Publié le 22 novembre 2017

ENVIRONNEMENT

Buenos Aires, Le Cap, Paris, Vancouver… 25 villes visent la neutralité carbone en 2050

C’est l’un des objectifs inscrits dans l’Accord de Paris : atteindre la neutralité carbone d’ici la moitié du siècle. Une gageure alors que les émissions de CO2 repartent à la hausse cette année. En pleine COP23, 25 villes membres du C40 s’y engagent toutefois et emmènent avec elles des villes africaines à qui une aide particulière sera fournie. 

Ci-dessus, Helen Fernandez, la maire de Caracas, l'une des villes qui se fixe l'objectif d'atteindre la neutralité carbone en 2050.

Des pionnières. De Caracas à Portland, en passant par Los Angeles, Londres, Barcelone ou encore Le Cap, 25 villes membres de la coalition C40 s’engagent à présenter un bilan carbone neutre d’ici à 2050. Elles représentent 150 millions de citoyens à travers le monde.

L’objectif est d'ouvrir la voie et montrer qu’il est possible de réduire drastiquement les émissions de CO2 et ainsi s’inscrire pleinement dans l’Accord de Paris. Ces plans d’action, mis en oeuvre avant fin 2020, présenteront également en détails les avantages pour chacun de leurs citoyens, du point de vue social, économique et environnemental.

Une aide spéciale pour les villes africaines

Une aide directe sera fournie à neuf grandes villes africaines : Accra (Ghana), Dakar (Sénégal), Dar es Salam (Tanzanie), Durban (Afrique du Sud), Johannesburg (Afrique du Sud), Lagos (Nigeria), Le Cap (Afrique du Sud), Nairobi (Kenya) et Pretoria (Afrique du Sud).

"Les maires des plus grandes villes du monde façonnent le siècle à venir et préparent le terrain pour un avenir meilleur, plus sain et plus respectueux de l’environnement, a déclaré Anne Hidalgo, maire de Paris et présidente du C40. Ces plans d’action illustrent parfaitement notre état d’esprit. Avec le soutien de partenaires clés, tels que le C40 et le ministère allemand de l'Environnement, les villes africaines vont jouer un rôle décisif et déterminant dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris." 

Fin octobre, 12 villes du C40 s’étaient par ailleurs engagées à transformer les modes de déplacement sur leurs territoires et à faire de leurs villes des zones à zéro émission d’ici à 2030, sans aucuns véhicules thermiques, essence comme diesel, afin de lutter contre la pollution atmosphérique.

Concepcion Alvarez@conce1

 

 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Un quart des entreprises les plus polluantes ne reportent pas leurs émissions de gaz à effet de serre

C’est un chiffre qui a de quoi inquiéter : un quart des entreprises les plus polluantes au monde ne publient pas d’informations sur leurs émissions de gaz à effet de serre, selon une récente étude commandée par un groupe d’investisseurs. C’est pourtant la première étape indispensable pour construire...

Rennes morts arctique svalvard Siri Uldal Norsk Polarinstitutt

En Arctique, les rennes meurent de faim en raison des bouleversements climatiques

En Arctique, où la température se réchauffe à un rythme deux fois plus élevé qu'ailleurs, les rennes de la région de Svalbard, à 1 000 kilomètres du Pôle Nord, n'arrivent plus à trouver assez de nourriture. Une équipe de chercheurs estiment que 200 animaux seraient morts en raison d'un hiver plus...

[Coup de chaud] Quand le changement climatique enflamme la rue

Longtemps circonscrites aux militants écologistes, les marches pour le climat ont pris une ampleur inédite en France et dans le monde depuis un an. Les populations demandent aujourd’hui des comptes à leurs dirigeants. En 2019, le changement climatique a montré toute sa puissance. Cette semaine...

Energy observer arctique EnergyObserver

Energy Observer, le bateau-laboratoire, navigue en Arctique à "l’épicentre du changement climatique"

Le bateau laboratoire Energy Observer, premier navire capable de produire son propre hydrogène, a rejoint samedi 10 août 2019 l'archipel du Svalbard, en Norvège, dans l'océan arctique. Une étape symbolique de son tour du monde, selon les organisateurs.