Publié le 08 décembre 2018

ENVIRONNEMENT

"Fin du monde, fin du mois, même combat", crient ensemble des gilets jaunes et des marcheurs pour le climat

Des milliers de personnes ont  participé samedi à des marches pour le climat dans plusieurs villes de France, dont une partie portant des gilets jaunes, avec des slogans appelant à lutter dans un même élan contre l'urgence climatique et l'urgence sociale.

Marche pour le climat à Marseille le 8 décembre.
@BorisHorvat/AFP

Des marches étaient prévues dans plus de 120 villes en France dans le cadre d'un appel international de dizaines d'associations et syndicats à l'occasion de la Conférence de l'ONU sur le climat qui se déroule en Pologne. À Paris, un cortège de plusieurs milliers de personnes - dont certaines revêtues de gilets jaunes - a quitté en début d'après-midi la place de la Nation, dans une ambiance familiale, aux cris de "Fin du monde, fin du mois, même combat", reprenant une formule de Nicolas Hulot. D’autres criaient : "on est plus chaud, plus chaud, plus chaud que le climat".

Les manifestants devaient rejoindre la place de la République pour un rassemblement voulu festif et non-violent, avec prises de paroles et concert. Le parcours, initialement prévu entre Trocadéro et le Champs-de-Mars, avait été changé pour l'éloigner du secteur des Champs-Elysées après les heurts de samedi 1er décembre, lors du rassemblement des Gilets jaunes.

En revanche, les organisateurs ont refusé de reporter l'événement, comme le souhait le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, et certaines personnalités et organisations écologistes, comme Nicolas Hulot et le WWF. "L'explosion du climat comme l'explosion des inégalités sociales sont les deux symptômes d'un même modèle de développement qui abîme l'environnement comme il abîme les femmes et les hommes", a déclaré à l'AFP l'eurodéputé Yannick Jadot, tête de liste d'EELV aux prochaines européennes.

Consommer moins et consommer mieux

À Lyon, 7 000 personnes selon la préfecture et "au moins 10 000" selon les organisateurs ont pris part au cortège, entre la place Jean Macé et les berges du Rhône, dont plusieurs dizaines de "gilets jaunes". "Il n'y a pas d'opposition entre fin du monde et fin du mois", a dit à l'AFP l'un d'entre eux, Pierrick Hartmann.  À Marseille, plusieurs milliers de manifestants pour le climat ont été rejoints dans le calme sur le Vieux Port par des "gilets jaunes" qui manifestaient dans la matinée.

Derrière plusieurs pancartes jaunes et vertes, les manifestants réclament "une transition écologique et solidaire". "Notre Marche est citoyenne et ouverte à tous, beaucoup de gilets jaunes veulent changer le système", a affirmé Boris Kalin, l'un des organisateurs. "On parle de consommer moins, de consommer mieux, et ça c'est bon pour le social aussi", a-t-il plaidé.

La Rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Ursula von den Leyen COP25 UE

Green Deal européen : 1 000 milliards d’euros sur les dix années à venir pour le climat

Mercredi 11 décembre, la nouvelle commission européenne révélera son Pacte vert. Tandis que sa présidente Ursula von der Leyen en a donné un avant-goût au cours de la COP25 en annonçant 1 000 milliards d’euros d’investissements sur 10 ans, le commissaire en charge de ce dossier, Frans Timmermans, a...

Manif climat changer le systeme

[Génération climat] Précarité étudiante et urgence climatique : les jeunes veulent changer de modèle

Alors que 20 % des étudiants vivent sous le seuil de pauvreté, l'immolation du jeune Anas K., 22 ans, devant le Crous de son université, pour dénoncer sa précarité financière, a marqué les esprits. Et relancé la question d'une transition juste. Plusieurs étudiants mobilisés dans des collectifs ou...

Inondations pixabay 01

Événements climatiques extrêmes : la France, quatrième pays le plus touché au monde en termes de décès

Les Philippines de nouveau balayées par un typhon, l’Australie en proie à d’incontrôlables incendies, l’Afrique de l’Est touchée par des pluies torrentielles et le sud-est de la France noyée par des inondations meurtrières. Les impacts du changement climatique touchent désormais tant les pays riches...

Valerie Masson Delmote Giec JungYeon Je

Trois questions à Valérie Masson-Delmotte, coprésidente du GIEC : "Les femmes ont moins de capacité à réagir en cas d’aléas climatiques"

C'est un angle mort des politiques climatiques des États. Les femmes subissent de plein fouet les effets du changement climatique, elles ont 14 fois plus de risques de mourir en cas de catastrophe naturelle que les hommes. Valérie-Masson Delmotte, climatologue et co-présidente du Giec s'est plongée...