Publié le 22 mars 2019

ENVIRONNEMENT

[Édito vidéo] Et si on arrêtait le marché carbone pour vraiment sauver le climat…

Malgré sa dernière réforme, le marché carbone européen n’est pas le puissant outil attendu pour faire baisser les émissions de CO2 en Europe. C’est pourquoi l’ONG Green Finance Observatory appelle à abandonner ce mécanisme financier à la faveur d’outils réglementaires plus directs et plus simples qui viseront à sortir progressivement des énergies fossiles.

Le marché carbone, mis en place en 2005, devait pousser les industriels européens à abaisser leurs émissions de CO2.
@JohannaPoetsch

Beaucoup considèrent le marché carbone, créé il y a 14 ans, comme l’un des grands échecs de l’Union européenne. Il s’agit d’un mécanisme d'échanges de droits d'émission de CO2, visant à diminuer l’impact carbone des industriels. Mais mal né, cet outil a été dès l’origine inopérant.

Les émissions européennes ont bien diminué. -26 % entre 2005 et 2017. Mais ce n’est pas tant le marché carbone qui en est à l’origine, que les réglementations européennes ou nationales, en matière de charbon ou de taxe carbone. Le vrai problème est que les cours des quotas de CO2 échangés sur cette plateforme restent désespérément faibles.

Longtemps confinés sous les 10 euros par tonne, il atteint désormais 20 euros grâce à la réforme de 2017… Mais pour qu’il pousse réellement les industriels à changer leur stratégie, il faudrait se situer au-dessus de 40 euros… ce qui ne devrait pas intervenir avant plusieurs années. Or le temps presse.

Carbon Markets will not make our planet great again

C’est pourquoi l’ONG Green Finance Observatory a adressé une lettre ouverte aux dirigeants européens. Signée de 88 universitaires du monde entier, elle est explicitement intitulée : "Carbon Markets will not make our planet great again”.

Leur constat est clair : "Les marchés du carbone sont incapables d'atteindre leurs objectifs environnementaux et sociaux et devraient être abandonnés". Ils parlent non seulement d’un "échec spectaculaire" mais aussi d’un risque de krach qui contaminerait les marchés financiers traditionnels.

D’après leurs travaux, des réglementations environnementales visant à sortir progressivement des énergies fossiles seront plus efficaces que n’importe quel mécanisme financier. Ils prennent pour exemple les législations qui ont amené à réduire le trou dans la couche d’ozone ou à éliminer le plomb de l’essence.

Quand on crée un marché financier, on ne peut pas s’attendre à ce qu’il se comporte autrement qu’un marché financier… Il répond aux lois de l’offre et de la demande mais suit aussi les chaos de l’économie, comme en 2008 et 2011. Ce n’est parce qu’il porte sur le climat qu’il est plus ou moins vertueux qu’un autre. C’est un outil et dans ce cas, il a failli.

Ludovic Dupin, @LudovicDupin


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Xi jinping onu 2020 Brian Smith Sputnik via AFP

Nucléaire, solaire, éolien... : Comment la Chine veut atteindre la neutralité carbone en 2060

L'annonce a fait l'effet d'une bombe et remis l'Accord de Paris sur les rails. En septembre, lors de l'Assemblée générale des Nations, le président chinois Xi Jinping s'engageait à atteindre la neutralité carbone en 2060. Selon plusieurs experts, cette mesure est réaliste bien qu'elle implique des...

GAFAM CLIMAT

[Élection US] Aux premières loges de la crise climatique dans la Silicon Valley, les GAFAM misent désormais sur le climat

Ravagée par les incendies depuis plusieurs années déjà, en Californie, la Silicon Valley, siège des géants du numérique, commence à prendre la mesure du changement climatique. Face à l’inertie présidentielle et poussés par les ONG et leurs salariés, les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon,...

Julien Vidal Visuel podcast SITE

Podcast #LesEngagés : rencontre avec Julien Vidal, ambassadeur du changement

Aujourd'hui, le podcast #LesEngagés part à la rencontre de Julien Vidal, l'auteur du best-seller "Ça commence par moi". Le trentenaire a changé de voie et décidé d'entamer sa propre transition écologique qu'il partage via différents médias. Il n'hésite pas à multiplier les projets pour sauver la...

La timide feuille de route du gouvernement pour réduire l'empreinte environnementale du numérique

Ces derniers mois, les rapports dénonçant l'empreinte écologique du numérique se sont multipliés, sur fond de polémique autour de la 5G et du renouvellement des téléphones. Le gouvernement a rétorqué avec une feuille de route qui s'attaque à la durée de vie des terminaux, à la consommation des...