Publié le 08 décembre 2018

ENVIRONNEMENT

"Fin du monde, fin du mois, même combat", crient ensemble des gilets jaunes et des marcheurs pour le climat

Des milliers de personnes ont  participé samedi à des marches pour le climat dans plusieurs villes de France, dont une partie portant des gilets jaunes, avec des slogans appelant à lutter dans un même élan contre l'urgence climatique et l'urgence sociale.

Marche pour le climat à Marseille le 8 décembre.
@BorisHorvat/AFP

Des marches étaient prévues dans plus de 120 villes en France dans le cadre d'un appel international de dizaines d'associations et syndicats à l'occasion de la Conférence de l'ONU sur le climat qui se déroule en Pologne. À Paris, un cortège de plusieurs milliers de personnes - dont certaines revêtues de gilets jaunes - a quitté en début d'après-midi la place de la Nation, dans une ambiance familiale, aux cris de "Fin du monde, fin du mois, même combat", reprenant une formule de Nicolas Hulot. D’autres criaient : "on est plus chaud, plus chaud, plus chaud que le climat".

Les manifestants devaient rejoindre la place de la République pour un rassemblement voulu festif et non-violent, avec prises de paroles et concert. Le parcours, initialement prévu entre Trocadéro et le Champs-de-Mars, avait été changé pour l'éloigner du secteur des Champs-Elysées après les heurts de samedi 1er décembre, lors du rassemblement des Gilets jaunes.

En revanche, les organisateurs ont refusé de reporter l'événement, comme le souhait le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, et certaines personnalités et organisations écologistes, comme Nicolas Hulot et le WWF. "L'explosion du climat comme l'explosion des inégalités sociales sont les deux symptômes d'un même modèle de développement qui abîme l'environnement comme il abîme les femmes et les hommes", a déclaré à l'AFP l'eurodéputé Yannick Jadot, tête de liste d'EELV aux prochaines européennes.

Consommer moins et consommer mieux

À Lyon, 7 000 personnes selon la préfecture et "au moins 10 000" selon les organisateurs ont pris part au cortège, entre la place Jean Macé et les berges du Rhône, dont plusieurs dizaines de "gilets jaunes". "Il n'y a pas d'opposition entre fin du monde et fin du mois", a dit à l'AFP l'un d'entre eux, Pierrick Hartmann.  À Marseille, plusieurs milliers de manifestants pour le climat ont été rejoints dans le calme sur le Vieux Port par des "gilets jaunes" qui manifestaient dans la matinée.

Derrière plusieurs pancartes jaunes et vertes, les manifestants réclament "une transition écologique et solidaire". "Notre Marche est citoyenne et ouverte à tous, beaucoup de gilets jaunes veulent changer le système", a affirmé Boris Kalin, l'un des organisateurs. "On parle de consommer moins, de consommer mieux, et ça c'est bon pour le social aussi", a-t-il plaidé.

La Rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Donald trump mandat election etats unis

La réélection de Donald Trump pourrait retarder de dix ans la réduction des émissions mondiales

Une étude inédite a modélisé l'impact d'une réélection de Donald Trump à la tête de la Maison-Blanche dans la lutte contre le changement climatique. Selon les calculs des experts, il y a un risque que ce second mandat produise un effet d'entraînement sur les autres pays de l'Accord de Paris,...

Densite urbaine covid contre rechauffement climatique

Entre durabilité et lutte contre les épidémies, les grandes villes vont-elles devoir choisir ?

La densité urbaine des mégalopoles a été pointée du doigt partout à travers le monde pour son rôle dans la propagation du virus. Si Paris veut entamer une "cure d'hygiène" en pensant à agrandir les trottoirs, ces aménagements semblent insuffisants pour rassurer des habitants en mal de nature. Un...

Alok sharma Foreign and commonwealth office

La COP26 est reportée d’un an à novembre 2021 pour mieux relever l’ambition, promettent les États organisateurs

La COP26 sur le climat a officiellement été reportée d'un an. Elle se tiendra du 1er au 12 novembre 2021 à Glagow, en Écosse. Alors que certains y voient un constat d'échec, les États organisateurs et plusieurs experts assurent que c'est le temps nécessaire pour relever l'ambition climatique. Le...

Essec

ESSEC, Sciences Po, Polytechnique : les grandes écoles prennent le tournant de la transition

L'école de commerce Essec vient de dévoiler son plan de transformation durable. Tous les cours intégreront désormais les dimensions environnementales et sociétales. Une démarche ambitieuse alors que les grandes écoles à l’instar de Sciences Po et Polytechnique intègrent de plus en plus ses enjeux...