Publié le 06 avril 2020

ENVIRONNEMENT

Coronavirus : donnez votre vision citoyenne de l’après-crise sur la plateforme "le jour d'après"

En quelques heures, le site "le jour d'après" a accueilli plus de deux millions de visiteurs. Lancé le samedi 4 avril par une soixantaine de députés, il invite les Français à présenter leur vision du monde d’après crise pour un monde plus durable. Parmi les premières propositions, on trouve le revenu universel ou la réindustrialisation.

Le jour d apres plateforme
60 parlementaires ont créé une plateforme pour recueillir les avis des citoyens.
Siteweb

Quel système de santé demain ? Quel monde du travail ? Et comment partager le pouvoir ? Une soixantaine de parlementaires ont lancé samedi 4 avril une consultation en ligne durant un mois pour préparer "le jour d'après" la crise du Coronavirus. Emmenés par les députés ex-LREM Matthieu Orphelin – proche de Nicolas Hulot – et Paula Forteza, ainsi que par le Marcheur Aurélien Taché, ces élus invitent à mettre "à profit le confinement pour imaginer ce que nous voulons de mieux", sur ce site lejourdapres.parlement-ouvert.fr.

Car "il y aura un avant et un après-coronavirus. Il le faut. Cette crise nous aura tous transformés. Elle a violemment révélé les failles et les limites de notre modèle de développement, entretenu depuis des dizaines d'années", affirment-ils dans leur appel.

Ces députés LREM, MoDem, PS ou encore Libertés et Territoires, auxquels se sont joints le sénateur Ronan Dantec (EELV) et l'eurodéputé macroniste Pascal Durand, saluent le "plan de sauvegarde mis en œuvre par le gouvernement" face à l'épidémie et veulent "réfléchir dès maintenant et collectivement à un grand plan de transformation de notre société et de notre économie". Outre santé, travail et démocratie, parmi les onze thèmes mis au débat figurent une société de la sobriété, l'avenir de nos territoires, l'Europe dans le monde et aussi le nerf de la guerre, c'est-à-dire le financement du projet.

Une réflexion généralisée

Une quarantaine de mesures sont déjà mises sur la table, pour lesquelles il est possible de voter, dont une "revalorisation salariale immédiate de 200 euros par mois pour les aides à domicile, aides-soignantes, infirmières et autres agents hospitaliers de catégories B et C", la création d'un "véritable revenu universel, dès l'âge de 18 ans", la "relocalisation de la production de produits de première nécessité en Europe" ou le "renforcement de l'impôt sur la fortune immobilière".

Les participants – citoyens, associations, élus locaux, entreprises… – sont invités à soumettre avis ou propositions, et à partager des références scientifiques, médiatiques, artistiques. Des ateliers en ligne sont aussi prévus avec de grands témoins , dont Laurence Tubiana (Fondation européenne pour le climat) et Laurent Berger (CFDT). Une synthèse de la consultation sera rendue publique avant mi-mai. Les mesures les plus populaires seront portées par les parlementaires dans un plan d'action post-crise, promettent-ils.

Le 22 mars, dans le cadre du projet de loi sur l’état d’urgence sanitaire, 45 députés avaient déposé un amendement prévoyant de réfléchir à un "Grand plan de transformation de notre société en faveur du climat, de la biodiversité, de la solidarité et de la justice sociale" post-crise. Celui-ci avait été rejeté , ne rentrant pas dans le cadre de la loi débattue mais avait ouvert la voie à de nombreuses pistes de réflexion.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Dataviz Carbon Brief Pays CO2 ok

Quel pays réchauffe le plus la planète : la vidéo impressionnante de Carbon Brief

Le site Carbon Brief vient de publier une datavisualisation extrêmement parlante sur la responsabilité de certains pays dans le réchauffement climatique. Fait inédit, il a inclus dans son analyse les émissions de CO2 provenant de l'utilisation des terres et de la forêt, en plus de celles provenant...

Climat affaire du siecle THOMAS SAMSON AFP

L’Affaire du siècle : un symbole est-il capable d’enrayer le réchauffement climatique ?

En seulement trois années, les quatre ONG à l’origine de l’Affaire du siècle ont réussi à exercer une "pression climatique" sur l'État, jusqu’à le faire condamner, le 14 octobre, à réparer le non-respect de ses engagements. Un symbole fort et une sucess-story rare. Mais cette condamnation va-t-elle...

Affaire du siecle victoire 2

Affaire du siècle : La France est condamnée, pour la première fois, à réparer son manque d’action climatique

C'est une décision inédite que vient de rendre le tribunal administratif de Paris, dans le cadre de l'Affaire du siècle, soutenue par une pétition signée par plus de 2 millions de citoyens. Les juges ont condamné l'Etat à réparer le préjudice écologique causé par le non-respect de ses engagements...

Biocarburant iStock

Les carburants durables : le pari de l’aviation pour atteindre la neutralité carbone en 2050

Sans eux, le transport aérien ne parviendra pas à atteindre la neutralité carbone d’ici la moitié du siècle. Les carburants aériens durables sont au cœur de la nouvelle feuille de route présentée par l'Association internationale du transport aérien. S’ils peuvent en effet contribuer à réduire...