Publié le 12 août 2019

ENVIRONNEMENT

[Coup de chaud] Quand le changement climatique fait griller la planète

En 2019, les effets du changement climatique ont prouvé leur réalité, affectant l'environnement, tout autant que l'économie, la politique, la finance... et la rue. Cette semaine, Novethic revient sur ces derniers mois qui ont mis en lumière l'urgence planétaire. Aujourd’hui, focus sur les sécheresses et incendies qui se multiplient sur la planète alors que le mois de juillet 2019 est considéré comme le plus chaud jamais enregistré. 

Incendie articque Groenland espace @earthobservatorynasa
Les sécheresses et incendies se multiplient partout sur la planète, jusqu'en Arctique, sous l'effet de l'accélération du réchauffement climatique.
@Nasa

Au Groenland, en Ontario ou en Alaska, l’Arctique s’enflamme… Depuis le début de l’été ces régions peu connues pour leurs hautes températures s’embrasent pourtant bien plus intensément qu’à l’accoutumée du fait d’une sécheresse inhabituelle. Rien qu’en juin, ces incendies, très difficiles à contrôler ont émis 50 mégatonnes de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, soit les émissions annuelles de la Suède. 

Loin d’être anecdotiques, ces incendies sont symptomatiques de l’accélération du réchauffement climatique, cette partie du monde se réchauffant deux fois plus vite que la planète dans son ensemble. "Ces conditions plus chaudes favorisent la croissance et la persistance des incendies une fois qu’ils ont été allumés", explique ainsi un chercheur de l’Organisation météorologique des Nations unies, Mark Parrington.

Et le cercle vicieux se met en branle... La suie et les cendres issues de ces incendies accélèrent la fonte des glaces de l'Arctique et celle du permafrost, cette couche gelée en permanence et qui fond bien plus vite que prévu, avec 70 ans d’avance par rapport aux prévisions scientifiques. En fondant, le permafrost libère en grande quantité le carbone ainsi que le méthane jusque-là emprisonné dans la glace.

Le tour du monde des records de chaleur

Les cercles polaires ne sont pas les seuls touchés. Les sécheresses et incendies géants se multiplient partout sur la planète, à la faveur notamment des épisodes caniculaires de plus en plus fréquents et intenses. En 2019, les feux ont été particulièrement meurtriers, notamment en Californie.

L'Europe est loin d’être épargnée. Le Portugal est en proie à des incendies dévastateurs depuis des années. En France, lors du dernier épisode caniculaire fin juillet, ce sont des régions habituellement peu concernées par les feux - la Normandie, le Centre, les Hauts-de-France et la Lorraine - qui ont vu plusieurs milliers d’hectares de cultures partir en fumée. Des températures records y ont été enregistrées, tout comme en Belgique, en Allemagne ou aux Pays-Bas, trois pays qui ont connu des pics de chaleur à plusieurs degrés au-dessus de 40°C.

Plus tôt dans l’année, c’étaient l’Australie, le Pakistan, le Moyen Orient ou l’Inde qui suffoquaient sous des températures pouvant grimper jusqu’à 50°C. Et cela n’est pas fini, selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM), qui prédit d'autres épisodes d'ici la fin de l'année.

Béatrice Héraud @beatriceheraud


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Les terrasses chauffees coup de chaud pour la planete

Les terrasses chauffées, un confort très énergivore face à l'urgence climatique

Dans la capitale, la consommation des terrasses chauffées pendant l'hiver équivaudrait à 110 000 vols Paris-New York. Face à l'urgence climatique, Rennes a décidé de les interdire. C'est la première métropole à franchir le pas. D'autres villes ont engagé des réflexions en ce sens, mais les...

Lac rechauffement climatique methane

[Science] Sous l’effet du changement climatique, les lacs pourraient émettre jusqu’à trois plus de gaz à effet de serre qu’aujourd’hui

Les plans d’eau douce relâchent du méthane dans l’atmosphère, un gaz à l’effet de serre 28 fois plus important que celui du CO2. Des chercheurs ont découvert qu’avec le réchauffement climatique, ils pourraient émettre jusqu’à trois fois plus de gaz à effet de serre qu’actuellement. Une nouvelle...

Doomsday clock 2020

Nous sommes à 100 secondes de la fin du monde et les décideurs politiques ne font rien

Depuis 1947, les experts du Bulletin of Atomic Scientists règlent l’horloge de l’Apocalypse qui symbolise, à minuit, la fin du monde. Lors de leur dernière mise à jour, ils l’ont réglé à seulement 100 secondes de la fin. Jamais elle n’a été si avancée. Les principales menaces de l’humanité restent...

Barcelone tempete gloria impact changement climatique Josep LAGO AFP

Tempête Gloria : l’Espagne subit de plein fouet les impacts du réchauffement et décrète l’urgence climatique

La tempête Gloria qui frappe désormais les Pyrénées orientales et l'Aude, a fait dix morts en Espagne, quatre disparus et des millions d’euros de dégâts. Le pays avait déjà été frappé en septembre par des inondations et des pluies diluviennes. Dans ce contexte, le gouvernement espagnol a décidé de...