Publié le 08 décembre 2018

ENVIRONNEMENT

"Fin du monde, fin du mois, même combat", crient ensemble des gilets jaunes et des marcheurs pour le climat

Des milliers de personnes ont  participé samedi à des marches pour le climat dans plusieurs villes de France, dont une partie portant des gilets jaunes, avec des slogans appelant à lutter dans un même élan contre l'urgence climatique et l'urgence sociale.

Marche pour le climat à Marseille le 8 décembre.
@BorisHorvat/AFP

Des marches étaient prévues dans plus de 120 villes en France dans le cadre d'un appel international de dizaines d'associations et syndicats à l'occasion de la Conférence de l'ONU sur le climat qui se déroule en Pologne. À Paris, un cortège de plusieurs milliers de personnes - dont certaines revêtues de gilets jaunes - a quitté en début d'après-midi la place de la Nation, dans une ambiance familiale, aux cris de "Fin du monde, fin du mois, même combat", reprenant une formule de Nicolas Hulot. D’autres criaient : "on est plus chaud, plus chaud, plus chaud que le climat".

Les manifestants devaient rejoindre la place de la République pour un rassemblement voulu festif et non-violent, avec prises de paroles et concert. Le parcours, initialement prévu entre Trocadéro et le Champs-de-Mars, avait été changé pour l'éloigner du secteur des Champs-Elysées après les heurts de samedi 1er décembre, lors du rassemblement des Gilets jaunes.

En revanche, les organisateurs ont refusé de reporter l'événement, comme le souhait le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, et certaines personnalités et organisations écologistes, comme Nicolas Hulot et le WWF. "L'explosion du climat comme l'explosion des inégalités sociales sont les deux symptômes d'un même modèle de développement qui abîme l'environnement comme il abîme les femmes et les hommes", a déclaré à l'AFP l'eurodéputé Yannick Jadot, tête de liste d'EELV aux prochaines européennes.

Consommer moins et consommer mieux

À Lyon, 7 000 personnes selon la préfecture et "au moins 10 000" selon les organisateurs ont pris part au cortège, entre la place Jean Macé et les berges du Rhône, dont plusieurs dizaines de "gilets jaunes". "Il n'y a pas d'opposition entre fin du monde et fin du mois", a dit à l'AFP l'un d'entre eux, Pierrick Hartmann.  À Marseille, plusieurs milliers de manifestants pour le climat ont été rejoints dans le calme sur le Vieux Port par des "gilets jaunes" qui manifestaient dans la matinée.

Derrière plusieurs pancartes jaunes et vertes, les manifestants réclament "une transition écologique et solidaire". "Notre Marche est citoyenne et ouverte à tous, beaucoup de gilets jaunes veulent changer le système", a affirmé Boris Kalin, l'un des organisateurs. "On parle de consommer moins, de consommer mieux, et ça c'est bon pour le social aussi", a-t-il plaidé.

La Rédaction avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Pompage petrole CC0 01

Shell, BP… Les objectifs climats de géants des hydrocarbures incompatibles avec l’Accord de Paris

1,81°C d'ici 2069 pour Shell, 1,73°C pour Equinor... Des chercheurs ont passé au crible les objectifs climatiques de géants du pétrole et du gaz. Sans surprise, aucun n'arrive à limiter son réchauffement à +1,5°C, rendant leur trajectoire d'émission incompatible avec l'Accord de Paris.

Fresqueduclimat

Climat, biodiversité, mobilité, nouveaux récits et textile : cinq fresques à découvrir sur la transition écologique

Tout a démarré avec la Fresque du climat, créée en 2018, afin de sensibiliser au changement climatique. Déjà suivie par plusieurs dizaines de milliers de personnes, elle a fait des émules sur différents sujets. L’objectif est de former par le jeu sur des enjeux complexes et ainsi pousser à l’action....

IStock 1152368018 1 01

Pêche illégale, braconnage... session de rattrapage à l'ONU pour tenter de réguler la haute mer, le Far West des océans

Ce nouveau rendez-vous accouchera-t-il d'un traité ambitieux ? Braconnage, pêche illégale... la haute mer est aujourd'hui considérée comme une zone de non-droit alors qu'elle représente 64 % des océans. Les Etats membres de l'ONU vont tenter de réguler ces espaces de biodiversité. L'enjeu est de...

Montage photo ok

Paysages calcinés, lacs asséchés, animaux morts, fleuves taris… l’été caniculaire en 8 photos choc

Des vagues de chaleur s'abattent sur l’Hexagone depuis le début de l’été et mettent les écosystèmes à rude épreuve. Chaque nouvel épisode de sécheresse accable un peu plus la faune et la flore qui paient un lourd tribut de cet été historiquement chaud en métropole. Des photos déjà tristement...