Publié le 02 juillet 2015

ENVIRONNEMENT

Gilles Vermot Desroches (Schneider Electric) : "Les collectivités locales ont besoin des solutions des entreprises"

Le Sommet mondial Climat et Territoires, qui se tient ces 1er et 2 juillet à Lyon, réunit près d'un millier d'acteurs territoriaux : des collectivités locales, mais aussi des entreprises comme Schneider Electric, qui travaille en coopération étroite avec celles-ci. Entretien avec son directeur développement durable, Gilles Vermot Desroches.

Gilles Vermot Desroches, directeur développement durable de Schnaider Electric.
DR

Novethic : Pourquoi une entreprise comme Schneider Electric tient-elle à être présente sur un sommet Climat et territoires ?

Gilles Vermot Desroches : Il y a un mois, Schneider était particulièrement engagé sur le sommet Business and Climate Summit, notamment en la personne de Jean-Pascal Tricoire, notre président, qui dirige aussi le Global Compact France, co-organisateur du sommet. Le message était clair : il s'agissait d'envoyer un signal fort aux négociateurs - la déclaration que nous portions a été signée par des organisations représentant 6 millions d'entreprises dans le monde - sur la volonté du monde économique de disposer d'un signal prix carbone, et de mécanismes de financement pour orienter les investissements vers l'économie bas carbone.

Ce sommet, dédié aux territoires, est l'autre face d'une même pièce. Car l'on sait que celles qui orientent le comportement de ses habitants (modes de vie, de transport, de travail) ce sont les collectivités locales. Ce sont elles qui prennent les décisions concrètes d'aménagement du territoire, du développement économique, de la formation des jeunes... C'est aussi un bon échelon pour la sensibilisation des citoyens. Mais pour mettre en œuvre leurs plans d'actions, les collectivités locales ont besoin des solutions des entreprises. Et vice versa.

Novethic : Comment Schneider travaille-t-elle avec les collectivités locales pour mettre en œuvre cette économie bas carbone ?

Gilles Vermot Desroches : Comme pour nos autres clients, nous aidons les collectivités locales à initier la transition énergétique et numérique en conciliant des objectifs de réduction forte des consommations énergétiques et d'émissions de CO2 et une amélioration de la qualité de vie.

Cela passe notamment par les technologies de gestion technique du bâtiment que nous développons, et qui peuvent permettre de réduire jusqu'à 20 ou 30 % la consommation énergétique des bâtiments. Les collectivités locales sont des acteurs essentiels car elles sont à la tête de nombreuses installations comme les écoles, les hôpitaux, voire des quartiers tout entier.

Nous avons par exemple des contrats de performance énergétique avec certaines villes comme Domène (6 700 habitants), dans la région grenobloise. Ce contrat, lancé en 2012 pour 8 ans, porte sur des travaux de rénovation et d'amélioration énergétique des bâtiments de 1,5 million d'euros avec garantie de résultats, soit une réduction de 14 % de l'ensemble des coûts énergétiques supportés par la commune.

Novethic : Selon vous, quels sont les outils à mettre en œuvre par les collectivités pour accélerer le développement économique durable de leurs territoires ?

Gilles Vermot Desroches : Il faut que l'environnement fiscal et réglementaire s'adapte aux technologies nouvelles, mêlant numérique et efficacité énergétique. Cela permettra la mise en œuvre des engagements nationaux pris dans le cadre des négociations climatiques.

C'est le sens des différentes déclarations qui sont prises cette année par les différents acteurs non étatiques : les entreprises et investisseurs il y a un mois, les collectivités locales à Lyon, les scientifiques qui se réunissent la semaine prochaine à Paris...

Toutes ces declarations convergent vers un accord robuste sur la réduction des émissions de CO2, et la création de mécanismes de développement propre. Dans ce cadre, nous attendons aussi beaucoup de la mise en œuvre opérationnelle du fonds vert, car il sera un bon levier pour les investissements dans les projets propres des pays en développement où Schneider est implanté. 

Propos recueillis par Béatrice Héraud
© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Les grandes entreprises soucieuses de l'efficacité énergétique de leurs bureaux

Anticipant sur les réglementations à venir, les entreprises investissent dans l'amélioration de la performance énergétique de leurs bureaux. Les objectifs sont ambitieux, mais le comportement des usagers freine souvent leur réalisation.

Les finances solidaires doivent augmenter leur rentabilité pour séduire les particuliers

Avec plus de 3 milliards d'euros d'encours en 2010, la croissance des finances solidaires ne se dément pas. Pour autant, le secteur doit faire face à de nouvelles exigences concernant son rendement financier, si l'on en croit les résultats d'un sondage sur l'intérêt des Français pour...

Climate Business Summit : un consensus et des promesses à tenir

Le Climate and Business Summit s'est achevé ce jeudi 22 mai sur un consensus : les entreprises sont conscientes du risque climatique, et constituent désormais une véritable force pour lutter contre le réchauffement de la planète. Les dirigeants ont martelé l'importance de voir émerger un...

Business and Climate Summit : Hollande demande aux entreprises une feuille de route

Le Business and Climate Summit s’est ouvert à Paris ce mercredi 20 mai en présence de François Hollande. Le président de la République a fortement incité les entreprises à fournir une feuille de route d’ici la COP21 (qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre), avec des objectifs de...

Climat : une semaine pour mobiliser les entreprises et investisseurs

La climate week aura lieu dans la capitale française du 18 au 24 mai. Elle se tiendra un peu moins de 200 jours avant la conférence de Paris sur le climat (COP21). Durant cette semaine, il s’agira de partager les bonnes pratiques, mais surtout d’inciter entreprises et investisseurs à...

Émissions de CO2 : les entreprises françaises en progrès, mais peuvent mieux faire

Les entreprises françaises font figure de bons élèves en matière de transparence sur leurs émissions de carbone et les moyens mis en place pour les réduire. C’est ce qui ressort du dernier rapport du CDP, le Carbon Disclosure Project. Mais cet effort doit être multiplié par cinq pour...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

5G mobile numerique environnement Pixabay

Le déploiement de la 5G pour nos téléphones portables pourrait être un véritable désastre écologique

La 5G est en train de devenir une réalité. Les enchères pour les fréquences doivent démarrer dans quelques mois en France, tandis qu'elle est déjà opérationnelle en Chine ou en Corée du Sud. L’enjeu pour les opérateurs est de proposer des services améliorés, mais plusieurs experts pointent du doigt...

Podium gagnant leader cocorico pixabay

Danone, L’Oréal, EDF, Orange ou Suez : les entreprises françaises, championnes européennes du climat

22 entreprises françaises figurent dans la liste très sélective des leaders climatiques du CDP, l'organisation internationale de reporting climat. Elles permettent à la France de se classer en tête en Europe et au troisième rang au niveau international.

Trump Thunberg Davos 2020 WhiteHouse WEF

Choc des cultures au Forum de Davos 2020 entre Greta Thunberg et Donald Trump

Greta Thunberg et Donald Trump sont les deux invités stars du Forum de Davos qui réunit en Suisse, à partir du 21 janvier, les principaux décideurs économiques et politiques mondiaux. Un programme paradoxal tant les visions de cette jeune fille de 17 ans appelant à une transformation radicale au nom...

Robert Poujade Jacques Chirac 1971 AFP

[À l’origine] Robert Poujade, premier ministre de l’écologie en France

Le premier ministre de l’Environnement en France remonte à 1971 sous la présidence de George Pompidou. C’est Robert Poujade qui occupera ce poste. Dès 1975, il dénoncera le manque de moyens attribués à ce portefeuille, plus de 40 ans avant les départs précipités de Nicolas Hulot ou Delphine Batho...