrera au monde que Français et Chinois sommes capables que notre planète soit à nouveau grande et belle", a-t-il poursuivi, répétant cette phrase en chinois. "La France se transforme en profondeur et, avec elle, c'est l'Europe qui est de retour pour construire une coopération équilibrée avec la Chine", a-t-il assuré, en demandant de définir avec clarté "les secteurs où nous pouvons coopérer et ouvrir de part et d'autre nos marchés, et ceux où nous ne voulons pas le faire".

Il a aussi souhaité "avancer" sur le projet des Nouvelles routes de la soie, lancé en 2013 par Xi Jinping afin de cimenter les liaisons commerciales chinoises au travers du continent eurasiatique. Les routes de la soie n’ont toutefois "jamais été purement chinoises", a-t-il remarqué: par mer, "elles étaient d'abord portugaises" et sur terre passaient par l'Asie centrale. "Je ne veux pas les transformer en routes européennes mais ces routes sont en partage et elles ne peuvent être univoques".

La Rédaction avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Alerte rouge pixabay a roesler

Records battus pour quatre indicateurs majeurs du changement climatique en 2021

L'Organisation météorologique mondiale indique dans un nouveau rapport que quatre marqueurs majeurs du changement climatique ont battu des records en 2021. Une alerte de plus quant à l'impact des activités humaines sur les écosystèmes terrestres et marins mais aussi sur les émissions de gaz à effet...

Tudiants grandes ecoles pollution 02

Polytechnique, AgroParisTech, ENS… Quand les futures élites claquent la porte

Après la vidéo virale des "ingénieurs qui bifurquent" d'AgroParisTech appelant leurs camarades à "déserter", c'est au tour des Écoles normales supérieures de se mobiliser pour que "la pratique scientifique" s'aligne sur "les enjeux impérieux de ce siècle", à savoir l'urgence écologique et sociale....

Canicule chaleur extreme pakistan AAMIR QURESHI AFP 01

Pakistan, Mexique, Égypte… Le monde suffoque sous des températures extrêmes

+51°C au Pakistan, +48°C au Mexique, +46°C en Égypte. Partout dans le monde, des températures historiques sont enregistrées, menaçant la santé humaine, l’approvisionnement en eau, les récoltes futures et même la biodiversité, qui ne résiste pas à une chaleur si accablante. Du côté de l’Hexagone, un...

Elisabeth borne premiere ministre matignon investiture CHRISTIAN HARTMANN POOL AFP

Ces chantiers écologiques qui attendent la nouvelle Première ministre, Élisabeth Borne

La cheffe de gouvernement devra être "attachée à la question sociale, à la question environnementale et à la question productive", a récemment promis le Président qui a multiplié les annonces en matière d’écologie depuis sa réélection. Ces intentions doivent se concrétiser à Matignon mais aussi lors...