Publié le 12 août 2019

ENVIRONNEMENT

[Coup de chaud] Quand le changement climatique fait griller la planète

En 2019, les effets du changement climatique ont prouvé leur réalité, affectant l'environnement, tout autant que l'économie, la politique, la finance... et la rue. Cette semaine, Novethic revient sur ces derniers mois qui ont mis en lumière l'urgence planétaire. Aujourd’hui, focus sur les sécheresses et incendies qui se multiplient sur la planète alors que le mois de juillet 2019 est considéré comme le plus chaud jamais enregistré. 

Incendie articque Groenland espace @earthobservatorynasa
Les sécheresses et incendies se multiplient partout sur la planète, jusqu'en Arctique, sous l'effet de l'accélération du réchauffement climatique.
@Nasa

Au Groenland, en Ontario ou en Alaska, l’Arctique s’enflamme… Depuis le début de l’été ces régions peu connues pour leurs hautes températures s’embrasent pourtant bien plus intensément qu’à l’accoutumée du fait d’une sécheresse inhabituelle. Rien qu’en juin, ces incendies, très difficiles à contrôler ont émis 50 mégatonnes de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, soit les émissions annuelles de la Suède. 

Loin d’être anecdotiques, ces incendies sont symptomatiques de l’accélération du réchauffement climatique, cette partie du monde se réchauffant deux fois plus vite que la planète dans son ensemble. "Ces conditions plus chaudes favorisent la croissance et la persistance des incendies une fois qu’ils ont été allumés", explique ainsi un chercheur de l’Organisation météorologique des Nations unies, Mark Parrington.

Et le cercle vicieux se met en branle... La suie et les cendres issues de ces incendies accélèrent la fonte des glaces de l'Arctique et celle du permafrost, cette couche gelée en permanence et qui fond bien plus vite que prévu, avec 70 ans d’avance par rapport aux prévisions scientifiques. En fondant, le permafrost libère en grande quantité le carbone ainsi que le méthane jusque-là emprisonné dans la glace.

Le tour du monde des records de chaleur

Les cercles polaires ne sont pas les seuls touchés. Les sécheresses et incendies géants se multiplient partout sur la planète, à la faveur notamment des épisodes caniculaires de plus en plus fréquents et intenses. En 2019, les feux ont été particulièrement meurtriers, notamment en Californie.

L'Europe est loin d’être épargnée. Le Portugal est en proie à des incendies dévastateurs depuis des années. En France, lors du dernier épisode caniculaire fin juillet, ce sont des régions habituellement peu concernées par les feux - la Normandie, le Centre, les Hauts-de-France et la Lorraine - qui ont vu plusieurs milliers d’hectares de cultures partir en fumée. Des températures records y ont été enregistrées, tout comme en Belgique, en Allemagne ou aux Pays-Bas, trois pays qui ont connu des pics de chaleur à plusieurs degrés au-dessus de 40°C.

Plus tôt dans l’année, c’étaient l’Australie, le Pakistan, le Moyen Orient ou l’Inde qui suffoquaient sous des températures pouvant grimper jusqu’à 50°C. Et cela n’est pas fini, selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM), qui prédit d'autres épisodes d'ici la fin de l'année.

Béatrice Héraud @beatriceheraud


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Alok sharma Foreign and commonwealth office

La COP26 est reportée d’un an à novembre 2021 pour mieux relever l’ambition, promettent les États organisateurs

La COP26 sur le climat a officiellement été reportée d'un an. Elle se tiendra du 1er au 12 novembre 2021 à Glagow, en Écosse. Alors que certains y voient un constat d'échec, les États organisateurs et plusieurs experts assurent que c'est le temps nécessaire pour relever l'ambition climatique. Le...

Essec

ESSEC, Sciences Po, Polytechnique : les grandes écoles prennent le tournant de la transition

L'école de commerce Essec vient de dévoiler son plan de transformation durable. Tous les cours intégreront désormais les dimensions environnementales et sociétales. Une démarche ambitieuse alors que les grandes écoles à l’instar de Sciences Po et Polytechnique intègrent de plus en plus ses enjeux...

Ursula von der leyen CE 270520

Plan de relance européen : la Commission veut construire une "Union de la durabilité pour les générations futures"

Très attendu, le plan de relance européen a été présenté mercredi 27 mai par la Commission européenne. Il propose un nouvel instrument de relance de 750 milliards d'euros, dont 500 milliards de subventions, qui seraient mutualisées entre tous les États membres. L'objectif est d'aider les pays les...

A320 AIr France

Air France va réduire de 40 % ses vols domestiques pour limiter son empreinte environnementale

Air France a annoncé, lors de son assemblée générale, vouloir réduire de 40 % son offre sur son réseau domestique. Une décision qui répond aux attentes du gouvernement, qui avait conditionné son aide de 7 milliards d'euros à des contreparties environnementales. Mais pour le think tank The Shift...