Publié le 10 janvier 2019

ENVIRONNEMENT

Climat : les émissions de CO2 des États-Unis repartent à la hausse

Les États-Unis ont lâché la bataille sur le climat et cela se traduit très concrètement dans leurs émissions de gaz à effet de serre. En 2018, les émissions de CO2 américaines ont crû de 3,47% par rapport à 2017. La plus forte hausse enregistrée depuis 2010. En cause, la croissance des transports et le mix énergétique, trop peu alimenté par les énergies renouvelables.

Truck camion americain pixabay rauschenberger
Les carburants utilisés dans le secteur des transports restent pour la troisième année consécutive la première source de rejet de CO2 dans l'atmosphère aux États-Unis
@rauschenberger

Les États-Unis ont fortement augmenté leurs émissions de dioxyde de carbone en 2018. Dans une étude publiée par le cabinet de recherche Rhodium Group, les analystes estiment que les émissions de CO2 liées à l'énergie ont crû de 3,4% de 2017 à 2018. C’est la plus forte augmentation observée depuis 2010 aux Etats-Unis.

Les chiffres peuvent paraître surprenant sachant que le charbon a continué à perdre de la vitesse, avec un record pour le nombre de fermetures de centrales au charbon en 2018, selon l'étude. Mais c'est le gaz naturel qui le remplace dans la majorité des cas, et non des éoliennes ou des centrales solaires. Le gaz naturel émet moins de gaz à effet de serre que le charbon lorsqu'il est brûlé, mais il a nourri majoritairement la hausse de la demande en électricité de l'an dernier, battant le solaire et l'éolien.

Ce sont aussi et les carburants utilisés dans le secteur des transports qui est en cause. Ils restent pour la troisième année consécutive la première source de rejet de CO2 dans l'atmosphère aux États-Unis. Les émissions ont augmenté en raison de la croissance du transport routier et des avions. En revanche, la pollution en CO2 des voitures individuelles reste stable par rapport à 2017.

Les engagements américains de l’Accord de Paris, lointain souvenirs

Ce rapport indépendant couvre les émissions de CO2 liées à l'énergie, ce qui représente environ les trois quarts du total des gaz à effet de serre aux Etats-Unis (par exemple, le méthane est un autre gaz contribuant au réchauffement de la planète). L'estimation a été réalisée à partir de statistiques énergétiques du gouvernement américain ainsi que d'autres données publiques et privées sur la consommation de pétrole et la génération d'électricité portant sur les huit ou neuf premiers mois de l'année. Les statistiques officielles totales ne seront publiées qu'en 2020 par l'Agence américaine de protection de l'environnement.

La tendance est néanmoins claire et vient clore la période de réduction des émissions que l’on observait ces trois dernières années sur le territoire américain. Avec des conséquences dramatiques sur la lutte globale contre le changement climatique : "les États-Unis étaient déjà en retard pour atteindre les objectifs dans l'accord de Paris. L'écart est encore plus grand au début de 2019", assure les auteurs de l'étude.

La rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Grand debat national les questions sur la transition ecologique seraient biaisees PHILIPPE WOJAZER POOL AFP

Grand débat national : les questions sont biaisées sur la transition écologique selon les experts

Pas de question sur l'alimentation durable, les déchets, une transition écologique conditionnée à la compétitivité économique... les questions posées dans le grand débat national sur le thème de la transition écologique sont trop orientées estiment plusieurs experts. Une semaine seulement après son...

L antarctique fond six fois plus vite qu il y a quarante ans

[Le chiffre] La fonte des glaces dans l'Antarctique est six fois plus rapide qu'il y a quarante ans

Le phénomène de fonte de glace est plus grave encore que ce que les scientifiques estimaient jusqu'ici. L'Antarctique fond en réalité six fois plus vite que dans les années 80. Un problème grave qui provoque une hausse du niveau des océans et de la température de l'eau.

Coca cola va capturer le CO2 pour gazeifer son eau valser

[Science] Le groupe Coca-Cola va capturer le CO2 de l’air pour gazéifier son eau pétillante

C'est une technique pour le moins originale. Le groupe Coca-Cola, associé à la startup Climeworks, va capter le CO2 présent dans l'air pour former les bulles de son eau pétillante suisse Valser. Un moyen de lutter contre le réchauffement climatique, assure la startup dont le but est de capter 1 % du...

Voeux de francois de ruby au monde de l ecologie

Taxe carbone : François de Rugy défend une écologie de l'effort partagé

Lors de ses vœux au monde de l'écologie, le ministre François de Rugy a prôné une "écologie du citoyen" qui concilie à la fois les enjeux de fin du monde et ceux de fin du mois. Un message d'ouverture aux gilets jaunes. D'autant qu'il propose d'engager la discussion lors du Grand débat national sur...