Publié le 22 août 2018

ENVIRONNEMENT

Climat : sous la pression des industriels, le Canada assouplit son projet de taxe carbone

Le Canada a annoncé début août un assouplissement de son projet de taxe sur les émissions de gaz à effet de serre. Une réponse aux pressions du secteur industriel. Celui-ci y voit une menace pour la compétitivité des entreprises canadiennes face à la concurrence étrangère.

Le gouvernement canadien entend assouplir la taxe carbone pour protéger la compétitivité des entreprises
istock

Avant même d’être mise en œuvre, la taxe carbone canadienne est amenuisée. Ottawa propose que certaines entreprises ne soient taxées que sur 10 à 20% de leurs émissions de CO2, contre 30% initialement prévus, a annoncé le gouvernement canadien début août.

Quatre secteurs considérés à risque élevé concernant leur compétitivité - ciment, du fer et de l’acier, de la chaux et de l’engrais azoté - ​se verront taxés sur une moyenne de 10% de leurs émissions de gaz à effet de serre.

Pression des industriels

Le montant de la taxe carbone ne sera pas modifié : de 20 dollars canadiens (13,2 euros) par tonne en janvier, elle grimpera jusqu'à 50 dollars canadiens (33 euros) en 2022.

Plusieurs responsables du secteur, notamment de l'automobile, du pétrole ou de l'acier, ont récemment fait pression sur le gouvernement de Justin Trudeau pour qu'il allège son système de tarification du carbone. Celui-ci doit entrer en vigueur le 1er janvier 2019 et sera imposé dans les provinces qui n’ont pas élaboré leur propre plan.

"Nous avons dit depuis le début que nous discuterions avec les experts de l'industrie et de l'environnement pour trouver le meilleur moyen de réduire les émissions, d'améliorer l'efficacité énergétique et de rester compétitifs : c'est précisément ce que nous avons fait", a déclaré la ministre de l'Environnement dans un communiqué.

Signal négatif

Le projet d'assouplissement de la taxe carbone envoie un "signal négatif", a immédiatement réagi la Fondation David Suzuki, association de défense de l'environnement. "Pourquoi devrions-nous permettre aux émetteurs de carbone de payer moins, justement à un moment où les événements climatiques extrêmes font les manchettes partout autour du monde ?", interroge Gideon Forman, analyste à la Fondation.

Le gouvernement de Justin Trudeau, qui a fait de l'environnement l'une de ses priorités de campagne, avait annoncé l'an dernier la mise en place d'un cadre fédéral pour taxer les émissions de gaz à effet de serre, afin de renforcer les mesures déjà prises individuellement par les provinces. Mais ce projet a suscité la colère de plusieurs provinces, comme la Saskatchewan qui a saisi la justice, suivie en janvier par l'Ontario. 

La rédaction avec AFP


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Scientifiques en rebellion devant dassault Lyuba XR France

Scientifiques en rébellion : "j’aurais plus peur pour mon avenir si j’étais un cadre de TotalEnergies qu’un scientifique engagé"

Il y a quelques semaines, Rose Abramoff, une scientifique américaine, était licenciée après avoir arboré une banderole appelant les scientifiques à l’action, lors d’un congrès. Un choc pour ses collègues du monde entier, dont Jérôme Santolini, biochimiste, directeur de recherche au CEA et l’un des...

Virus pandemie covid 19 pixabay

Maladies infectieuses : comment le changement climatique tue

Tuberculose, paludisme, le changement climatique va faire progresser ces maladies infectieuses, touchant des populations qui ne sont pas immunisées et qui auront du mal à y faire face, alerte le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. En outre, avec la fonte des...

Sophie Godin Beekmann couche d ozone CNRS

Reconstitution de la couche d’ozone : Une victoire qu'on ne peut pas répliquer au climat

Le trou dans la couche d'ozone devrait se résorber d'ici quarante ans au-dessus de l’Antarctique, et dès 2040 dans le reste du monde. Il avait été créé par la pollution humaine, particulièrement les chlorofluorocarbures (CFC) autrefois émis par de nombreux réfrigérateurs. Mais un protocole...

La foret amazonienne notre terre documentaire National Geographic

Planet killers, Pauvre malgré le job, Utopie.s… Cinq documentaires engagés à ne pas manquer cet hiver

Arte, France TV, Disney +... Vous avez fait le tour des plateformes de streaming et vous manquez d’inspiration ? Suivez le guide ! Une enquête haletante à la poursuite des criminels environnementaux, une plongée au cœur de l’Amazonie en compagnie du peuple Uru-Eu-Wau-Wau ou encore une immersion dans...