Publié le 23 mai 2019

ENVIRONNEMENT

Climat : "tous en grève le 24 mai pour exiger notre droit à un futur"

Les jeunes du monde entier sont appelés à troquer leurs cahiers contre des banderoles ce vendredi 24 mai, à l'occasion de la deuxième journée de grève mondiale pour le climat organisée dans 120 pays. À quelques jours du scrutin européen, cette nouvelle mobilisation entend alerter les électeurs sur l'urgence climatique.

Le 15 mars dernier, pour la première grève mondiale pour le climat, 1,8 millions de jeunes ont défilé dans les rues du monde entier.
@Marina Fabre

C’est parti pour une nouvelle mobilisation internationale. Vendredi 24 mai, les jeunes – et moins jeunes – du monde entier sont appelés à se mettre en grève pour exiger de leurs décideurs politiques des actions immédiates et concrètes pour enrayer la crise climatique. En plein scrutin européen, cette nouvelle journée de grève mondiale doit servir d’alerte pour tous ceux qui iront voter ce week-end.

"Des manifestations, tant nationales que locales, et plus particulièrement dans quatre villes dotées d'institutions européennes, auront lieu devant les principales institutions européennes et les sièges nationaux du pouvoir" précise le collectif Youth for Climate France. "Les élections européennes sont des élections climatiques. L'Union européenne doit prendre au sérieux la menace du changement climatique et placer la politique climatique avant toute décision. Le vendredi 24 mai, soyons toutes et tous en grève pour exiger notre droit à un futur !"

"Le mouvement de grève scolaire lancé par Greta Thunberg a contribué à éveiller les consciences et à faire du changement climatique un enjeu central de ces élections. C'est maintenant à tous les citoyens de répondre à l'appel de la jeunesse en allant voter pour des candidats qui s'engagent sincèrement et résolument en faveur d'une transition juste" commente Laurence Tubiana, directrice générale de la Fondation européenne pour le climat. 

120 pays mobilisés

Une centaine de villes en France prévoient des mobilisations vendredi, à Bordeaux, Nantes, Rennes, Lille, Nancy, Lyon, Marseille, ou encore Toulouse, avec le soutien de plus de 85 associations et syndicats. À Paris, rendez-vous est donné à 13h place de l’Opéra. Pour les salariés ne pouvant pas se joindre aux marches vendredi, le collectif Citoyens pour le climat suggère d'aller travailler avec un brassard pour soutenir les grévistes ou d'interpeller son employeur sur le réchauffement climatique et le déclin de la biodiversité.

Au total, 120 pays sont mobilisés : États-Unis en tête, Royaume-Uni, Suisse, mais aussi Paraguay, République dominicaine, Kenya, Bangladesh et même Koweït. "La mobilisation est en hausse, notamment en Allemagne et en Italie, ainsi qu'en Afrique et en Asie qui étaient très peu mobilisés jusqu'à présent", précise Youth for Climate. Le 15 mars dernier, la première grève mondiale pour le climat avait rassemblé 1,8 million de personnes dans 2 000 villes du monde entier. Elles étaient 168 000 en France dont 50 000 à Paris. "Ce n'était qu’un début" promettent les organisateurs de la grève.

Urgence climatique

Le mouvement a été lancé en août dernier par la jeune Suédoise Greta Thunberg, qui a commencé à faire grève tous les vendredis devant le Parlement de son pays. Son expérience a rapidement fait tâche d’huile et permis une prise de conscience globale de l’urgence climatique. Dans ce contexte, le Royaume-Uni et l’Irlande ont d’ores et déjà décrété l’urgence climatique. En Belgique, où les jeunes ont été jusqu’à 70 000 dans les rues, les dirigeants se sont saisi des idées du Pacte finance climat et portent la création d’une banque européenne pour le climat.

En France, une proposition de résolution déclarant l’état d’urgence climatique et écologique a été déposée le 14 mai dernier par les députés de la France insoumise. Elle invite à mettre en œuvre "une règle verte, placée au sommet de la hiérarchie des normes, qui subordonne l’économie à l’écologie et qui impose de ne pas prélever sur la nature plus de ressources renouvelables que ce qu’elle peut reconstituer en un an, ni produire plus de déchets que ce qu’elle peut supporter. Cette règle verte doit conduire à la protection des biens communs et à faire primer l’intérêt général environnemental sur l’intérêt financier particulier"

Après cette seconde journée de grève mondiale, les jeunes prévoit une semaine d'actions intensives à partir du 20 septembre, en amont du Sommet Action Climat des Nations Unies organisé à New York le 23 septembre. Son secrétaire général, Antonio Guterres, a déjà prévenu les dirigeants du monde qu’ils devraient venir avec des "plans d'action concrets et réalistes" pour réduire de 45 % les gaz à effet de serre sur les dix ans à venir et pour les supprimer totalement d'ici à 2050. "Le changement climatique va plus vite que nous et si nous ne renversons pas la tendance, ce sera une tragédie pour le monde entier" a-t-il alerté.

Concepcion Alvarez, @conce1 


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Mobilisation sur le climat : les jeunes se structurent pour agir dans la durée

Élections européennes, action de désobéissance civile, grèves, les jeunes Français engagés pour le climat passent à la vitesse supérieure. Après le succès la journée de mobilisation internationale du 15 mars, qui a mis 200 000 jeunes dans la rue à travers tout le pays, le mouvement Youth...

Grève des jeunes pour le climat : "on préfère sécher plutôt que griller !"

Ils étaient 30 000 à 40 000 jeunes à défiler ce vendredi 15 mars à Paris et près de 150 000 partout en France pour la grève mondiale pour le climat lancée par la jeune Suédoise Greta Thunberg. À travers le monde, 120 pays se sont mobilisés. Les journalistes de Novethic ont suivi le cortège...

Grève pour le climat : comment Greta Thunberg est parvenue à mobiliser les foules...et les journalistes

La deuxième journée de grève pour le climat en France a été marquée par la venue exceptionnelle de Greta Thunberg, devenue en quelques mois seulement une véritable icône pour le climat. Alors qu'elle a débuté toute seule devant le Parlement suédois, elle est maintenant suivie par des...

Les jeunes Français rejoignent le mouvement mondial de grève pour le climat

Rendez-vous ce vendredi 15 février devant le ministère de la Transition écologique à Paris pour le début de la grève pour le climat. Ce mouvement mondial lancé par la jeune Suédoise Greta Thunberg arrive en France. Une première mobilisation a eu lieu la semaine dernière à Nantes. Le...

Ces jeunes activistes qui font l’école buissonnière pour sauver la planète

Pour le cinquième jeudi consécutif, ils étaient plus de 20 000 lycéens et étudiants en Belgique et plusieurs milliers de Néerlandais à sécher les cours pour protester contre l'inaction climatique. Et à Nantes, ils étaient 150 vendredi dernier pour la première mobilisation du genre en...

[Infographie] Élections européennes : où en est l'UE face à l’urgence climatique ?

À quelques jours du scrutin européen, et alors que l'environnement est de façon inédite au cœur des débats, Novethic résume en une infographie l'état d'avancement de l'Union européenne dans la lutte contre le changement climatique. Les deux points noirs restent le charbon encore très...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Le jour d apres plateforme

Coronavirus : donnez votre vision citoyenne de l’après-crise sur la plateforme "le jour d'après"

En quelques heures, le site "le jour d'après" a accueilli plus de deux millions de visiteurs. Lancé le samedi 4 avril par une soixantaine de députés, il invite les Français à présenter leur vision du monde d’après crise pour un monde plus durable. Parmi les premières propositions, on trouve le...

CO2 pollution budget carbone pixabay

Après deux semaines de confinement, l’empreinte carbone des Français a baissé de 62 %

Il aura suffi de seulement deux semaines de confinement pour que l’empreinte carbone des Français chute drastiquement. La réduction des déplacements y est pour beaucoup. Mais qu’en sera-t-il quand nous reviendrons à la vie "normale" ?

Test planete cop26

La COP26 sur le climat est reportée mais les États seront jugés sur la durabilité de leur plan de relance

Après la COP15 biodiversité, c'est désormais la COP26 sur le climat qui a été officiellement reportée en raison du coronavirus. L'année 2020 devait être charnière pour avancer sur ces deux sujets cruciaux. En échange, les experts et les ONG appellent les États à ne pas laisser de côté...

Football 1274661 1280

[Certifié sans coronavirus] Pour la première fois, un club de football français vise la neutralité carbone

C'est assez inédit pour être signalé. Le LOSC a rejoint en début d'année la Climate Neutral Now, une initiative portée par l'ONU Changements climatiques. Le club de football de Lille s'engage ainsi à être neutre en carbone d'ici 2050. Une première dans le monde du foot en France.