Publié le 19 août 2019

ENVIRONNEMENT

En Arctique, les rennes meurent de faim en raison des bouleversements climatiques

En Arctique, où la température se réchauffe à un rythme deux fois plus élevé qu'ailleurs, les rennes de la région de Svalbard, à 1 000 kilomètres du Pôle Nord, n'arrivent plus à trouver assez de nourriture. Une équipe de chercheurs estiment que 200 animaux seraient morts en raison d'un hiver plus doux et pluvieux.

Rennes morts arctique svalvard Siri Uldal Norsk Polarinstitutt
Selon l’institut, un degré comparable de mortalité n’a été enregistré qu’une fois, à l’issue de l’hiver 2007-2008 dans l’archipel.
@Siri Uldal / Norsk Polarinstitutt

Des carcasses de rennes jonchent la toundra. Une équipe de l'Institut polaire norvégien, en expédition dans l’archipel norvégien du Svalbard, situé à seulement 1 000 kilomètres du Pôle Nord, estime qu’au total 200 animaux auraient succombé à la faim. "Le changement climatique fait qu'il pleut beaucoup plus. La pluie tombe sur la neige et forme une couche de glace sur la toundra, ce qui fait que les conditions de pâture pour les animaux sont très mauvaises", expliqué la cheffe du projet de recensement.

Les rennes de Svalbard, plus petits, se nourrissent de lichen qu'ils grattent l'hiver à travers la neige grâce à leurs sabots. Mais les pluies, suivies d’alternances de gel et de redoux, ont formé une couche de glace incassable, privant les animaux de nourriture. Selon l’institut, un degré comparable de mortalité n’a été enregistré qu’une fois, à l’issue de l’hiver 2007-2008 dans l’archipel.

Des rennes à la plage

Cette mortalité élevée est aussi due à une nette augmentation sur l'archipel norvégien du nombre de rennes. Ces-derniers entrent donc en compétition pour les mêmes zones de pâture, et ce sont les plus faibles ou les plus fragiles qui sont décimés. Selon l'Institut polaire norvégien, le nombre de rennes au Svalbard a doublé depuis les années 1980 pour atteindre aujourd'hui environ 22 000 têtes alors que sur l’ensemble de la région arctique, leur population a été divisée par deux en vingt ans.

En Laponie, dans le nord de la Finlande, c’est une autre image étonnante qui a circulé ces derniers jours. Celle de deux rennes prenant un bain de soleil sur une plage, entourés de baigneurs. "Les rennes étaient imperturbables. Ni les personnes les photographiant ni les enfants qui jouaient à proximité, ne semblaient les déranger", a déclaré Johanna Koivisto, l’auteur de la photographie, au média Yle. Il faut dire que le thermomètre affichait alors 30°C.


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Climat : des ONG et collectivités locales assignent Total en justice pour le forcer à changer son business model

C’est une action aussi ambitieuse que risquée. Un collectif de collectivités locales et d’associations assigne Total en justice au sujet de sa politique climatique en se fondant sur la loi sur le devoir de vigilance et sur la Charte de l’environnement. Une action inédite. Il n’est pas ici question...

Les terrasses chauffees coup de chaud pour la planete

Les terrasses chauffées, un confort très énergivore face à l'urgence climatique

Dans la capitale, la consommation des terrasses chauffées pendant l'hiver équivaudrait à 110 000 vols Paris-New York. Face à l'urgence climatique, Rennes a décidé de les interdire. C'est la première métropole à franchir le pas. D'autres villes ont engagé des réflexions en ce sens, mais les...

Lac rechauffement climatique methane

[Science] Sous l’effet du changement climatique, les lacs pourraient émettre jusqu’à trois plus de gaz à effet de serre qu’aujourd’hui

Les plans d’eau douce relâchent du méthane dans l’atmosphère, un gaz à l’effet de serre 28 fois plus important que celui du CO2. Des chercheurs ont découvert qu’avec le réchauffement climatique, ils pourraient émettre jusqu’à trois fois plus de gaz à effet de serre qu’actuellement. Une nouvelle...

Doomsday clock 2020

Nous sommes à 100 secondes de la fin du monde et les décideurs politiques ne font rien

Depuis 1947, les experts du Bulletin of Atomic Scientists règlent l’horloge de l’Apocalypse qui symbolise, à minuit, la fin du monde. Lors de leur dernière mise à jour, ils l’ont réglé à seulement 100 secondes de la fin. Jamais elle n’a été si avancée. Les principales menaces de l’humanité restent...