Publié le 06 mai 2022

ENVIRONNEMENT

Changement climatique : L'Irak subit pour la septième fois en un mois une violente tempête de sable

C'est un épais nuage de poussière qui s'est abattu sur l'Irak ces derniers jours. Pour la septième fois depuis le mois d'avril, une tempête de sable souffle sur le territoire, générant des troubles respiratoires chez les personnes fragiles. Un décès a été enregistré à Bagdad dans la capitale alors que le pays devrait connaître "272 jours de poussière" par an dans les deux prochaines décennies en raison du changement climatique et de la désertification. 

Tempete de sable irak ASAAD NIAZI AFP
Les tempêtes de sable sont de plus en plus fréquentes, impactant la santé humaine et l'économie.
ASAAD NIAZI / AFP

Une personne est décédée en Irak et plus de 5 000 autres se sont rendues à l'hôpital jeudi 5 mai en raison de troubles respiratoires provoqués par une tempête de sable, la septième qui frappe le pays en un mois, a annoncé le ministère de la Santé. Les habitants de sept provinces irakiennes, dont la capitale Bagdad et la grande région semi-désertique d'Al-Anbar, dans l'ouest du pays, ont une fois encore découvert à leur réveil un épais nuage orangé, avec le sable s'infiltrant dans les maisons.

"Un décès a été enregistré à Bagdad et (les hôpitaux) ont accueilli pas moins de 5 000 personnes jusqu'à présent", a annoncé le porte-parole du ministère de la Santé, Seif al-Badr, dans un communiqué. "La majorité a quitté les hôpitaux", a-t-il précisé, évoquant des cas qui pour la plupart sont "de moyenne ou faible intensité". Les plus touchés sont les personnes atteintes de "maladies respiratoires chroniques comme l'asthme", ou encore "les personnes âgées" qui souffrent notamment d'"insuffisance cardiaque", a-t-il précisé. Les autorités sanitaires des provinces d'Al-Anbar et de Kirkouk, au nord de Bagdad, ont appelé les habitants "à ne pas sortir de leur domicile", selon l'agence de presse étatique INA.

Désertification et changement climatique 

Les tempêtes de sable n'ont fait qu'empirer ces dernières semaines en Irak, un des cinq pays au monde les plus vulnérables au changement climatique et à la désertification. Les provinces du centre et du sud sont parmi les plus touchées. Les services météorologiques s'attendent à ce que ces tempêtes de sable se reproduisent tout au long du mois de mai. Dans la capitale Bagdad, près d'un millier de cas ont été recensés jeudi, selon le ministère de la Santé. Les hôpitaux de la province d'Al-Anbar ont accueilli depuis minuit mercredi plus de 700 patients souffrant de difficultés respiratoires, selon un décompte fourni par le porte-parole des autorités sanitaires locales, Anas Qaïs, interrogé par INA.

Il s'agit de la septième tempête de sable depuis mi-avril en Irak, obligeant parfois les aéroports de Bagdad, de Najaf et d'Erbil au Kurdistan, à suspendre brièvement les vols et entraînant des hospitalisations pour problèmes respiratoires. Durant les deux prochaines décennies, l'Irak devrait connaître "272 jours de poussière" par an et en 2050, le seuil des 300 jours par an sera atteint, assurait début avril un haut responsable du ministère de l'Environnement, Issa al-Fayyad. Parmi les mesures préconisées pour lutter contre ce phénomène, le ministère a notamment cité "la création de forêts qui font office de brise-vent".

La rédaction avec AFP


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Manif retraite Alliance ecologique et sociale Alliance ecologique et sociale

Réforme des retraites : les associations écolos défilent pour défendre un autre modèle de société

Contre la réforme des retraites, ce mardi 7 février, de nouvelles manifestations sont organisées partout en France. Dans les cortèges, des ONG environnementales battront le pavé aux côtés des syndicats, sous la bannière de l'Alliance écologique et sociale, lancée en janvier 2020, pour faire du...

Extinction rebellion royaume uni nouvelle strategie DR

Désobéissance civile : Extinction Rebellion quitte sa "bulle militante" pour convaincre le grand public (1/3)

Il y a quelques semaines, Extinction Rebellion a créé la surprise. Au Royaume-Uni, le mouvement a pris la décision d’abandonner les blocages d'autoroutes et mains collés aux œuvres d'art. Une méthode de contestation jusqu'alors au cœur du collectif qui s’est construit autour d’actions de...

Triple crise des inegalites climatiques 2

Un graph’ pour comprendre la triple crise des inégalités climatiques en un clin d’œil

Le nouveau rapport du Laboratoire des inégalités mondiales, publié le 31 janvier, met en lumière la triple crise des inégalités climatiques : inégalités dans les émissions de CO2, inégalités des pertes liées aux impacts du réchauffement et inégalités dans les capacités financières à y faire face....

Immeuble Signal Soulac sur mer Gironde Philippe Lopez AFP

Signal, le premier immeuble victime de l'érosion côtière à cause de la montée des eaux

Le chantier de démolition de l’immeuble Signal, à Soulac-sur-mer, vient d’être lancé. Le bâtiment en bord de mer avait été évacué en 2014 alors que le rivage se rapprochait dangereusement du pas de sa porte. Après des années de batailles judiciaires, les copropriétaires avaient obtenu un...