Publié le 24 février 2020

ENVIRONNEMENT

Inondations, feux, sécheresse : la cartographie des menaces qui pèsent sur l’Europe dans un monde à +4°C

La Suède en feu, Venise sous les eaux, des inondations meurtrières dans l’Aude. Cela n’est que la bande-annonce d'un monde à +4°C. Même en respectant les objectifs de l’Accord de Paris, les impacts du changement climatique bousculeront notre quotidien. L’Agence européenne de l’environnement lance l’alerte avec une série de cartes sur les principales menaces qui pèsent sur l’Europe.

Inondation cote europe
Les inondations pourraient être 500 fois plus fréquentes d'ici la fin du siècle sur la côte bretonne et le golfe de Gascogne par rapport à 2010.
@CC0

Ce qui était jusqu’ici considéré comme exceptionnel risque de devenir la norme demain. Inondation des littoraux européens sous l’effet de l'élévation du niveau de la mer, feux de forêts plus fréquents et sécheresses intenses : voici ce qui nous attend. L’Agence européenne de l'environnement a publié une série de cartes (1) montrant l’ampleur des menaces qui pèsent sur l’Europe. Et la France n’est pas épargnée.

Des inondations côtières beaucoup plus fréquentes

D’ici la fin du siècle, dans le scénario le plus pessimiste, les littoraux atlantiques et méditerranéens risquent d’être régulièrement inondés, sous l’effet de la montée du niveau des mers (jusqu’à un mètre), des tempêtes et des pluies torrentielles. Selon les estimations de l’Agence européenne de l’environnement, les inondations pourraient être 500 fois plus fréquentes sur la côte bretonne ou le golfe de Gascogne et elles seraient multipliées par 1 000 dans la région de Dieppe par rapport à 2010.

Carte europe inondations cotieres

Dans ce contexte, la ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, entend "relocaliser" les logements menacés par l'érosion maritime, soit entre 5 000 et 50 000 habitations d'ici 2100. En l'absence d'investissements supplémentaires dans l'adaptation côtière, les pertes annuelles moyennes dues aux inondations dans les 17 principales villes côtières des pays européens pourraient passer d'environ 1 milliard d'euros en 2030 à 31 milliards d'euros en 2100, dans le scénario d'émissions élevées, et toucher jusqu’à 3,65 millions de personnes.

Des feux de forêts en hausse

Sur la moitié sud de la France et la côte atlantique, le risque de feux de forêt augmenterait de 20 à 30 %, y compris dans le scénario d'une hausse des températures limitée à 2°C. Si celles-ci dépassent les 4°C, les risques de feux de forêt augmenteraient de plus de 40 % sur la majeure partie de l'hexagone, selon les projections de l'Agence européenne de l'Environnement. La France, la Croatie et le nord de l’Espagne seraient ainsi les plus touchés sur le continent, de même que le nord de la Norvège, la Finlande et la Suède.

Cartes europe risque incendie

Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Nature Communications, les épisodes caniculaires sans répit nocturne vont en outre se multiplier dans l'hémisphère nord - où réside environ 90 % de la population mondiale - et ce même si les émissions de gaz à effet de serre devaient baisser. Ces épisodes devraient pratiquement quadrupler d'ici 2100, et pourraient être multipliés par huit dans un scénario d'émissions non maitrisées et de forte croissance démographique.

Une sécheresse accrue

Selon l’agence européenne, 20 % de la péninsule Ibérique serait transformée en désert d’ici à la fin du siècle si le réchauffement climatique dépassait les quatre degrés. Une grande moitié sud de la France serait également concernée, de même que toute l’Europe du Sud. Cela aura des impacts sur les récoltes et les revenus agricoles et donnera également lieu à des conflits liés à l’usage de l’eau.

Carte europe sécheresse           

Concepcion Alvarez, @conce1 

(1) Voir la cartographie complète de l'Agence européenne de l'environnement


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Le jour d apres plateforme

Coronavirus : donnez votre vision citoyenne de l’après-crise sur la plateforme "le jour d'après"

En quelques heures, le site "le jour d'après" a accueilli plus de deux millions de visiteurs. Lancé le samedi 4 avril par une soixantaine de députés, il invite les Français à présenter leur vision du monde d’après crise pour un monde plus durable. Parmi les premières propositions, on trouve le...

CO2 pollution budget carbone pixabay

Après deux semaines de confinement, l’empreinte carbone des Français a baissé de 62 %

Il aura suffi de seulement deux semaines de confinement pour que l’empreinte carbone des Français chute drastiquement. La réduction des déplacements y est pour beaucoup. Mais qu’en sera-t-il quand nous reviendrons à la vie "normale" ?

Test planete cop26

La COP26 sur le climat est reportée mais les États seront jugés sur la durabilité de leur plan de relance

Après la COP15 biodiversité, c'est désormais la COP26 sur le climat qui a été officiellement reportée en raison du coronavirus. L'année 2020 devait être charnière pour avancer sur ces deux sujets cruciaux. En échange, les experts et les ONG appellent les États à ne pas laisser de côté...

Football 1274661 1280

[Certifié sans coronavirus] Pour la première fois, un club de football français vise la neutralité carbone

C'est assez inédit pour être signalé. Le LOSC a rejoint en début d'année la Climate Neutral Now, une initiative portée par l'ONU Changements climatiques. Le club de football de Lille s'engage ainsi à être neutre en carbone d'ici 2050. Une première dans le monde du foot en France.