Publié le 19 juillet 2018

ENVIRONNEMENT

Climat : aucun pays européen n’est aligné sur l’Accord de Paris

Une nouvelle étude vient rappeler l’écart toujours important entre les promesses et les actes. Alors que l’Union européenne, en particulier la France, a fait partie des chefs de file pour aboutir à la signature de l’Accord de Paris, aucun État membre n’est aujourd’hui aligné avec son objectif de maintenir le réchauffement global en-dessous de 1,5°C.

La France est 4e du classement en matière d'ambition climatique.
@BrianAJackson

La place de premier restera désespérément vide. Dans un classement, publié lundi 18 juin (1), le Climate Action Network (CAN) Europe, un réseau d’ONG, dresse la liste des bons et mauvais élèves sur le climat. Il en ressort qu’aucun État membre n’est à ce jour aligné sur les objectifs fixés par l’Accord de Paris.  

De bons élèves au sein de l’UE mais pas chez eux

Parmi ceux qui s'en rapprochent néanmoins le plus, on trouve dans l’ordre : la Suède, le Portugal, la France, les Pays-Bas et le Luxembourg. Leur principale qualité : plaider pour des objectifs climatiques plus ambitieux au niveau de l'Union. Ces cinq pays font en effet tous partie de la coalition de sept pays s’étant réunis à Paris fin avril pour appeler l’Europe à relever ses ambitions pour 2030. Ce qui a permis de revoir par exemple l’objectif d’énergies renouvelables à 32 % en 2030, contre 27 % proposé initialement par la Commission.

Malgré cela, "il est clair qu'ils doivent encore faire beaucoup plus pour réduire les émissions et promouvoir les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique chez eux", indique le CAN. Ainsi, la France est en passe de manquer son objectif d’atteindre 23 % d’énergies renouvelables en 2020, "à cause d’investissements trop faibles" dans le secteur "et d’une forte dépendance à l’énergie nucléaire". Les progrès en matière de consommation d’énergie sont également "trop lents". Le CAN ajoute qu’en 2016, les émissions du pays ont augmenté, notamment dans les secteurs des transports et des bâtiments.

Une grosse majorité de moyens et six cancres

Le deuxième groupe à être distingué est celui des pays qui ne dépassent pas la moyenne. Ils sont 17, dont la Grande-Bretagne, l’Italie, la Finlande, la Belgique ou encore l’Allemagne. L'ONG juge que ces pays visent des objectifs plutôt bas malgré leur relative richesse. Berlin vient d’annoncer qu’il abandonnait son objectif de réduction d’émissions de CO2 de 40 % d’ici à 2020 pour le restreindre à un objectif de 32 %.

"Le manque de volonté d'agir sur le climat est décevant. Alors que tous les pays de l'UE ont signé l'accord de Paris, la plupart ne parviennent pas à atteindre leurs objectifs. Les pays doivent de toute urgence améliorer leur classement en s'exprimant et en agissant en faveur de politiques et de cibles climatiques et énergétiques plus ambitieuses au niveau national et au niveau de l'UE", a réagi Wendel Trio, directeur du CAN Europe.

Enfin les cancres sont au nombre de six. L’Irlande, Malte, Chypre ou encore l’Estonie sont pointés du doigt. La pire note revient sans surprise à la Pologne pour son "opposition inflexible à toute politique climatique au plan national comme européen". Le pays accro au charbon accueillera en décembre prochain la COP 24. Celle-ci doit permettre aux États de rehausser leur ambition climatique, mais on ne peut pas dire qu’ils auront sous les yeux le meilleur exemple à suivre…

Concepcion Alvarez, @conce1

(1) Voir le rapport du CAN Europe


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Neuf assureurs sur dix n’ont toujours pas de stratégie alignée sur l’Accord de Paris

Philippe Zaouati : Écrire pour convaincre que Paris doit être la capitale de la finance verte

Philippe Zaouati est directeur général de Mirova, filiale du groupe BPCE spécialisée dans l’investissement responsable. Ce 14 juin 2018, il publie, aux éditions Rue de l’échiquier, "La Finance verte commence à Paris". Dans ce livre, il assure que la Place de Paris a les atouts nécessaires...

Limiter le réchauffement à 1,5°C ferait gagner 20 000 milliards de dollars à l'économie mondiale

Il est toujours délicat d’évaluer les conséquences économiques du changement climatique, que ce soit pour mesurer le coût de l’action ou de l’inaction. Des chercheurs américains ont calculé les effets pour l’économie mondiale si on s’alignait sur une trajectoire de 1,5°C d’ici la fin du...

Il y a un an Donald Trump quittait l’Accord de Paris… et mobilisait le monde pour le climat

Annoncé pendant sa campagne, Donald Trump a tenu sa promesse. Quelques mois après son arrivée à la Maison Blanche, le Président américain a annoncé la sortie de son pays de l’Accord de Paris. Une décision qui n’a pas fait effet boule de neige. Au contraire, cela a même mobilisé au pays de...

Le pape François appelle les pétroliers à respecter l'accord de Paris sur le climat

Le pape François a appelé samedi les industriels du secteur pétrolier et gazier à respecter l'accord de Paris sur le climat de 2015, notamment pour protéger les populations pauvres contre le réchauffement climatique. Il juge que le monde a besoin d’une énergie qui ne détruit pas la...

[LE CHIFFRE] Appliquer l'Accord de Paris permettrait au monde d'économiser 54 000 milliards de dollars d'ici 2050

C’est une nouvelle étude publiée cette semaine dans The Lancet Planetary Health qui vient démontrer une fois de plus l’intérêt d’appliquer l’Accord de Paris et de réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Selon ces experts médicaux, rester sous un réchauffement à 2°C permettrait de...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Secheresse desert 1 5 C echec budget carbone accord de paris pixabay

[Science] L’objectif 1,5°C de plus en plus difficile à atteindre, selon de nouvelles estimations

De nouvelles données sur le réchauffement à la surface des océans depuis l’ère préindustrielle changent la donne sur le temps qu’il nous reste pour rester sous la barre des 1,5°C de réchauffement planétaire établi par l’Accord de Paris. Notre budget carbone pourrait se trouver amputer d’un tiers...

Abeilles robots pollinisatrices

Abeilles robots, viande synthétique, puits de carbone… quand la technologie remplace la nature

Face à la destruction de la nature par les activités anthropocènes, les humains misent en partie sur la technologie. Des drones pollinisateurs pourraient remplacer les abeilles, en déclin, la sécheresse serait résolue par de la pluie artificielle et des puits de carbone artificiels pourraient être...

Ursula von der leyen PE

Élection d'Ursula von der Leyen : l'Union européenne à l'ère de l'urgence climatique

L'élection de l'Allemande Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne, était loin d'être gagnée. Elle confirme pourtant le nouveau virage pris par les institutions européennes depuis les dernières élections de mai et la percée des Verts car la fidèle d'Angela Merkel est passée de...

[Science] Dans l’Arctique, le permafrost fond 70 ans plus tôt que prévu et c’est une catastrophe

"Ce que nous avons vu était incroyable". Des chercheurs viennent de découvrir que le permafrost, l'épaisse couche de glace qui couvre 25 % de l'hémisphère nord, a fondu 70 ans plus tôt que prévu dans l'Arctique canadien. Or le permafrost abrite du carbone, du méthane et même du mercure. Il en libère...