Publié le 06 novembre 2016

ENVIRONNEMENT

Climat : le plus difficile commence

La COP22 s'ouvre ce lundi à Marrakech. Si elle n'aura pas le même écho que le sommet mondial sur le climat qui s'est tenu à Paris l'an dernier, cette 22ème conférence des Parties revêt un enjeu primordial. Les modalités d'application de l'Accord de Paris devront être négociées. Le financement de la lutte contre les effets des changements climatiques dans les pays en développement devra être bouclé. Sans avancées concrètes sur ces deux points, c'est la crédibilité de l'Accord de Paris, entré en vigueur le 4 novembre, qui sera profondément remise en question. Éditorial.

Au cœur des négociations, le financement de l'adaptation au changement climatique et de la transition énergétique des pays du Sud par les pays développés. Ci-dessus, une oasis en plein Sahara, au Maroc.
Bravo-Ana / Only World / Only France / AFP

Jamais un accord international de cette importance n'est entré si vite en vigueur. 11 mois seulement. C'est le temps qu'il aura fallu au texte négocié au Bourget fin 2015 pour être ratifié par au moins 55 États représentant au moins 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Cette étape franchie, le plus difficile commence. Pourquoi ? Parce que les États signataires ne risquent rien d'autre que l'opprobre internationale s'ils décident de se retirer. C'est ce qui menace les États-Unis, si Donald Trump, qui a annoncé sa volonté de dénoncer l'Accord de Paris, remporte la présidentielle qui a lieu mardi 8 novembre.

Loin de la médiatisation, nécessaire, de la COP21, les négociateurs vont devoir, lors de la COP22, entrer dans le vif du sujet. Ce qui va se jouer à Marrakech n'est rien d'autre qu'une épreuve du feu, que l'on peut résumer par cette question : les États tiendront-ils les belles promesses formulées à Paris ? 

 

Les pays riches sur la sellette

 

Au cœur des négociations, le financement de l'adaptation au changement climatique et de la transition énergétique des pays du Sud par les pays développés. Un sujet explosif. Le message des négociateurs des pays en développement, en particulier ceux du bloc africain, est limpide. Et pourrait être traduit ainsi : "Le temps des promesses est terminé. Celui d'un engagement sonnant et trébuchant débute." Si ces promesses de financement restent non tenues, c'est toute la crédibilité de l'Accord de Paris qui sera gravement remise en cause.

L'autre écueil porte sur les modalités d'application de l'Accord de Paris. Quelles règles s'appliqueront ? Et à quelle date ? Les négociateurs n'avaient pas anticipé une ratification aussi rapide et pensaient avoir des années devant eux pour définir ces mécanismes complexes. Le diable se nichant toujours dans les détails, il nous faudra être collectivement attentifs à leur définition et à leur concrétisation.

 

Urgence accrue

 

Car le temps presse. 2016 sera l'année la plus chaude jamais recensée. Et l'économie mondiale reste massivement droguée aux énergies fossiles. Sans de rapides et drastiques mesures, consistant notamment à mettre un terme aux subventions accordées au pétrole, au gaz et au charbon, l'objectif de limiter la hausse de la température globale à +2°C ne sera bientôt plus qu'un mirage.

Les effets du réchauffement climatique sont déjà là. La ratification de l'Accord de Paris fut un indéniable succès climatique, diplomatique et géopolitique. Mais il n'est pas encore temps de se reposer sur nos lauriers.

Antonin Amado
© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

COP22 : un sommet mondial pour entretenir la dynamique sur le climat

Ce lundi 7 novembre s’ouvre à Marrakech (Maroc) la 22ème Conférence mondiale sur le climat (COP22). Les négociateurs batailleront autour de trois grands enjeux : la négociation des règles de l’Accord de Paris (rule book), le relèvement du niveau d’ambition des contributions nationales pour...

Climat : l'Accord de Paris entre en vigueur

L'Accord de Paris sur le changement climatique, conclu il y a moins d'un an, entre officiellement en vigueur aujourd’hui. Une date opportune : la prochaine conférence internationale sur le climat, la COP22, qui aura lieu à Marrakech (Maroc), s’ouvre lundi 7 novembre. Elle sera centrée sur...

L’Accord de Paris en vigueur avant la COP22. Et maintenant ?

L'Accord de Paris entrera en vigueur d’ici 30 jours. Grâce notamment à la ratification de l’Union européenne ce mercredi, le second seuil nécessaire à sa ratification a déjà été atteint. De bon augure pour la COP22, qui se tiendra à Marrakech du 7 au 18 novembre. Cela permet d'envoyer un...

COP22 : la prochaine Conférence mondiale sur le climat sera africaine

La COP22 se tiendra à Marrakech du 7 au 18 novembre. À deux mois de la prochaine Conférence mondiale sur le climat, et alors que s'est tenu en début de semaine Climate Chance, le sommet des acteurs non étatiques, le Maroc mobilise gouvernements africains et société civile du continent...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Dont look up pop culture influence climat netflix

Mobilisation climatique : la pop culture plus efficace que le rapport du GIEC

Climat, limites planétaires, perte de biodiversité… Les rapports scientifiques se multiplient pour nous pousser à agir face à l’urgence écologique, mais peinent à toucher le grand public. Pour changer d’échelle, la culture populaire a un rôle à jouer. Dans une nouvelle étude, l’Ademe et Place to B...

Elisabeth borne Julien de rosa afp

Les ministres et haut-fonctionnaires vont être formés aux enjeux écologiques

Le gouvernement a entendu l’appel de la société civile. Alors qu’une pétition réclamait la formation des ministres aux enjeux environnementaux, la Première ministre Élisabeth Borne a approuvé leur demande. En plus des équipes ministérielles, 25 000 fonctionnaires cadres devraient être formés. Si...

Haut conseil pour le climat JULIEN DE ROSA AFP

Le Haut conseil pour le climat appelle à un "sursaut" de la France

C'est un appel à un "sursaut" qu'a lancé le Haut Conseil pour le climat dans un nouveau rapport publié le 29 juin. L'instance pointe un "risque majeur" de ne pas atteindre les objectifs climatiques renforcés pour 2030. Un message fort qui intervient au moment où la ministre de la Transition...

New normal meteoo

Réchauffement climatique : Météo France revoit à la hausse ses "normales" saisonnières

Paris prend les températures de Bordeaux, Strasbourg celles de Lyon... La mise à jour des normales de saison dessine une France plus chaude et plus sèche, particulièrement dans l'Est, et au printemps et en été. Sur la nouvelle période de référence 1990-2020, Météo-France a calculé une hausse des...