Publié le 10 novembre 2016

Cop22 Initiatives

ENVIRONNEMENT

Catastrophes naturelles : un système d'alerte pour les îles et les pays vulnérables

Plus de 70 coalitions ont été lancées pendant la COP21. Novethic revient toute la semaine sur les plus importantes d’entre elles et fait le point, un an après, sur leur état d’avancement. Aujourd’hui, focus sur les systèmes d’alerte précoce dans les petites îles et les pays les plus vulnérables, CREWS.

Une femme non loin de sa maison entièrement détruite par l'ouragan Matthew, à Maisi, dans la province de Guantanamo à Cuba, le 21 octobre 2016.
Valentin Sanz / AFP

Entre 1970 à 2012, les sécheresses, inondations, tempêtes, cyclones tropicaux, orages soudains et températures extrêmes ont causé près de 2 millions de morts et engendré des pertes de 2 400 milliards de dollars à l’échelle mondiale.

Face à ce constat, CREWS doit permettre d’augmenter les capacités des systèmes d’alerte précoce afin de mieux prévenir les risques d’événements hydrométéorologiques et climatiques dans les pays les moins avancés (PMA) et les petits États insulaires en développement (PEID), où les données météorologiques sont souvent peu fiables ou totalement absentes.

Dans leurs contributions nationales climatiques (INDC), ces pays définissent les systèmes d’alerte précoce (SAP) comme une priorité. En Asie et dans le Pacifique, 100% des INDC intègrent ainsi les SAP comme une priorité. En Amérique latine et dans les Caraïbes, 16 INDC sur 21 font des SAP une priorité.

 

Objectif : 100 millions de dollars

 

L’initiative est le fruit d’une collaboration entre l’Organisation météorologique mondiale (OMM), le Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophes (UNISDR) et la Banque mondiale (GFDRR). Son objectif est de mobiliser 100 millions de dollars.

Avec la participation française (10 millions d’euros), les soutiens à l’initiative représentent à l’heure actuelle près de 30 millions de dollars en contributions directes et 50 millions de dollars en projets bilatéraux labellisés CREWS.

Portée par la France – elle a été annoncée par le ministre des Affaires étrangères et du développement international à la conférence de Sendai en mars 2015, lors de la 3ème Conférence sur la réduction des risques de catastrophes – l’initiative CREWS est soutenue par le G7, qui développe en parallèle "Insuresilience", une initiative visant à développer, dans les pays vulnérables, l’accès aux assurances face au risque climatique.

Concepcion Alvarez
© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Le Maroc, le pays qui a (presque) supprimé les subventions aux produits pétroliers

Le Royaume qui accueille la 22ème conférence des Nations Unies sur le climat du 7 au 18 novembre à Marrakech a éliminé en deux ans toutes les subventions aux énergies fossiles dans les transports et l’électricité. Mais il lui reste à s’attaquer à la bonbonne de gaz butane, utilisée par...

"Mission innovation" : mettre la R&D au service des technologies propres

L’Alliance solaire internationale veut booster le photovoltaïque entre les tropiques

Plus de 70 coalitions ont été lancées pendant la COP21. Novethic revient toute la semaine sur les plus importantes d’entre elles et fait le point, un an après, sur leur état d’avancement. Aujourd’hui, focus sur l’Alliance solaire internationale.

L’Afrique : une chance pour le climat

L’accès à l’électricité conditionne le recul de la pauvreté en Afrique. Le potentiel du continent en énergies renouvelables est considérable, tout comme ses réserves en énergies fossiles. Les gouvernements africains réclament un appui financier massif des pays industrialisés pour leur...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Incendie feux secheresse THIBAUD MORITZ AFP

Landes, Gironde, Jura, Drôme... En France, les feux monstres nécessitent du renfort européen

Alors que 50 000 hectares de forêts sont déjà partis en fumée en France depuis le début de l'année, les feux monstres continuent de dévorer de nombreux territoires. En Gironde et dans les Landes, où les brasiers sont intenses, les pompiers doivent s'adapter à des conditions climatiques extrêmes....

Alexandre florentin MIE mega canicules paris 50 degres AF

Alexandre Florentin : "Soit on cuit, soit on fuit, soit on agit… j’ai décidé d’agir"

Imaginez Paris en 2026 sous une canicule de 50°C qui dure depuis plusieurs semaines. Cette fiction*, racontée sur Twitter depuis le 30 mai dernier, donne des frissons tant certains faits paraissent bel et bien réels. Il faut dire qu’elle a coïncidé avec deux canicules qui ont frappé coup sur coup la...

Prof discute

Poussés par les étudiants, les profs aussi bifurquent

Conscients de l'urgence environnementale et sociale, certains professeurs de l'enseignement supérieur répondent aux appels des étudiants en actualisant leurs cours avec des connaissances désormais incontournables sur le changement climatique et les responsabilités qui incombent à tous. Comptabilité,...

Crise de l eau istock

Des milliers de litres d'eau volés, des jacuzzis dégradés... la guerre de l'eau est-elle déclarée en France ?

Les tensions autour des ressources en eau s'exacerbent alors que la France subit une sécheresse historique. Après le vol de 400m3 d'eau en Ardèche, des jacuzzis ont été troués à Gérardmer où la ville n'avait plus accès à l'eau potable. Ces conflits s'apparentent-ils à une guerre de l'eau ? Si le...