Publié le 22 mars 2019

ENVIRONNEMENT

[Édito vidéo] Et si on arrêtait le marché carbone pour vraiment sauver le climat…

Malgré sa dernière réforme, le marché carbone européen n’est pas le puissant outil attendu pour faire baisser les émissions de CO2 en Europe. C’est pourquoi l’ONG Green Finance Observatory appelle à abandonner ce mécanisme financier à la faveur d’outils réglementaires plus directs et plus simples qui viseront à sortir progressivement des énergies fossiles.

Emissions CO2 marche carbone usine cheminee Johanna Poetsch
Le marché carbone, mis en place en 2005, devait pousser les industriels européens à abaisser leurs émissions de CO2.
@JohannaPoetsch

Beaucoup considèrent le marché carbone, créé il y a 14 ans, comme l’un des grands échecs de l’Union européenne. Il s’agit d’un mécanisme d'échanges de droits d'émission de CO2, visant à diminuer l’impact carbone des industriels. Mais mal né, cet outil a été dès l’origine inopérant.

Les émissions européennes ont bien diminué. -26 % entre 2005 et 2017. Mais ce n’est pas tant le marché carbone qui en est à l’origine, que les réglementations européennes ou nationales, en matière de charbon ou de taxe carbone. Le vrai problème est que les cours des quotas de CO2 échangés sur cette plateforme restent désespérément faibles.

Longtemps confinés sous les 10 euros par tonne, il atteint désormais 20 euros grâce à la réforme de 2017… Mais pour qu’il pousse réellement les industriels à changer leur stratégie, il faudrait se situer au-dessus de 40 euros… ce qui ne devrait pas intervenir avant plusieurs années. Or le temps presse.

Carbon Markets will not make our planet great again

C’est pourquoi l’ONG Green Finance Observatory a adressé une lettre ouverte aux dirigeants européens. Signée de 88 universitaires du monde entier, elle est explicitement intitulée : "Carbon Markets will not make our planet great again”.

Leur constat est clair : "Les marchés du carbone sont incapables d'atteindre leurs objectifs environnementaux et sociaux et devraient être abandonnés". Ils parlent non seulement d’un "échec spectaculaire" mais aussi d’un risque de krach qui contaminerait les marchés financiers traditionnels.

D’après leurs travaux, des réglementations environnementales visant à sortir progressivement des énergies fossiles seront plus efficaces que n’importe quel mécanisme financier. Ils prennent pour exemple les législations qui ont amené à réduire le trou dans la couche d’ozone ou à éliminer le plomb de l’essence.

Quand on crée un marché financier, on ne peut pas s’attendre à ce qu’il se comporte autrement qu’un marché financier… Il répond aux lois de l’offre et de la demande mais suit aussi les chaos de l’économie, comme en 2008 et 2011. Ce n’est parce qu’il porte sur le climat qu’il est plus ou moins vertueux qu’un autre. C’est un outil et dans ce cas, il a failli.

Ludovic Dupin, @LudovicDupin


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Assemblee nationale hemicycle plein vue panoramique

Les cinq dossiers chauds du projet de loi Énergie-Climat

Le projet de loi Énergie-Climat arrive ce mardi 25 juin devant l’Assemblée nationale. Il fixe les nouveaux objectifs du gouvernement en matière de transition énergétique et de réduction des émissions de CO2. Il entérine ainsi l’atteinte d’une neutralité carbone en 2050, décrète l’état d’urgence...

Total yamal lng

Total mis en demeure de s’aligner avec l’Accord de Paris, avant une attaque en justice

Soutenues par plusieurs ONG, 14 collectivités françaises ont mis en demeure Total de s’aligner avec l’Accord de Paris et de revoir son plan de vigilance. Le pétrolier français avait déjà été interpellé en octobre dernier sur son manque d’ambition climatique. Il a publié un nouveau document en mars...

Conseil europeen 20 juin 2019 echec neutralite carbone UE

L’Union européenne incapable de s’accorder sur un objectif de neutralité carbone en 2050

Quatre États, face à 24, ont réussi à bloquer les discussions. Réunis en Conseil européen jeudi 20 et vendredi 21 juin, les pays membres de l’Union européenne n’ont pas réussi à s’accorder sur un objectif de neutralité carbone en 2050, conformément à ce qui est inscrit dans l’Accord de Paris. La...

Réchauffement climatique investisseurs istock

L'Oréal, Nestlé, Unilever... les plus grandes entreprises sont exposées à un risque climatique évalué à 1 000 milliards de dollars

1 000 milliards de dollars, c'est le risque que le changement climatique fait peser sur les 200 plus grandes entreprises au monde, de l'Oréal à Apple, en passant par Nestlé ou encore BMW. Le CDP, qui a compilé les données de ces multinationales, alerte sur le fait que ces risques pourraient se faire...