Publié le 19 avril 2019

ENVIRONNEMENT

[Edito video] L’effondrement de Notre Dame, symbole de l’effondrement de la planète

En quelques jours, plus d'un milliard d'euros a été récolté pour rénover Notre-Dame grâce aux dons d'entreprises privées, des grandes fortunes de France et des particuliers. Une mobilisation exceptionnelle qui tranche avec notre passivité face au changement climatique. Faudra-t-il voir notre monde s'effondrer, comme la flèche de l'édifice de Notre-Dame, pour réellement agir avec l'ampleur et l'efficacité nécessaires ? 

Des milliers de personnes ont assistées, atterées, à l'incendie de Notre Dame et à l'effondrement de sa flèche et de la toiture, le lundi 15 avril 2019
@Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP

L'incendie de Notre Dame, déjà symbole patrimonial, spirituel et religieux, puis la mobilisation autour de sa rénovation est en passe de devenir un nouveau symbole. Emmanuel Macron voudrait en faire un modèle pour la Nation, un symbole de "cette capacité à nous mobiliser, nous unir, pour vaincre", selon son allocution télévisée de mardi. Dans une tribune, Nicolas Hulot, son ancien ministre de l’Environnement, espère lui voir ce traumatisme se transformer en réveil des consciences pour la planète.

Quant à Greta Thunberg, l’adolescente devenue la figure emblématique de la lutte contre le changement climatique, elle voudrait en faire le modèle d’une mobilisation sur le climat. "Je veux que vous agissiez comme si la maison était en feu", a-t-elle imploré lors d’un discours devant le parlement européen.

Stupeur et inaction

La maison brûle pourtant, nous disait déjà Jacques Chirac en 2002. Et de tous les côtés. Mais comme il y a vingt ans, nous continuons de regarder ailleurs, tant qu’elle ne s’effondre pas. Comme les appels aux dons répétés depuis des années pour rénover la cathédrale et qui peinaient à être entendus avant de voir la toiture et la flèche de l’édifice s’écrouler, faudra-t-il voir notre monde s’effondrer avant de réellement agir, avec l’ampleur et l’efficacité nécessaires ?

Nous assistons atterrés mais insuffisamment agissants face aux signes avant-coureurs de la catastrophe. Le GIEC alerte depuis bientôt trente ans sur le changement climatique, chaque rapport étant plus alarmiste que le précédent. Nous sommes en train de vivre la sixième extinction des espèces avec 200 d’entre elles qui disparaissent chaque jour…Les inégalités s’accroissent : 1% des personnes les plus riches s’accaparent plus de 45% des richesses du monde. En France, les associations comptabilisent près de 200 000 sans-abris, hommes, femmes, enfants…

Face au déferlement de dons qui ont afflué en quelques heures, quelques jours, de la part des grandes fortunes, des grandes entreprises mais aussi de nombreux particuliers - plus d’un milliard d’euros à ce jour -pour abonder la reconstruction de Notre Dame, des voix s’élèvent pour demander de ne pas oublier ces combats du quotidien.

Un réveil pour une mobilisation sociale et environnementale

Celle de l’association Abbé Pierre résume bien ces demandes :"400 millions pour Notre Dame, merci à Kering, Total et LVMH pour votre générosité : nous sommes très attachés au lieu des funérailles de l'abbé Pierre. Mais nous sommes également très attachés à son combat. Si vous pouviez abonder 1 % pour les démunis, nous serions comblés", a ainsi réagi l’association dans un tweet.

Ces millions d'euros de dons, "c'est la démonstration que certains dans ce pays sont très, très, très riches et que la question du partage des richesses est posée plus que jamais, a aussi réagi le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez… S'ils sont capables de donner des dizaines de millions pour reconstruire Notre-Dame, qu'ils arrêtent de nous dire qu'il n'y a pas d'argent pour satisfaire l'urgence sociale".

L’espoir que fait naître cette mobilisation émotionnelle et financière autour de Notre Dame, c’est qu’elle puisse montrer l’exemple à une mobilisation sociale et environnementale de cette ampleur. Parce que les besoins sont immenses et qu’ils sont on ne peut plus urgents.

Béatrice Héraud @beatriceheraud 


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Xi jinping onu 2020 Brian Smith Sputnik via AFP

Climat : l’absence du président chinois Xi Jinping peut-elle faire échouer la COP26 ?

Le président Xi Jinping ne devrait pas se rendre à Glasgow, au Royaume-Uni, pour la COP26 qui s'ouvre à la fin du mois. Beaucoup y voient un signal inquiétant de la part du premier émetteur de gaz à effet de serre au monde, avec un risque d'effet boule de neige sur les autres puissances. Mais pour...

Dataviz Carbon Brief Pays CO2 ok

Quel pays réchauffe le plus la planète : la vidéo impressionnante de Carbon Brief

Le site Carbon Brief vient de publier une datavisualisation extrêmement parlante sur la responsabilité de certains pays dans le réchauffement climatique. Fait inédit, il a inclus dans son analyse les émissions de CO2 provenant de l'utilisation des terres et de la forêt, en plus de celles provenant...

Climat affaire du siecle THOMAS SAMSON AFP

L’Affaire du siècle : un symbole est-il capable d’enrayer le réchauffement climatique ?

En seulement trois années, les quatre ONG à l’origine de l’Affaire du siècle ont réussi à exercer une "pression climatique" sur l'État, jusqu’à le faire condamner, le 14 octobre, à réparer le non-respect de ses engagements. Un symbole fort et une sucess-story rare. Mais cette condamnation va-t-elle...

Affaire du siecle victoire 2

Affaire du siècle : La France est condamnée, pour la première fois, à réparer son manque d’action climatique

C'est une décision inédite que vient de rendre le tribunal administratif de Paris, dans le cadre de l'Affaire du siècle, soutenue par une pétition signée par plus de 2 millions de citoyens. Les juges ont condamné l'Etat à réparer le préjudice écologique causé par le non-respect de ses engagements...