Publié le 27 septembre 2019

ENVIRONNEMENT

En Autriche, un glacier est-il détruit à la pelleteuse pour étendre un domaine skiable ?

C'est une image qui passe mal. Le WWF a publié une photo de deux pelleteuses en train de combler les crevasses du glacier autrichien Pitztal pour entretenir les pistes du domaine skiable. Un projet d'extension de ce domaine sur 64 hectares est en cours d'examen. Or l'exploitation des glaciers pose un problème environnemental alors que l'Islande et la Suisse viennent de commémorer la perte de leur premier glacier.

Construction d une piste sur un glacier autriche WWF VincentSufiyan
Le glacier Pitztal est situé à 3 000 mètres d’altitude en Autriche.
WWF / Vincent Sufiyan

C’est une photo dont on a peine à croire tant elle paraît incroyable. On y voit des pelleteuses creuser dans le glacier Pitztal situé à 3 000 mètres d’altitude en Autriche. Selon le WWF, à l’origine de la photo, ce chantier est censé combler les crevasses pour permettre l’agrandissement d’une piste de ski. Une démarche qui passe mal quelques jours après le Sommet Climat de New York.

"Ce qui se passe est unique selon moi, je n'avais jamais vu cela", se désole auprès de Montagnes Magazine Sylvain Coutterand, glaciologue et géomorphologue, "C'est à l'image de la destruction de la forêt amazonienne. Nous allons droit dans le mur, et allons le payer. L’homme ne tire pas les leçons du passé. Les stations se créent des contraintes économiques, qui passent bien avant l’écologie. Le système n'est pas prêt à changer, à intégrer la question environnementale".

Des travaux habituels

Sauf que pour la société Pitztaler Gletscherbahn, gestionnaire de la station dont fait partie le glacier de Pitztal, “Les travaux sur la photo n’ont rien à voir avec une extension de la station de ski. Il s’agit des travaux préparatoires annuels pour les saisons automne et hiver”, a-t-il affirmé à l’AFP. Selon la station, “Il faut remplir les crevasses de neige et de glace pilée sur les pistes du domaine skiable afin de garantir la sécurité des skieurs. (...) Nous effectuons ce travail sous cette forme depuis 35 ans et comme le font d’autres stations qui où se trouvent des glaciers”.

Mais le WWF avait soulevé un autre problème. Selon l’organisation, un projet devrait relier les domaines skiables des glaciers Pitztal-Ötztal ce qui impliquerait un élargissement de 64 hectares de la surface skiable. Les autorités autrichiennes n’ont pas donné leur accord, elles attendent, selon l’AFP, les résultats d’une étude d’impact sur l’environnement lancé en mai. 

L'exploitation des glaciers pose problème

"Le tourisme hivernal implique aujourd’hui d’énormes interventions dans la nature, avec une utilisation importante de l’énergie et des ressources", explique l’écologiste et paysage du WWF Josef Schrank, "En raison de l’expansion constante des zones touristiques, il ne reste plus grand-chose de la nature intacte", prévient-il. 

Cette nouvelle intervient alors même que la Suisse vient de lancer une "marche funèbre" en hommage à Pizol, son premier glacier victime du réchauffement climatique. Il a perdu près de 80 à 90 % de son volume en une dizaine d’années. Au mois d’août c’était l’Islande qui commémorait la disparition de son premier glacier à travers une plaque commémorative adressée aux générations futures. Le but était d'éveiller les consciences et d'alerter la population : à ce rythme, d'ici 200 ans, tous les glaciers de l'île auront disparu.

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Scientifiques en rebellion devant dassault Lyuba XR France

Scientifiques en rébellion : "j’aurais plus peur pour mon avenir si j’étais un cadre de TotalEnergies qu’un scientifique engagé"

Il y a quelques semaines, Rose Abramoff, une scientifique américaine, était licenciée après avoir arboré une banderole appelant les scientifiques à l’action, lors d’un congrès. Un choc pour ses collègues du monde entier, dont Jérôme Santolini, biochimiste, directeur de recherche au CEA et l’un des...

Virus pandemie covid 19 pixabay

Maladies infectieuses : le changement climatique tue

Tuberculose, paludisme, le changement climatique va faire progresser ces maladies infectieuses, touchant des populations qui ne sont pas immunisées et qui auront du mal à y faire face, alerte le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. En outre, avec la fonte des...

Sophie Godin Beekmann couche d ozone CNRS

Reconstitution de la couche d’ozone : Une victoire qu'on ne peut pas répliquer au climat

Le trou dans la couche d'ozone devrait se résorber d'ici quarante ans au-dessus de l’Antarctique, et dès 2040 dans le reste du monde. Il avait été créé par la pollution humaine, particulièrement les chlorofluorocarbures (CFC) autrefois émis par de nombreux réfrigérateurs. Mais un protocole...

La foret amazonienne notre terre documentaire National Geographic

Planet killers, Pauvre malgré le job, Utopie.s… Cinq documentaires engagés à ne pas manquer cet hiver

Arte, France TV, Disney +... Vous avez fait le tour des plateformes de streaming et vous manquez d’inspiration ? Suivez le guide ! Une enquête haletante à la poursuite des criminels environnementaux, une plongée au cœur de l’Amazonie en compagnie du peuple Uru-Eu-Wau-Wau ou encore une immersion dans...