Publié le 15 septembre 2020

ENVIRONNEMENT

Incendies : "Ça finira par se refroidir", lance Donald Trump en Californie

Jamais Donald Trump ne s’était montré aussi méprisant sur le climat. Alors que plusieurs Etats partent littéralement en fumée sous l’effet de la sécheresse aggravée par le changement climatique, le Président américain a estimé que les scientifiques ne comprenaient pas grand-chose au phénomène et les températures allaient bien finir par baisser.

Donald Trump Fema Californie FEMA
Lundi 14 septembre, Donald Trump a rencontré les services de secours en Californie.
@FEMA

L’entrée du sujet climatique dans le débat de la campagne présidentielle américaine tourne court, tant Donald Trump traite ce thème par le mépris. Alors qu’il s’est rendu en Californie lundi 14 septembre pour constater les dégâts des incendies historiques qui ravagent la zone, des élus l’ont interpellé sur le danger du changement climatique. "Cela finira par se refroidir", a simplement balayé le Président américain, à la stupeur du gouverneur local.

Une véritable provocation alors que ces incendies géants dus à des sécheresses extrêmes dans les trois Etats de Washington, Oregon et de Californie ont fait au moins 35 morts depuis le début de l'été et des milliards de dollars de dégâts.  Le candidat démocrate Joe Biden a réagi, appelant les électeurs qui se prononceront début novembre à ne pas donner quatre ans de plus à ce "pyromane du climat". "Si on donne à un pyromane du climat quatre années de plus à la Maison Blanche, comment pourrait-on s'étonner que l'Amérique s'embrase encore davantage ?" a-t-il déclaré .

Consensus scientifique

Sur place, Gavin Newsom, gouverneur démocrate de Californie, a lancé au Président :"Les preuves observées parlent d'elles-mêmes: le changement climatique est réel et il aggrave les incendies". Ce dernier lui a simplement répondu : "Je ne pense pas que la science sache réellement". Pour Donald Trump, la cause des incendies serait surtout liée à une supposée mauvaise "gestion forestière". Selon le consensus scientifique, l'ampleur exceptionnelle de ces feux de forêt est pourtant bien liée au changement climatique, qui aggrave une sécheresse chronique et provoque des conditions météorologiques extrêmes.

Le gouverneur de l'Etat de Washington Jay Inslee a réfuté dans une lettre ouverte les affirmations "fausses" de Donald Trump. "Votre refus de réagir au changement climatique - et les mesures que vous avez prises pour permettre encore davantage de pollution par le carbone - vont accélérer les incendies dévastateurs comme ceux que vous voyez aujourd'hui", écrit-il.

La Rédaction avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Referendum article 1 constitution CCC conseil d etat avis pixabay

Référendum sur l'article 1er de la Constitution : le Conseil d'Etat estime le projet de loi inutile et dangereux

[Mise à jour le 22/01/21] Alors que le Conseil des ministres a adopté le projet de loi intégrant la protection de l'environnement dans le préambule de la Constitution cette semaine, le Conseil d'Etat vient de rendre un avis au vitriol. L'instance considère que le texte n'apportera rien de nouveau...

Emmanuel macron convention citoyenne pour le climat CHRISTIAN HARTMANN POOL AFP

Le projet de loi issu de la Convention Climat ne suffira pas à atteindre les objectifs climatiques de la France en 2030

Le projet de loi issu de la Convention citoyenne pour le climat devait permettre de placer la France sur une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40 % d'ici 2030. Or, selon l'étude d'impact associée, les mesures retenues par le gouvernement devraient permettre...

Pollution de l air dacca bangladesh Mirza Khalid

Réfugiés climatiques : un sans-papier bangladais autorisé à rester en France pour des raisons environnementales

La France a-t-elle accueilli son "premier réfugié climatique"? Dans une décision inédite, la cour d'appel de Bordeaux a annulé l'obligation de quitter le territoire français d'un Bangladais souffrant de problèmes respiratoires chroniques. Outre l'aspect médical, le tribunal a estimé que les...

Job de reve pixabay

La nouvelle plateforme Shift your job : le Pôle emploi du climat

Vous êtes journaliste, ingénieur, DRH, informaticien... Et êtes à la recherche d'un travail qui ne contribue pas à la crise climatique ? Des bénévoles du think tank Shift Project viennent de créer la plateforme Shift your job pour vous guider vers les entreprises dont l'activité est alignée avec les...