Publié le 06 octobre 2020

ENVIRONNEMENT

[Infographie] Les plans de relance du monde passés au crible de la transition écologique

Plusieurs études récentes ont comparé les plans de relance post-Covid lancés à travers le monde. Si dans plusieurs pays, des investissements sont bien orientés vers la protection de l’environnement, la majorité des sommes engagées entravent la nécessaire transition écologique. Parmi les gouvernements à tirer leur épingle du jeu, on trouve la France, l’Allemagne ou encore le Royaume-Uni.

Old way new way istock
Les mesures de relance annoncées à ce jour auront un impact environnemental négatif net dans 16 économies du G20.
@iStock

Pendant le confinement, les appels à construire un "monde d’après" plus vert ont largement été relayés mais peu suivis d’effets à en croire les différentes études publiées ces dernières semaines. Selon l'indice Greeness of stimulus index (GSI), mis en place par le cabinet de conseil Vivid Economics (1), les mesures de relance annoncées à ce jour auront un impact environnemental négatif net dans seize des économies du G20. "La plupart des gouvernements ont choisi de ne pas recourir aux stimulus économiques pour préserver la nature ou lutter contre le changement climatique", affirme Vivid Economics.

Parmi les pays plus développés, la relance américaine est la plus dommageable pour l’environnement. L'Australie, l'Italie et le Japon font également partie des mauvais élèves. En queue du peloton, on trouve encore la Turquie, l’Arabie saoudite ou encore la Russie dont les investissements compatibles avec l’environnement sont nuls. La Chine, quant à elle, est également dans le bas du classement malgré des investissements notables dans la transition écologique mais qui ne compensent pas les dépenses néfastes.

Infog plans de relance covid et transition

 

"Le changement climatique et l’appauvrissement de la biodiversité sont les prochaines crises" 

À l’inverse, les mesures de relance en Europe occidentale, en Corée du Sud et au Canada sont prometteuses, avec une partie des dépenses qui sont respectueuses de la nature, associées à des investissements dans les infrastructures vertes dans l'énergie et les transports. Le paquet pour l’avenir de l’Allemagne a été le premier à inclure des mesures vertes à grande échelle, la Corée du Sud a annoncé un soutien important à son Green New Deal au cours des cinq prochaines années, et la France a promis de consacrer 30 milliards d’euros à la transition écologique.

"Mais soyons clairs : même les pays qui investissent dans une reprise économique verte ont du travail à faire, car leurs interventions positives sont parfois contrebalancées par des investissements polluants", prévient le cabinet de conseil. "L'équilibre général entre dépenses vertes et non-vertes n'est absolument pas encourageant", note également Angel Gurría, secrétaire général de l’OCDE. "Le changement climatique et l’appauvrissement de la biodiversité sont les prochaines crises qui se profilent et le temps qu’il nous reste pour les affronter s’amenuise", a-t-il alerté.

Au sein de l’OCDE, si 30 pays membres ont intégré des mesures vertes dans leurs plans de relance, 24 gouvernements ont pris en parallèle des décisions qui devraient avoir un impact négatif direct ou indirect du point de vue climatique, telles que des assouplissements aux régulations sur l'eau ou la pollution de l'air, des prêts sans contrepartie à des industries très émettrices ou encore des subventions pour des infrastructures très consommatrices d'énergies fossiles.

Concepcion Alvarez @conce1

(1) Voir le rapport de Vivid Economics sur le Greeness stimulus index

(2) Voir le point d'étape de l'OCDE sur les plans de relance


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[Tempête Covid] Avec la crise sanitaire, la lutte contre le changement climatique risque de passer au second plan

La crise du Covid a entraîné le report de tous les grands événements climat et biodiversité prévus en 2020, pourtant censée être une année déterminante. De quoi inquiéter les observateurs, qui craignent que ces sujets majeurs ne passent au second plan. Tous les yeux sont désormais rivés...

Plan de relance : 70 programmes pour préparer la France de 2030

Avec 100 milliards d’euros, c’est 4 % du PIB national que le gouvernement mobilise pour relancer la France exténuée après le confinement. Si 70 programmes sont évoqués pour verdir l’économie, numériser les territoires, créer des emplois… l’existence de projets concrets sur le terrain reste...

[Infographie] Les plans de relance peuvent être alignés avec l'Accord de Paris, sans coûter trop cher

L'ONG Climate Action Tracker a analysé cinq scénarios de sortie de crise plus ou moins favorable au climat. Si le monde optait pour une relance verte, les objectifs de l'accord de Paris pourraient être atteints d'ici 2030. Une telle politique nécessiterait des investissements de l'ordre de...

Après Covid-19 : cinq priorités pour un vrai plan de relance vert

Les appels et les rapports se multiplient depuis plusieurs semaines pour préparer la sortie de crise et inscrire l'urgence climatique dans les futurs plans de relance. Cinq priorités absolues en émergent pour que "le jour d'après" permette bel et bien de construire une société plus...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Tudiants grandes ecoles pollution 02

Polytechnique, AgroParisTech, ENS… Quand les futures élites claquent la porte

Après la vidéo virale des "ingénieurs qui bifurquent" d'AgroParisTech appelant leurs camarades à "déserter", c'est au tour des Écoles normales supérieures de se mobiliser pour que "la pratique scientifique" s'aligne sur "les enjeux impérieux de ce siècle", à savoir l'urgence écologique et sociale....

Canicule chaleur extreme pakistan AAMIR QURESHI AFP 01

Pakistan, Mexique, Égypte… Le monde suffoque sous des températures extrêmes

+51°C au Pakistan, +48°C au Mexique, +46°C en Égypte. Partout dans le monde, des températures historiques sont enregistrées, menaçant la santé humaine, l’approvisionnement en eau, les récoltes futures et même la biodiversité, qui ne résiste pas à une chaleur si accablante. Du côté de l’Hexagone, un...

Elisabeth borne premiere ministre matignon investiture CHRISTIAN HARTMANN POOL AFP

Ces chantiers écologiques qui attendent la nouvelle Première ministre, Élisabeth Borne

La cheffe de gouvernement devra être "attachée à la question sociale, à la question environnementale et à la question productive", a récemment promis le Président qui a multiplié les annonces en matière d’écologie depuis sa réélection. Ces intentions doivent se concrétiser à Matignon mais aussi lors...

Muhammad FAROOQ AFP australie

Inondations, incendies, méga-sécheresse... Quand l'Australie devient inassurable

Frappée de plein fouet par le changement climatique, l'Australie fait face à une "crise d'assurabilité", estiment des chercheurs dans une nouvelle étude. Le prix des assurances des propriétés en zone à risque va exploser les prochaines années, devenant inaccessible pour une grande partie de la...