Publié le 15 juin 2021

ENVIRONNEMENT

Loi climat et résilience : un nouveau coup porté par le rapporteur du Conseil d'État

L'étau se resserre autour du projet de loi Climat. Dans le cadre de l'audience de Grande-Synthe le 11 juin, ville qui a attaqué l'État pour inaction climatique, le rapporteur public appelle le gouvernement à prendre des mesures à la hauteur des objectifs climat de la France, dans un délai de neuf mois. Soit le temps qu'il reste à l'Exécutif pour faire voter son projet de loi, qui est examiné par le Sénat depuis le 14 juin.

IStock @UlyssePixel Conseil d'Etat
Le rapporteur public a pour mission d'exposer en toute indépendance son point de vue sur un litige.
IStock / @UlyssePixel

Le maire de Grande-Synthe n'entendait pas voir sa ville sombrer sous les eaux. Jugeant sa commune vulnérable, le maire Damien Carême avait demandé à l'État de redoubler d'efforts pour lutter contre le réchauffement climatique. L'ancien élu de la ville du Nord avait saisi le Conseil d’État en janvier 2019. En novembre 2020, la plus haute juridiction avait donné trois mois au gouvernement pour livrer des justifications sur sa trajectoire.

Celles-ci n’ont pas convaincu le rapporteur public Stéphane Hoynck. Dans le cadre d’une audience très attendue le 11 juin 2021, il a suggéré au Conseil d’État d’enjoindre le gouvernement à "prendre toutes mesures utiles permettant d’infléchir la courbe des émissions de gaz à effet de serre produites sur le territoire national afin d’assurer sa compatibilité avec les objectifs" de la France, soit une réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport au niveau de 1990 et la neutralité d’ici 2050.

Le rapporteur conseille de laisser un délai de neuf mois à l’État pour présenter sa stratégie. Durant ce délai, le gouvernement doit faire voter la loi Climat et résilience, comme l’espère le Ministère de la Transition écologique. Les sénateurs entament, depuis le 14 juin, son examen. "Le conseil d’État est à deux doigts de contraindre le gouvernement à une vraie loi climat sous peine d’astreinte financière", s’est réjoui la députée Delphine Batho sur Twitter.

"Une décision importante"

Le rapporteur public n’a pas manqué de pointer du doigt le projet de loi. Notant que le poids carbone des mesures proposées par la Convention citoyenne n’avait pas été chiffré, le rapporteur a cependant souligné que quelle que soit la marge d’incertitude, le texte ne semblait pas aller dans le sens du gouvernement, qui estimait qu’il n’était pas nécessaire de prendre des mesures supplémentaires pour atteindre l'objectif climatique de la France. Le Conseil d’État avait déjà rendu un avis sévère sur le projet de loi en février, le jugeant en partie défaillant.

Le Ministère de la transition écologique s’est montré prudent. "On ne va pas prendre en compte des conclusions avant même que le Conseil d’État ne les ait données, a détaillé un représentant en conférence de presse le 14 juin. Mais on ne peut que partager ce que le rapporteur a demandé : prendre toutes les mesures utiles pour respecter les engagements de la France". La haute juridiction devrait rendre sa décision en juillet 2021.  

Pauline Fricot, @PaulineFricot 


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

VERT DE RAGE Engrais maudits SAISON 2 11 1

Vert de rage, la série documentaire de France 5 qui traque les scandales environnementaux et sanitaires

Contamination des fleuves, de l'air, des sols, rejets toxiques,... l'ancien journaliste de Cash Investigation, Martin Boudot, part sur les traces de scandales environnementaux et sociaux pour cette deuxième saison de la série documentaire Vert de Rage diffusée sur France 5. Entre les engrais...

Greta Thunberg en Allemagne climat BERLIN GERMANY SEPTEMBER 24 Climate activist Greta Thunberg speaks at a large scale climate strike march by Fridays for Future in front of the Reichstag on September 24 2021

Les jeunes Allemands, minoritaires, feront-ils entrer le climat dans les urnes ?

Les Allemands votent dimanche 26 septembre pour dessiner leur avenir politique post Angela Merckel. Vendredi Greta Thunberg et des milliers d’Allemands, à dominante jeune, se sont rassemblés devant le Parlement pour que les voix pro-climat comptent. La violence des inondations de l’été a fait passer...

Pitron RedaSettar

"Les géants d’Internet entretiennent notre ignorance sur l'enfer de la pollution numérique", alerte Guillaume Pitron

Trois ans après La Guerre des métaux rares, le journaliste Guillaume Pitron s’attaque à un nouveau sujet avec "L’enfer numérique, Voyage au bout d’un like". Il dévoile le coût environnemental d’un secteur dématérialisé. Entre les stratégies des géants qui nous maintiennent dans l’illusion d’un...

MicrosoftTeams image

À quelques semaines de la COP26, la Chine et les États-Unis prennent de forts engagements climatiques

Fini le financement des centrales à charbon à l'étranger. La Chine annonce la fin de leur construction en dehors de ses frontières. Une avancée majeure alors que Pékin soutenait fortement cette énergie dans les pays en développement. Une bonne nouvelle qui intervient au moment où les États-Unis ont...