Publié le 16 décembre 2018

ENVIRONNEMENT

[Calendrier de l'Avent] Les moules peuvent nous sauver du réchauffement climatique

On le sait peu, mais les moules sont de véritables puits de carbone. Une nouvelle étude révèle même que leur production limite le réchauffement climatique. Jusqu’à Noël, Novethic vous propose d’ouvrir une case de son calendrier de l’Avent. Chaque jour, vous découvrirez une bonne nouvelle qui prouve que le combat pour le climat, l’environnement, la biodiversité, l’égalité n’est pas perdu. 

Les moules peuvent limiter le rechauffement climatique Pixabay
Pour former leur coquille, les moules captent le carbone émis par les activités humaines et responsable du réchauffement climatique.
@CC0

Et si les moules avaient le pouvoir de réduire le réchauffement climatique ? Des chercheurs de l'INRA et l'Ifremer se sont penchés sur le sujet. Ils ont étudié les moules de bouchot de la baie du Mont-Saint-Michel dont la production annuelle représente environ un huitième de la production française. Et leur conclusion est claire : "la production de moules de bouchot contribue à diminuer la quantité de CO2 atmosphérique".

Concrètement, les moules sont des puits de carbone. Elles filtrent l'eau de mer pour en récupérer le carbone et fabriquer leurs coquilles. "Au moment du tri, coquilles cassées et coquillages trop petits sont rejetés en mer où ils participent au contenu en carbonate de calcium des sédiments", notent les chercheurs. "Après consommation, les coquilles vides, enterrées dans leur grande majorité avec les déchets ménagers, contribuent encore à piéger du carbone".

Les moules limitent la pollution des autres activités agricoles

Et ce n'est pas leur seul pouvoir. Pour se développer, les moules absorbent du phosphore et de l'azote, deux éléments nutritifs qui proviennent en grande partie des effluents agricoles et qui participent à l'eutrophisation. Ce phénomène déséquilibre le milieu aquatique et provoque la prolifération d'algues à l'origine des marées vertes.

Ainsi, la production de moules a, intrinsèquement, un impact environnemental faible, mais "elle pourrait même compenser les effets d'autres activités agricoles", concluent les chercheurs. Des effets positifs à condition de ne pas détruire les coquilles de moules.

Marina Fabre @fabre_marina


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Brune Poirson ministre transition ecologique et solidaire ONU BertrandGuay AFP

La ministre Brune Poirson élue à l'ONU pour l'environnement… une première pour la France

La secrétaire d'État à la Transition écologique et solidaire, Brune Poirson, a été élue vice-présidente de l'Assemblée des Nations Unies pour l'Environnement (ANUE) pour un mandat de deux ans, a annoncé mercredi 20 mars le gouvernement. Réservé à des ministres en fonction, ce poste est pour la...

EtudiantsPolytechniqueclimat jpg

Climat : pour modifier le scénario business as usual, il faut reprogrammer les cerveaux !

Les journées du 15 au 16 mars ont mobilisé massivement la jeunesse mondiale pour appeler nos dirigeants à agir face à l’urgence climatique. Mais cette demande, aussi pressante soit-elle, ne suffit pas à réorienter les flux financiers vers un monde durable, tant les vents contraires sont puissants....

Arbres forets australie changement climatique puits carbone

[Bonne nouvelle] L’Australie veut planter un milliard d’arbres d’ici 2050 pour réduire son empreinte carbone

Le pays, qui subit très fortement les impacts du changement climatique, vient d’annoncer un vaste plan de reforestation. L'Australie prévoit de planter un milliard d’arbres d’ici 2050 pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de CO2 pris dans le cadre de l’Accord de Paris. Une étude...

Canicules sous marines ocean Andrey Kuzmin 01

[Science] Invisible pour l’Homme, les canicules marines dévastent déjà la faune

Alors que l’Humanité se concentre sur les vagues de chaleurs à Terre, les canicules océaniques, plus puissantes et plus fréquentes, passent presque inaperçues. Pourtant, elles ont déjà endommagé les écosystèmes du monde entier et devraient à l'avenir s'avérer encore plus destructrices.