Publié le 15 septembre 2020

ENVIRONNEMENT

Incendies : "Ça finira par se refroidir", lance Donald Trump en Californie

Jamais Donald Trump ne s’était montré aussi méprisant sur le climat. Alors que plusieurs Etats partent littéralement en fumée sous l’effet de la sécheresse aggravée par le changement climatique, le Président américain a estimé que les scientifiques ne comprenaient pas grand-chose au phénomène et les températures allaient bien finir par baisser.

Donald Trump Fema Californie FEMA
Lundi 14 septembre, Donald Trump a rencontré les services de secours en Californie.
@FEMA

L’entrée du sujet climatique dans le débat de la campagne présidentielle américaine tourne court, tant Donald Trump traite ce thème par le mépris. Alors qu’il s’est rendu en Californie lundi 14 septembre pour constater les dégâts des incendies historiques qui ravagent la zone, des élus l’ont interpellé sur le danger du changement climatique. "Cela finira par se refroidir", a simplement balayé le Président américain, à la stupeur du gouverneur local.

Une véritable provocation alors que ces incendies géants dus à des sécheresses extrêmes dans les trois Etats de Washington, Oregon et de Californie ont fait au moins 35 morts depuis le début de l'été et des milliards de dollars de dégâts.  Le candidat démocrate Joe Biden a réagi, appelant les électeurs qui se prononceront début novembre à ne pas donner quatre ans de plus à ce "pyromane du climat". "Si on donne à un pyromane du climat quatre années de plus à la Maison Blanche, comment pourrait-on s'étonner que l'Amérique s'embrase encore davantage ?" a-t-il déclaré .

Consensus scientifique

Sur place, Gavin Newsom, gouverneur démocrate de Californie, a lancé au Président :"Les preuves observées parlent d'elles-mêmes: le changement climatique est réel et il aggrave les incendies". Ce dernier lui a simplement répondu : "Je ne pense pas que la science sache réellement". Pour Donald Trump, la cause des incendies serait surtout liée à une supposée mauvaise "gestion forestière". Selon le consensus scientifique, l'ampleur exceptionnelle de ces feux de forêt est pourtant bien liée au changement climatique, qui aggrave une sécheresse chronique et provoque des conditions météorologiques extrêmes.

Le gouverneur de l'Etat de Washington Jay Inslee a réfuté dans une lettre ouverte les affirmations "fausses" de Donald Trump. "Votre refus de réagir au changement climatique - et les mesures que vous avez prises pour permettre encore davantage de pollution par le carbone - vont accélérer les incendies dévastateurs comme ceux que vous voyez aujourd'hui", écrit-il.

La Rédaction avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Montage photo ok

Paysages calcinés, lacs asséchés, animaux morts, fleuves taris… l’été caniculaire en 8 photos choc

Des vagues de chaleur s'abattent sur l’Hexagone depuis le début de l’été et mettent les écosystèmes à rude épreuve. Chaque nouvel épisode de sécheresse accable un peu plus la faune et la flore qui paient un lourd tribut de cet été historiquement chaud en métropole. Des photos déjà tristement...

Incendie feux secheresse THIBAUD MORITZ AFP

Landes, Gironde, Jura, Drôme... En France, les feux monstres nécessitent du renfort européen

Alors que 50 000 hectares de forêts sont déjà partis en fumée en France depuis le début de l'année, les feux monstres continuent de dévorer de nombreux territoires. En Gironde et dans les Landes, où les brasiers sont intenses, les pompiers doivent s'adapter à des conditions climatiques extrêmes....

Alexandre florentin MIE mega canicules paris 50 degres AF

Alexandre Florentin : "Soit on cuit, soit on fuit, soit on agit… j’ai décidé d’agir"

Imaginez Paris en 2026 sous une canicule de 50°C qui dure depuis plusieurs semaines. Cette fiction*, racontée sur Twitter depuis le 30 mai dernier, donne des frissons tant certains faits paraissent bel et bien réels. Il faut dire qu’elle a coïncidé avec deux canicules qui ont frappé coup sur coup la...

Prof discute

Poussés par les étudiants, les profs aussi bifurquent

Conscients de l'urgence environnementale et sociale, certains professeurs de l'enseignement supérieur répondent aux appels des étudiants en actualisant leurs cours avec des connaissances désormais incontournables sur le changement climatique et les responsabilités qui incombent à tous. Comptabilité,...