Publié le 29 septembre 2015

ENVIRONNEMENT

COP 21 : L’Indonésie veut protéger ses forêts pour réduire ses émissions

L’Indonésie va s’engager à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 29 % en 2030 par rapport à un scénario business as usual (dit BAU), a annoncé Siti Nurbaya Bakar, la ministre de l’Environnement. L’objectif paraît faible pour le 8ème émetteur mondial, qui s’est déjà engagé sur une réduction de 26 % en 2020, soit à peine moins que son objectif pour 2030.

L’Indonésie ne réduira ses émissions que de 13 % en 2020, soit seulement la moitié de ce qui était promis.
Rain Forest action

La contribution indonésienne à la lutte contre le réchauffement climatique est insuffisante.

C'est l'analyse réalisée par le Climate Action Tracker après la publication des engagements du pays en vue de la COP 21. L'ONG estime même qu’avec les mesures actuelles, l’Indonésie ne réduira en 2020 que de 13% ses émissions par rapport au scénario BAU (Business As Usual), soit seulement la moitié de ce qui était promis.

Dans ce contexte, l’Indonésie devra fournir de réels efforts pour parvenir à une réduction de 29% de ses émissions en 2030. Le pays prévoit également un objectif de réduction additionnelle de 12 % conditionné au financement international censé aider les pays pauvres et les économies émergentes.

Additionnée aux 29 % inconditionnels, cette réduction de 41 % ferait tomber les émissions du pays à 1 700 Mt en 2030, soit une baisse en valeur absolue de 14 % par rapport aux émissions en 2012.

 

Limiter les émissions passe par la lutte contre la déforestation

 

Le gouvernement indonésien compte entre autres sur le développement des énergies renouvelables dont la part devrait grimper à 23 % dans la production d’électricité d’ici dix ans. Le gouvernement entend notamment tripler la capacité de production d’électricité venant de la géothermie d’ici les prochaines années.

La stratégie nationale inclut également une meilleure préservation de ses ressources forestières pour réduire davantage ses émissions. " Le développement économique croîtra de manière significative, mais nous intensifierons nos efforts de conservation [des forêts] " a déclaré Siti Nurbaya Bakar, la ministre indonésienne de l'Environnement.

Un moratoire sur l’exploitation des forêts primaires a été mis en place afin de ralentir la perte de ces puits de carbone précieux pour le pays et son économie. Malgré les efforts consentis par le gouvernement pour protéger ses forêts, le rythme de la déforestation a augmenté l’an dernier après une baisse saluée l’année précédente, selon des chiffres publiés par le World Resources Institute.

Gary Dagorn
© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Carbon Risk : une application pour mesurer l'urgence climatique

Comment rendre concrets les impacts économiques et financiers du réchauffement climatique? C'est en essayant de répondre à cette question que notre application "Carbon Risk"est...

Le changement climatique va bouleverser l’économie mondiale des pêches

D’ici 40 ans, le monde de la pêche hauturière sera profondément transformé. Des projections scientifiques tablent sur une augmentation moyenne des captures de pêche de 30 à 70 % dans les régions de haute latitude et une baisse pouvant aller jusqu’à 40 % dans les régions tropicales. En...

Déforestation au Brésil et en Indonésie : les subventions publiques aux industries dans le viseur de l'ODI

Les subventions accordées par le Brésil et l'Indonésie aux industries responsables de la déforestation sont plus de 100 fois supérieures aux aides internationales pour la conservation de la forêt dans ces mêmes pays, selon un rapport récent de l’ODI (Overseas Development Institute)....

Contre l'explosion de la criminalité environnementale, la lutte s’organise

Les chiffres sont vertigineux : la criminalité environnementale représente près de 190 milliards d’euros par an. Un marché juteux, et peu risqué pour les trafiquants. Mais la situation pourrait bien changer, notamment grâce aux actions d’Interpol et aux 35 propositions faites par un groupe...

Le Brésil affiche son ambition climatique avant la COP 21

À la tribune des Nations Unies, Dilma Roussef, la présidente brésilienne, a annoncé un objectif de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre de 37 % d’ici 2025 par rapport à 2005. Une contribution ambitieuse, saluée par de nombreux spécialistes du climat, mais jugée irréaliste par...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Greta thunberg cop 25 UNFCC

Ambition, expulsions, Greta... Cinq infos à retenir de la seconde semaine de la COP25

Officiellement, la COP25 doit s’achever ce vendredi 13 décembre, mais les discussions vont sans doute déborder ce week-end. L’enjeu est de s’accorder sur les dernières règles de mise en œuvre de l’Accord de Paris et d’assurer la relève de l’ambition pour 2020. La société civile et les entreprises...

Conseil europeen neutralite climatique sans la pologne Commission europeenne

Neutralité climatique en 2050 : un accord européen sans la Pologne

C'était la première étape à franchir dans la mise en place du Pacte vert européen annoncé cette semaine : convaincre tous les pays de s'engager à atteindre la neutralité climatique en 2050. Réussite en demi-teinte puisque la Pologne a maintenu son refus d'y adhérer sans toutefois bloquer l'adoption...

Pollution usine CO2 captage et stockage pixabay

Attendu depuis longtemps, le stockage de CO2 à grande échelle pourrait devenir une réalité bientôt

C'est l'une des technologies plébiscitées par l'Agence internationale de l'énergie pour réduire les émissions de gaz à effet de serre : le captage et stockage de CO2. Pour l'instant, il n'existe qu'une vingtaine de projets à l'échelle industrielle dans le monde. Il en faudrait 100 fois plus d'ici...

Apre s la rue les jeunes s engagent en politique

[Génération climat] Après les marches pour le climat, des jeunes prennent le chemin de la politique

Les marches pour le climat ne suffisent plus. Une partie de la génération climat, celle qui est descendue dans la rue pour crier l'urgence climatique, a fait le choix de s'engager en politique. L'enjeu, pour elle, est de garder sa radicalité, tout en changeant les choses de l'intérieur. Un choix que...