Publié le 18 mai 2020

ENVIRONNEMENT

Huit autorités de régulations françaises veulent faire de l'urgence climatique leur priorité

Ce sont des organismes qui sont chargés de la surveillance des banques, de la régulation des transports, de la protection de nos données numériques, mais ils n'oublient pas la crise climatique. Huit autorités de régulations françaises dont le Conseil supérieur de l'audiovisuel et l'Autorité des marchés financiers s'engagent, dans un communiqué commun, à faire de l'urgence climatique leur priorité. 

Urgence climatique autorite de regulation
L'Arcep, qui a autorité sur les opérateurs téléphoniques, entend ainsi confectionner un "baromètre vert" des réseaux numériques.
CC0

Huit autorités de régulation françaises s'engagent à faire de l'urgence climatique une priorité commune afin d'accompagner les transformations de leurs secteurs respectifs et de se conformer aux objectifs de l'accord de Paris signé en 2015, expliquent-elles dans un communiqué publié mardi. L'Autorité de la concurrence, l'Autorité des marchés financiers (AMF), l'Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep), l'Autorité de régulation des transports (ART), la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), la Commission de régulation de l'énergie (CRE), le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) et la Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur internet (Hadopi) ont "intégré les enjeux liés au climat ou à l'environnement dans leurs priorités d'action et travaux".

L'urgence environnementale "constitue un défi majeur pour les entreprises et les pouvoirs publics", soulignent ces autorités qui ont listé plusieurs outils pour pousser au changement dans leurs secteurs privés respectifs : "La définition de règles incitatives, de recommandations ou de bonnes pratiques ; le suivi et le contrôle, comme celui exercé, par exemple, par l'AMF sur l'information des sociétés cotées et des gérants d'actifs en matière de gestion du risque climatique; les décisions ou avis (...) pouvant contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique ou à faire émerger des comportements d'entreprises permettant de répondre aux enjeux climatique; la fourniture de données sur le risque climatique et les impacts des activités sur le climat (...) pour encourager les entreprises et aider à la prise de décisions".

Lutter contre le greenwhasing des entreprises

Parmi les pans de l'économie française particulièrement concernés, l'industrie de l'énergie ou le secteur des transports, "au coeur de la transition climatique", mais aussi le secteur financier qui doit diriger les investissements "vers une économie bas-carbone". Ou encore le numérique : l'Arcep, qui a autorité sur les opérateurs téléphoniques, entend ainsi confectionner un "baromètre vert" des réseaux numériques.

Dans leur profession de foi pour cette transition climatique, les régulateurs alertent également les entreprises sur la nécessité d'une "plus grande transparence vis-à-vis des pouvoirs publics, mais également de leurs clients, fournisseurs, investisseurs (...) sur leur contribution à la lutte contre le réchauffement climatique et sur leur capacité à répondre aux défis qui y sont associés". Les régulateurs s'engagent enfin à une meilleure information des citoyens afin que ces derniers puissent agir en tant que consommateurs ou épargnants en pleine connaissance et conscience des enjeux environnementaux. Dans leur viseur, le "greenwashing" auquel ont recours certaines sociétés qui se présentent à tort comme vertueuses et abusent de la confiance des consommateurs.

La rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Alok sharma Foreign and commonwealth office

La COP26 est reportée d’un an à novembre 2021 pour mieux relever l’ambition, promettent les États organisateurs

La COP26 sur le climat a officiellement été reportée d'un an. Elle se tiendra du 1er au 12 novembre 2021 à Glagow, en Écosse. Alors que certains y voient un constat d'échec, les États organisateurs et plusieurs experts assurent que c'est le temps nécessaire pour relever l'ambition climatique. Le...

Essec

ESSEC, Sciences Po, Polytechnique : les grandes écoles prennent le tournant de la transition

L'école de commerce Essec vient de dévoiler son plan de transformation durable. Tous les cours intégreront désormais les dimensions environnementales et sociétales. Une démarche ambitieuse alors que les grandes écoles à l’instar de Sciences Po et Polytechnique intègrent de plus en plus ses enjeux...

Ursula von der leyen CE 270520

Plan de relance européen : la Commission veut construire une "Union de la durabilité pour les générations futures"

Très attendu, le plan de relance européen a été présenté mercredi 27 mai par la Commission européenne. Il propose un nouvel instrument de relance de 750 milliards d'euros, dont 500 milliards de subventions, qui seraient mutualisées entre tous les États membres. L'objectif est d'aider les pays les...

A320 AIr France

Air France va réduire de 40 % ses vols domestiques pour limiter son empreinte environnementale

Air France a annoncé, lors de son assemblée générale, vouloir réduire de 40 % son offre sur son réseau domestique. Une décision qui répond aux attentes du gouvernement, qui avait conditionné son aide de 7 milliards d'euros à des contreparties environnementales. Mais pour le think tank The Shift...