Publié le 11 janvier 2018

ENVIRONNEMENT

Donald Trump évoque un retour possible des États-Unis dans l'accord sur le climat

Donald Trump a affirmé, mercredi 11 janvier, que les États-Unis pourraient "en théorie" revenir dans l'Accord de Paris sur le climat. Il se refuse cependant à donner tout élément tangible pour étayer cet espoir. 

Le 1er juin, Donald Trump avait annoncé la sortie des États-Unis de l'Accord de Paris.
Whitehouse

9 mois après avoir annoncé la sortie des États-Unis de l’Accord de Paris, Washington évoque la possibilité d’un retour en arrière. Un petit signe qui était attendu depuis longtemps. "Nous pourrions en théorie y revenir... Je suis très sensible à l'environnement", a expliqué le Président Donald Trump lors d’une conférence au côté de la Première ministre de Norvège.

Celui-ci raillait pourtant il y a encore quelques jours le réchauffement climatique, à l’occasion de la vague de froid qui balaie le nord des États-Unis. "L'accord de Paris tel que nous l'avons signé était très injuste pour les États-Unis", rappelle-t-il. "Franchement, il s'agit d'un accord avec lequel je n'ai aucun problème dans l’absolu. Mais j'avais un problème avec l'accord qu'ils ont signé parce que, comme toujours, ils ont conclu un mauvais accord", ajoute-t-il.

Discussion avec Emmanuel Macron

En 2017, lors de la venue du Président américain pour les célébrations du 14 juillet en France, Emmanuel Macron avait assuré qu’il avait  travaillé avec Donald Trump sur "ce qui pourrait lui permettre de revenir dans l'accord de Paris". Une déclaration appuyée  alors par Donald Trump qui assurait que "quelque chose pourrait se passer sur l'accord de Paris".

Pourtant dans les mois qui ont suivi, les États-Unis se sont placés en retrait de deux grands événements climatiques planétaire : la COP23 en novembre en Allemagne et le One Planet Summit en décembre à Paris.

Ludovic Dupin, @LudovicDupin


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Jeremy rifkin sciencespo paris 171019

Jérémy Rifkin : "la civilisation fossile va s’effondrer d’ici 2028"

À un an de l’élection présidentielle américaine, Jeremy Rifkin, l’un des plus célèbres auteurs au monde sur le climat, appelle à la mise en place d’un "New Deal Vert mondial". C'est le titre de son nouveau livre et un véritable plan de transformation de la société pour faire face au changement...

SUV hausse des emissions de CO2 PXhere

Les SUV sont les deuxièmes contributeurs à la hausse des émissions de CO2 devant les avions ou les navires

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) alerte sur l'impact carbone des SUV. Les ventes de ces 4x4 urbains ont explosé depuis 2010 à tel point qu'ils sont les deuxièmes contributeurs à la hausse des émissions de CO2 ces dernières années, derrière le secteur de l'énergie mais devant les poids...

Challenge ecologique fortnite

[Génération climat] #TrashtagChallenge, #FillTheBottle, #NoBuildChallenge, ces défis écolos qui mobilisent les jeunes

Les challenges pour la planète rencontrent un succès fou sur les réseaux sociaux et sont devenus la nouvelle arme massive de communication pour les ONG. Une façon simple et ludique de sensibiliser, notamment les plus jeunes, et de passer à l’action. Sixième épisode de notre série dédiée à la...

XR chatelet voilier la mer se meurt CA

[Reportage] Depuis cinq jours, Extinction Rebellion occupe le centre de Paris

Au cinquième jour de l’occupation, les membres d'Extinction Rebellion France doivent décider de la suite de leur action : continuer à occuper la place du Châtelet au centre de Paris ou changer de stratégie pour frapper plus fort. Alors que les forces de l'ordre jouent l'indifférence, la zone...