Publié le 23 avril 2018

ENVIRONNEMENT

Climat : L’Oréal rejoint le groupe des 100 entreprises mondiales à avoir aligné leurs stratégies sur l’Accord de Paris

Le leader de la cosmétique vient de voir ses engagements climatiques validés scientifiquement pour être alignés sur le scénario d'un réchauffement à 2°C, voulu par l'Accord de Paris. L'Oréal rejoint ainsi l'initiative Science Based Targets qui a consacré une centaine d'entreprises, dont neuf françaises. Electrolux fait aussi partie des nouvelles recrues tricolores. 

L'Oréal s'engage à ce que 100 % de ses nouveaux produits démontrent une amélioration de leur profil environnemental ou social d’ici à 2020. En 2017, 76 % des produits lancés ont été améliorés.
@L'Oréal

Elles ne sont que 9 sur 103, 9 entreprises françaises à participer au groupement très restreint d’entreprises mondiales ayant aligné leurs stratégies avec les objectifs de l’Accord de Paris pour rester sous un réchauffement global de 2°C d’ici la fin du siècle. L’Oréal et Electrolux sont les deux dernières recrues tricolores de l’initiative Science Based Targets (SBT), aux côtés par exemple du géant indien Mahindra Sanyo Special Steel. Leurs engagements climatiques ont été validés par un comité d’experts scientifiques.  

"Cela montre que les objectifs scientifiques deviennent rapidement la nouvelle norme pour les entreprises qui cherchent à obtenir un avantage concurrentiel dans la transition vers une économie sobre en carbone", se réjouit Lila Karbassi, chef des programmes du Pacte mondial des Nations unies. "Des entreprises de divers secteurs dans le monde sont prêtes à réaliser les objectifs de l'Accord de Paris et reconnaissent le fort impératif commercial de le faire. Leur action envoie un signal fort aux gouvernements du monde entier pour élever leur propre ambition."  

Performance économique et environnementale vont de pair  

L'Oréal s'engage à réduire ses émissions de gaz à effet de serre directes et indirectes (produites par exemple ses fournisseurs) de 25 % d'ici 2030, par rapport 2016, et à réduire de 100 % d'ici 2025. D’ores et déjà, le leader de la beauté compte 24 sites neutres en carbone et a réduit les émissions de ses usines et centrales de distribution de 73 % par rapport à 2005 alors que sa production a augmenté de 33 %.

"En 2017, nous avons une nouvelle fois démontré que performance économique et performance environnementale vont de pair, explique Alexandra Palt, directrice de la Responsabilité d'entreprise. Nous voulons montrer que la croissance responsable n’est pas juste possible mais nécessaire, et que le développement durable dessine un futur désirable pour tous. La validation par l'initiative Science Based Targets de nos nouveaux engagements de réduction carbone 2030 nous rapproche un peu plus d'un business model bas carbone"

Parallèlement, le groupe Electrolux a annoncé qu'il réduirait ses émissions de gaz à effet de serre de 80 % et ses émissions de produits de 25 % d'ici 2025 sur la base de 2015. Au total, 380 entreprises se sont engagées dans l'initiative Science Based Target, 103 ont vu leurs objectifs validés, et encore 21 entreprises françaises attendent d'obtenir le feu vert, parmi lesquelles BNP Paribas, PSA ou encore le groupe Seb.

Concepcion Alvarez, @conce1

(1) Atos, Capgemini, Kering, Gecina, Sopra-Steria, Danone, Suez, L'Oréal et Electrolux.


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Monument girondins bordeaux

Montée des eaux : les simulations chocs des villes côtières englouties

Prendre conscience de la réalité derrière les chiffres n'est pas chose aisée. Une étude sur la montée des eaux publiée mi-octobre a été accompagnée de simulations pour se représenter l'impact de la hausse du niveau de la mer sur les villes côtières en fonction du degré de réchauffement. Des villes...

Inondations Shanxi China OUT AFP

Partout dans le monde, le changement climatique exacerbe la crise énergétique

Le changement climatique est une sérieuse menace pour le secteur de l'énergie. De la sécheresse en Amérique du Sud aux inondations en Chine et en Inde en passant par les canicules records au Canada... les évènements climatiques extrêmes exacerbent la hausse des prix de l'énergie. Or, ces crises vont...

Laurent Vincenti Total

Depuis un demi-siècle, Total sait qu'il participe au réchauffement climatique mais a sciemment minimisé le danger

Depuis 1971, le géant pétrolier était au courant que ses activités contribuaient au changement climatique. Or, il a semé le doute en finançant des organisations climato-sceptiques sans modifier sa stratégie, révèle une enquête publiée dans la revue Global Environmental Change. Si Exxon, BP et Shell...

Xi jinping onu 2020 Brian Smith Sputnik via AFP

Climat : l’absence du président chinois Xi Jinping peut-elle faire échouer la COP26 ?

Le président Xi Jinping ne devrait pas se rendre à Glasgow, au Royaume-Uni, pour la COP26 qui s'ouvre à la fin du mois. Beaucoup y voient un signal inquiétant de la part du premier émetteur de gaz à effet de serre au monde, avec un risque d'effet boule de neige sur les autres puissances. Mais pour...