Publié le 15 mars 2019

ENVIRONNEMENT

[Infographie] Interdiction des long-courriers, couvre-feu thermique, plus de véhicules thermiques… les mesures extrêmes pour rester sous 1,5°C

[Mise  à jour le 15 mars 2019] À l'occasion de la mobilisation mondiale pour le climat, Novethic vous propose de redécouvrir la saisissante étude du cabinet d’analyse BL Évolution. Elle liste les mesures concrètes  à mettre en œuvre en France pour s'aligner sur une trajectoire de réchauffement de 1,5°C. Parmi elles, la réduction du nombre de voitures, la baisse de la consommation liée au chauffage ou encore la taxation des produits importés… Des mesures pour beaucoup irréalistes mais qui marquent l'urgence de la question climatique. 

Selon les experts, les progrès sont insuffisants dans la majorité des secteurs pour viser un pic des émissions en 2020.
@Ipopba

Sans surprise, l’année 2018 a encore battu des records de chaleur. Elle se classe au quatrième rang des années les plus chaudes depuis un siècle au niveau mondial. Et elle a connu une augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes, tels que les canicules, les sécheresses, les inondations et les ouragans. Le niveau de la mer a crû de 2 à 3 millimètres par rapport à la même période l’année dernière, alors que la fonte de la banquise et des glaciers s’est accélérée.

"Les concentrations de gaz à effet de serre ont, encore une fois, atteint des niveaux records et si la tendance se poursuit, la température risque d’augmenter de 3 à 5°C d’ici à la fin du siècle", prévient Petteri Taalas, secrétaire général de l’l’Organisation météorologique mondiale (OMM). Selon Météo France, qui a publié un bilan provisoire fin décembre, 2018 est l’année la plus chaude depuis le début du XXe siècle, pour la France.

Il reste peu de temps pour inverser la tendance. Dans un rapport publié en décembre, le cabinet B&L évolution a mis en lumière l’ampleur des mesures à mettre en place pour s’aligner sur une trajectoire compatible avec les 1,5°C en France, en s’appuyant sur le scénario proposé par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) d’octobre 2018. Outre les classiques rénovations énergétiques des logements et développement des énergies renouvelables, la plupart des mesures apparaissent drastiques comme l’interdiction d’acheter une voiture neuve, de prendre un long-courrier ou encore la mise en place d’un couvre-feu thermique pour abaisser la température dans les logements.

Comment s aligner sur une trajectoire 1 5 C 1

En suivant cette trajectoire, l’empreinte carbone de la France passerait de 10,5 tonnes d'équivalent CO2 par habitant en 2017 à 3,7 tonnes de CO2 en 2030, ce qui entraîne des changements profonds dans tous les secteurs. Néanmoins, le cabinet reconnaît qu’il s’agit là d’un scénario "peu réaliste" et à l’impact limité si tous les pays n’enclenchent pas eux aussi un basculement aussi important. Or, pour l’instant, on en est loin.

Le World Resources Institute (WRI) estime dans un rapport publié mi-janvier que les progrès sont insuffisants dans la majorité des secteurs pour viser un pic des émissions en 2020. La consommation de charbon continue de croître, les voitures électriques sont à la traîne et la déforestation grimpe en flèche. Prochaine étape cruciale : le sommet des Nations-Unies en septembre prochain à New York, au cours duquel les États devront présenter des engagements largement revus à la hausse.

Et B&L Évolution d’ajouter que, quoi qu’il en soit, il ne faut pas baisser les bras car chaque dixième de degré compte pour "conserver des modes de vie décents à moyen terme nous évitant d’entrer dans l’inconnu". "C’est une véritable économie de guerre qu’il faut mettre en place, une économie de rationnement, d’efforts intenses qui nous sort de notre monde de confort. Cela demande un effort important de la part de tous sur une décennie ou deux."

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Réchauffement climatique : le monde va louper l'objectif 1,5°C, mais il reste un (mince) espoir pour les 2°C, selon l'ONU

Si l’écart entre les besoins et la réalité en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre n’est pas comblé d’ici 2030, il sera extrêmement improbable de maintenir le réchauffement planétaire sous la barre des 2°C, alerte un nouveau rapport du PNUE, le Programme des Nations...

+1,5°C dès 2030 : l’alerte choc du GIEC sur le climat

Le nouveau rapport des experts internationaux sur le climat (GIEC) est l’ultime alerte avant un monde en crise permanente. Les émissions de gaz à effet de serre ont déjà fait grimper la température mondiale de 1°C depuis la révolution industrielle. Et "il est probable" que le réchauffement...

Climat : après l'alerte du Giec, les cinq raisons d'y croire encore

La publication du nouveau rapport spécial du Giec (1), le groupe d’experts intergouvernemental sur le climat, a fait couler beaucoup d’encre. Mais va-t-il marquer un véritable tournant dans l’histoire de l’humanité ? C’est en tout cas ce qu’espèrent une multitude d’ONG, d’experts,...

Limiter le réchauffement à 1,5°C ferait gagner 20 000 milliards de dollars à l'économie mondiale

Il est toujours délicat d’évaluer les conséquences économiques du changement climatique, que ce soit pour mesurer le coût de l’action ou de l’inaction. Des chercheurs américains ont calculé les effets pour l’économie mondiale si on s’alignait sur une trajectoire de 1,5°C d’ici la fin du...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Plateforme voter pour le climat

Votez pour les 149 propositions de la Convention citoyenne pour le climat

Excellent, passable, à rejeter... Vous avez jusqu'au 13 juillet pour donner votre avis sur les 149 propositions de la Convention citoyenne pour le climat. Il s'agit de porter le débat sur la transition écologique et social au niveau national et ainsi faire davantage pression sur le gouvernement...

Barbara pompili AN

Ministre de la Transition écologique : Barbara Pompili, une fidèle de la première heure, pour être le visage écologique d'Emmanuel Macron

Barbara Pompili, députée LREM de la Somme et présidente de la commission du Développement durable et de l'Aménagement du territoire, succède à Élisabeth Borne au ministère de la Transition écologique. Secrétaire d'état à la biodiversité sous le gouvernement Cazeneuve, elle n'avait pas tardé à...

Glacier draps MIGUEL MEDINA AFP

En Italie, un glacier est recouvert de draps pour ralentir sa fonte

Tous les moyens sont bons pour ralentir la fonte des glaces. En Italie, pour préserver le glacier Presena, qui a perdu un tiers de son volume depuis 1993 à cause du réchauffement climatique, la région a décidé de recouvrir la zone d'une toile blanche qui reflète la lumière et protège la glace de la...

Manifestation anti 5G a Lyon en mai 2019 Touam Herve Agnoux

Déploiement de la 5G : le gouvernement sommé de ralentir

Des candidats aux municipales, des sénateurs, des associations, des opérateurs, deux ministres, et les 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat : tous ont fait part de leur inquiétude quant à un déploiement précipité de la 5G, sans avoir en amont évalué ses impacts sanitaires et...