Publié le 10 janvier 2019

ENVIRONNEMENT

Climat : les émissions de CO2 des États-Unis repartent à la hausse

Les États-Unis ont lâché la bataille sur le climat et cela se traduit très concrètement dans leurs émissions de gaz à effet de serre. En 2018, les émissions de CO2 américaines ont crû de 3,47% par rapport à 2017. La plus forte hausse enregistrée depuis 2010. En cause, la croissance des transports et le mix énergétique, trop peu alimenté par les énergies renouvelables.

Truck camion americain pixabay rauschenberger
Les carburants utilisés dans le secteur des transports restent pour la troisième année consécutive la première source de rejet de CO2 dans l'atmosphère aux États-Unis
@rauschenberger

Les États-Unis ont fortement augmenté leurs émissions de dioxyde de carbone en 2018. Dans une étude publiée par le cabinet de recherche Rhodium Group, les analystes estiment que les émissions de CO2 liées à l'énergie ont crû de 3,4% de 2017 à 2018. C’est la plus forte augmentation observée depuis 2010 aux Etats-Unis.

Les chiffres peuvent paraître surprenant sachant que le charbon a continué à perdre de la vitesse, avec un record pour le nombre de fermetures de centrales au charbon en 2018, selon l'étude. Mais c'est le gaz naturel qui le remplace dans la majorité des cas, et non des éoliennes ou des centrales solaires. Le gaz naturel émet moins de gaz à effet de serre que le charbon lorsqu'il est brûlé, mais il a nourri majoritairement la hausse de la demande en électricité de l'an dernier, battant le solaire et l'éolien.

Ce sont aussi et les carburants utilisés dans le secteur des transports qui est en cause. Ils restent pour la troisième année consécutive la première source de rejet de CO2 dans l'atmosphère aux États-Unis. Les émissions ont augmenté en raison de la croissance du transport routier et des avions. En revanche, la pollution en CO2 des voitures individuelles reste stable par rapport à 2017.

Les engagements américains de l’Accord de Paris, lointain souvenirs

Ce rapport indépendant couvre les émissions de CO2 liées à l'énergie, ce qui représente environ les trois quarts du total des gaz à effet de serre aux Etats-Unis (par exemple, le méthane est un autre gaz contribuant au réchauffement de la planète). L'estimation a été réalisée à partir de statistiques énergétiques du gouvernement américain ainsi que d'autres données publiques et privées sur la consommation de pétrole et la génération d'électricité portant sur les huit ou neuf premiers mois de l'année. Les statistiques officielles totales ne seront publiées qu'en 2020 par l'Agence américaine de protection de l'environnement.

La tendance est néanmoins claire et vient clore la période de réduction des émissions que l’on observait ces trois dernières années sur le territoire américain. Avec des conséquences dramatiques sur la lutte globale contre le changement climatique : "les États-Unis étaient déjà en retard pour atteindre les objectifs dans l'accord de Paris. L'écart est encore plus grand au début de 2019", assure les auteurs de l'étude.

La rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Brune Poirson ministre transition ecologique et solidaire ONU BertrandGuay AFP

La ministre Brune Poirson élue à l'ONU pour l'environnement… une première pour la France

La secrétaire d'État à la Transition écologique et solidaire, Brune Poirson, a été élue vice-présidente de l'Assemblée des Nations Unies pour l'Environnement (ANUE) pour un mandat de deux ans, a annoncé mercredi 20 mars le gouvernement. Réservé à des ministres en fonction, ce poste est pour la...

EtudiantsPolytechniqueclimat jpg

Climat : pour modifier le scénario business as usual, il faut reprogrammer les cerveaux !

Les journées du 15 au 16 mars ont mobilisé massivement la jeunesse mondiale pour appeler nos dirigeants à agir face à l’urgence climatique. Mais cette demande, aussi pressante soit-elle, ne suffit pas à réorienter les flux financiers vers un monde durable, tant les vents contraires sont puissants....

Arbres forets australie changement climatique puits carbone

[Bonne nouvelle] L’Australie veut planter un milliard d’arbres d’ici 2050 pour réduire son empreinte carbone

Le pays, qui subit très fortement les impacts du changement climatique, vient d’annoncer un vaste plan de reforestation. L'Australie prévoit de planter un milliard d’arbres d’ici 2050 pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de CO2 pris dans le cadre de l’Accord de Paris. Une étude...

Canicules sous marines ocean Andrey Kuzmin 01

[Science] Invisible pour l’Homme, les canicules marines dévastent déjà la faune

Alors que l’Humanité se concentre sur les vagues de chaleurs à Terre, les canicules océaniques, plus puissantes et plus fréquentes, passent presque inaperçues. Pourtant, elles ont déjà endommagé les écosystèmes du monde entier et devraient à l'avenir s'avérer encore plus destructrices.