Publié le 08 mars 2020

ENVIRONNEMENT

[Bonne nouvelle] Pour la première fois depuis huit mois, il n’y a plus de feu dans l’état le plus touché d'Australie

L'Australie voit le bout du tunnel. Dans un tweet, les pompiers de Nouvelle-Galles du Sud, l'État le plus touché par les incendies, ont annoncé que plus aucun feu n'était actif à ce jour. Il aura fallu plus de huit mois pour que la situation s'éclaircisse enfin pour l'Australie qui a perdu plus de 20 % de sa forêt. 

Australie megafeu SAEED KHAN AFP
C’est la saison d’incendie la plus dévastatrice jamais enregistrée.
@SaeedKhan/AFP

C’est dans un tweet, accompagné d’une photo d’arbres calcinés, que l’information est venue. "Pour la première fois depuis juillet 2019, il n’y a actuellement aucun feu de brousse ou de prairie en activité en Nouvelle-Galles du Sud". L’annonce a été faite par les pompiers de cet État du sud-est de l’Australie, le plus touché par les incendies. Dans cet État, et celui de Victoria, 5,8 millions d’hectares de forêts sont partis en fumée pendant plus de 240 jours. C’est la saison d’incendie la plus dévastatrice jamais enregistrée. Un cinquième de la forêt australienne a disparu. 

 

"Cette fois, la pluie devrait tomber là où on en a le plus besoin", ont ajouté les pompiers. "Les sourires grandissent lentement", ont-ils confié avant d’être remerciés par les autorités qui ont salué leur travail. Ces combattants du feu ont eu peu de répit pendant ces derniers mois, se battant contre des monstres. Les incendies ont peu à peu fusionné jusqu’à générer leur propre météo, créant ainsi des "dragons cracheurs de feu" selon les termes de la NASA. Ceux-ci ont provoqué des orages géants, peu chargés en pluie, mais avec un fort potentiel d’éclairs. En touchant le sol, les éclairs ont provoqué de nouveaux incendies.

Le changement climatique en partie responsable

Au total, plus de 28 personnes ont perdu la vie, 3 000 maisons ont été détruites et plus d’un milliard d’animaux seraient morts. "Nous pouvons être à peu près sûrs que dans de grandes parties ravagées par ces vastes feux, la plupart des animaux sauvages sont morts ", a affirmé Andrew Beattie de l'Université Macquarie. "La flore et la faune auront disparu, ce qui inclut les animaux qui forment la chaîne alimentaire des plus grands, auxquels les gens ne pensent souvent pas", a-t-il expliqué.

Plusieurs facteurs expliquent cette vague intense de feux. La grande sécheresse, des températures records, des vents violents, les feux de brousse déclenchés par les agriculteurs mais aussi le réchauffement climatique. Une nouvelle étude publiée par des chercheurs d’universités australiennes, européennes et américaines du réseau World Weather Attribution (WWA) établi que le changement climatique a fortement contribué aux conditions favorables aux feux de forêt en Australie.

"Les changements climatiques causés par les humains ont augmenté les chances que l’Australie connaisse des conditions météorologiques propices aux incendies extrêmes d’au moins 30 %", notent les chercheurs. Si le réchauffement climatique atteint 2°C par rapport à la période préindustrielle (soit 1°C de plus qu'aujourd'hui), "l'étude a démontré que les conditions météorologiques propices aux incendies enregistrés en 2019/2020 auront au moins quatre fois plus de chance de se produire", selon un communiqué du WWA.

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Decouplage croissance et environnement croissance verte decroissance istock

Pour atteindre nos objectifs climatiques, il faut renoncer à la croissance, prévient l’Agence européenne de l'environnement

Cette fois c'est l'Agence européenne de l'environnement, que l'on peut difficilement taxer de décroissante, qui lance le débat. Dans une note publiée en janvier, elle estime que le découplage entre croissance économique et pressions sur l'environnement semble peu probable. Dès lors, elle appelle les...

Boris Johnson COP26 040220 COP26

COP26 : le Royaume-Uni "fera tout" pour qu’elle se tienne en présentiel

Alors que la pandémie limite encore les déplacements à travers le monde, la présidence britannique de la COP26 a annoncé s'organiser pour maintenir le sommet international en présence physique. L'évènement, qui devait avoir lieu en 2020, a été décalé d'un an pour des raisons sanitaires. Cette 26ème...

Rencontre Castex 150 convention XoseBouzas HansLucas AFP

[Édito] Convention citoyenne pour le climat : une vraie avancée et beaucoup de limites

La Convention citoyenne pour le climat, avec ses 150 citoyens tirés au sort pour réfléchir à la baisse des émissions de CO2 de la France, va maintenant laisser le fruit de ses travaux au Parlement. L'évènement a largement mobilisé le pays sur les questions environnementales. Une réussite, toutefois...

Emmanuel macron convention citoyenne pour le climat CHRISTIAN HARTMANN POOL AFP

Ultime réunion de la Convention citoyenne pour le climat pour évaluer la future loi issue de leurs travaux

Après des mois de travaux de la Convention citoyenne pour le climat, arrive l'heure du bilan : ses 150 membres se pencheront de vendredi à dimanche sur les réponses faites par le gouvernement à leurs propositions et les suites à tirer de cette expérience inédite.