Publié le 03 novembre 2016

ENVIRONNEMENT

Finance verte : la transparence de l’information laisse à désirer

La transparence sur l’utilisation des fonds destinés à lutter contre les effets du changement climatique laisse à désirer. Elle est même en train de se dégrader. C’est ce que met en lumière une nouvelle étude parue le 3 novembre. Publié par AdaptationWatch, un groupement de 13 organisations issues des pays du Nord et du Sud, dont Transparency International, ce document déplore par ailleurs le manque de critères comptables fiables. Deux aspects de la finance verte hautement sensibles, qui devront être abordés lors de la prochaine Conférence mondiale sur le climat.

La transparence des flux financiers des pays du Nord vers les pays du Sud constitue l'un des enjeux majeurs de la COP22, qui se tiendra à Marrakech du 7 au 18 novembre. Ci-dessus, les inondations torrentielles de Beledweyne, en Somalie, en mai 2016.
Mohamed Abdiwahab / AFP

"Nous constatons une réalité qui ne correspond pas à la rhétorique déployée depuis la COP21", déplore Romain Weikmans, directeur de l’étude et chercheur à l’Université libre de Bruxelles. Les pays donateurs affirment qu’ils sont en train d’améliorer les processus de transparence au sein de la finance climatique. Mais ce que nous observons plutôt, c’est qu’ils continuent à batailler pour respecter ne serait-ce que les lignes directrices générales définies par les Nations Unies. J’espère qu’il ne s’agit pas là d’une tendance." L’universitaire s’exprime au nom d’une organisation qui a pour but de scruter les bonnes pratiques de gouvernance, en termes de mise en application de mesures d’adaptation au réchauffement climatique. 

 

Crispation Nord-Sud autour des données financières 

 

Sur quoi porte l’étude ? Sur la transparence relative aux flux financiers des pays du Nord vers les pays du Sud. Les pays développés se sont en effet engagés à épauler les pays parmi les plus affectés de la planète par la hausse des températures, mais dont la vulnérabilité économique ne permet pas d’en financer les impacts. En jargon onusien, on parle de financement des mesures d’adaptation. Il constitue une revendication majeure des pays en développement. 

Les Nations Unies ont développé des standards de reporting climat permettant de mesurer la qualité de l’information financière et le degré de concrétisation des engagements pris. En clair, un outil qui permet de mesurer un niveau de transparence indispensable pour vérifier si les pays développés respectent bien leurs engagements. Or, le document montre une dégradation sur les deux dernières années : de  58% en 2014, elle tombe à 56% en 2016. 

Une claque lorsque l’on sait combien la question de la transparence des données financières par les États est essentielle au maintien de la confiance entre pays du Nord et pays du Sud. Et donc à la bonne conduite des négociations.

 

La finance Nord-Sud au coeur des enjeux de la COP22

 

Car la finance Nord-Sud sera au coeur des enjeux lors des prochaines négociations qui sont sur le point de s’ouvrir à Marrakech. Pour les auteurs de l’étude, l’Accord de Paris est une avancée, notamment parce qu’il inclut des éléments allant dans le sens d’une meilleure transparence de la finance climat par les États. Cependant, ils regrettent l’absence de modalités comptables fiables et universelles.

"Nous avons des idées pour améliorer la situation, poursuit J. Timmons Roberts, directeur de laboratoire Climat et développement à la Brown University (USA). L’initiative pour renforcer les capacités en matière de transparence (le Paris Capacity Building Initiative for Transparency) en est une. Elle peut s’intégrer dans un système comptable plus large qui devrait être élaboré d’ici 2020, à temps pour la mise en application officielle de l’Accord de Paris."

Claire Stam
© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Climat : la finance verte rassemble ses forces

À quelques jours de la COP22, le mouvement des investisseurs mobilisés sur le climat continue à s’étendre. Alors que les initiatives se multiplient, la finance verte est devenue un sujet de compétition entre places financières. Les ONG, de leur côté, ne désarment pas et continuent de...

Climat : les meilleurs reporting financiers récompensés

Deux semaines avant la COP 22, Ségolène Royal a dévoilé, le 28 octobre, le palmarès des lauréats du premier prix dédié au reporting climat. L'occasion d'entretenir la mobilisation des investisseurs responsables sur ce thème. La moitié des candidats ont reçu une récompense au cours d'un...

Climat : le financement Nord-Sud au coeur des négociations

En amont de la COP22, qui se tiendra du 7 au 18 novembre prochain au Maroc, l’OCDE publie un rapport pointant le manque de financements du Nord vers le Sud. Malgré une nette augmentation, le compte n'y est toujours pas. Il fait état de 67 milliards de dollars mobilisés. Un montant qui...

La taxe européenne sur les transactions financières (TTF) sur le point d’aboutir

L'instauration d'une taxe européenne sur les transactions financières (TTF) n'a jamais semblé si proche. Elle pourrait être adoptée d'ici le mois de décembre. 10 pays européens se sont mis d'accord sur les grandes lignes de sa mise en oeuvre. La commission européenne a été chargée...

L’Accord de Paris en vigueur avant la COP22. Et maintenant ?

L'Accord de Paris entrera en vigueur d’ici 30 jours. Grâce notamment à la ratification de l’Union européenne ce mercredi, le second seuil nécessaire à sa ratification a déjà été atteint. De bon augure pour la COP22, qui se tiendra à Marrakech du 7 au 18 novembre. Cela permet d'envoyer un...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Manifestation climat australie JennyEvans Getty AFP 01

L'éco-anxiété, un moteur de mobilisation pour sauver la planète

Colère, tristesse, abattement… Une nouvelle étude révèle l’accélération du phénomène d’éco-anxiété, l’inquiétude liée à la crise écologique, chez les jeunes du monde entier. Si ce phénomène paraît dramatique de prime abord, il est porteur d’espoir tant la nouvelle génération a une conscience aigüe...

080 Quentin Hulo / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP Congrès UICN

Congrès de la nature 2021 : un bilan salué malgré des réserves

Après une semaine intense de négociations et de conférences, le Congrès de la nature a pris fin. Le bilan général est positif : les 1 200 membres de l'UICN ont voté une vingtaine de motions qui doivent rehausser l'ambition en matière de protection de la biodiversité. Pour la première fois, les...

Climat manifestation ouganda ISAAC KASAMANI AFP

Cop26, UICN : sans les populations non vaccinées, les négociations internationales sont réservées aux pays riches

Le pass sanitaire, indispensable pour participer aux conférences internationales organisées en Europe, manque cruellement aux populations qui n’ont pas accès au vaccin. Cela empêche les délégations africaines, asiatiques ou sud-américaines d’espérer participer aux débats qui les concernent au...

Convention des entreprises pour le climat

Avec ses 150 dirigeants, la Convention des entreprises pour le climat est officiellement lancée

Heineken France, Kaporal, Greenweez, Seafoodia... 150 dirigeants d'entreprises du secteur de la construction, de la culture, de l'alimentation ou encore de l'énergie, viennent d'être recrutés pour intégrer la Convention des entreprises pour le climat. À partir de ce jeudi 9 septembre et jusqu'au 18...