Publié le 10 août 2021

ENVIRONNEMENT

Incendies en Sibérie : les cendres sont en train d’atteindre le pôle Nord

C’est une première, de mémoire d’experts de la Nasa. Les cendres des incendies géants qui ravagent en toute liberté la Sibérie ont parcouru des milliers de kilomètres pour atteindre le pôle Nord. Un périple qui donne l’idée de l’enjeu mondial de ces feux qui ravagent actuellement de nombreux lieux sur la planète.

Sakha Russie Siberie Incendie Nasa Earth Observatory
Les panaches blancs sont les fumées issues des incendies en Sibérie. Les cendres ont atteint le pôle nord.
@NasaEarthObservatory

Le monde a les yeux rivés sur les incendies en train de ravager la Californie, la Grèce et la Turquie. Mais comme chaque année, au fin fond du Nord de la Russie, la Sibérie aussi est en feu. Et le brasier prend des dimensions inédites. Pour la première fois depuis que ces phénomènes sont observés, la fumée a atteint le pôle Nord d'après les observations spatiales de la Nasa. L'une des régions les plus touchées est la Lakoutie, un territoire immense et très peu peuplé du nord de la Sibérie, où la situation "continue de s'aggraver avec une tendance à la hausse du nombre et de la superficie des feux de forêt", a relevé sur son site Internet l'agence météo russe Rosguidromet.

Selon elle, plus de 3,4 millions d'hectares de forêts y brûlent actuellement, y compris sur des territoires difficiles d'accès et éloignés. "Une épaisse fumée s'étend sur de vastes zones", a-t-elle précisé. L'agence spatiale américaine, la Nasa, a de son côté rapporté dans un communiqué que la fumée due aux incendies avait "traversé plus de 3 000 kilomètres pour atteindre le pôle Nord, ce qui semble être une première dans l'histoire documentée".

Ignorer les incendies

Selon elle, une "fumée épaisse et âcre émise par les feux de forêt a recouvert le 6 août la majeure partie de la Russie", photographiée par les satellites. Au cours d'une visite sur place fin juillet, les pompiers et les autorités locales avaient expliqué à l'AFP manquer d'hommes, d'équipements et d'autres ressources pour faire face à l'ampleur des incendies. Les écologistes mettent en cause la politique russe de lutte contre les feux de forêt, et notamment un décret gouvernemental de 2015 permettant aux autorités locales d'ignorer des incendies si le coût pour les éteindre dépasse les dommages estimés. Selon Alexeï Iarochenko, un spécialiste de la question chez Greenpeace Russie, les incendies ont déjà ravagé 14,96 millions d'hectares dans ce pays depuis le 1er janvier, la pire année après 2012.

La nouvelle intervient alors que, lundi 9 août, les experts de l'ONU sur le climat (Giec) ont publié un rapport dans lequel ils affirment que l'humanité est "indiscutablement" responsable des dérèglements climatiques et n'a d'autre choix que de réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre, si elle veut en limiter les dégâts. Ce type de grand incendie dans le nord de la Russie est aggravé par le réchauffement. Le brasier relâche pour sa part de grande quantité de CO2, aggravant l’effet de serre, inscrivant le monde dans un cercle vicieux.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Cow Pixabay vaches

Le méthane devient (enfin) un sujet majeur de la lutte contre le changement climatique

Si la réduction du CO2 dans l'atmosphère occupe le devant de la scène, la lutte contre les émissions de méthane s'est progressivement imposée comme une mesure indispensable et prometteuse pour atteindre les objectifs de lutte contre le réchauffement climatique. Si la problématique émerge depuis...

Raffinerie Exxon Slagen Norvege 01

Les émissions mondiales du secteur pétrole et gaz sont largement sous-estimées, selon la coalition Climate Trace

Le secteur du pétrole et gaz aurait émis près d’un milliard de tonnes de CO2 de plus que celles reportées officiellement, selon un rapport de Climate Trace. Cette coalition d’ONG, d’entreprises de la tech et d’universités a développé une base de données sur les émissions des grands secteurs...

Neutralite carbone compensation credits carbone istock

COP26 : Le Pacte de Glasgow fixe enfin des règles pour les marchés carbone

À la COP26, les États sont enfin parvenus à un accord sur l'article 6 de l'Accord de Paris, régissant les marchés carbone. Ces derniers, en plein essor, n'étaient plus régulés depuis deux ans. Le texte négocié à Glasgow a permis d'exclure le risque de double-comptage, encore défendu ardemment par...

Mesures fiscales cco 01

Un impôt sur la fortune climatique : l'idée fait son chemin avant les présidentielles

Des termes différents, ISF Climat, ISF climatique ou ISF grand pollueur, recouvrent une même idée : celle d'une taxe verte sur les ménages les plus fortunés. Un projet imaginé par Greenpeace, repris par de multiples candidats de gauche avant l'élection présidentielle. Mais est-ce vraiment la...