Publié le 16 août 2020

ENVIRONNEMENT

[Bonne Nouvelle] L'ESA signe le contrat pour les satellites de surveillance des émissions de CO2

L'Agence spatiale européenne (ESA) a signé vendredi 31 juillet le premier contrat de développement des futurs satellites de surveillance du CO2 produit par l'activité humaine dans le cadre du programme Copernicus d'observation de la Terre, a annoncé l'ESA.

Simulation emission de CO2 en Allemagne ESA
Simulation d'émissions de CO2 de Berlin et d'usine, mesurées par CO2M.
@ESA

La mission de l’ESA, baptisée CO2M, doit conduire au lancement d'ici fin 2025 de deux satellites identiques (Sentinel 7A et 7B) qui permettront de discriminer les émissions de dioxyde de carbone provenant de l'activité humaine. L'ESA et l'entreprise allemande "OHB System AG ont signé un contrat pour la construction des deux premiers satellites qui composent la mission", indique l'ESA dans un communiqué.

CO2M permettra de visualiser la concentration de CO2 sur une surface de quatre kilomètres carrés, avec une précision de 0,7 ppm (particules par million). La concentration moyenne de CO2 dans l'atmosphère est de 410 ppm. "Une petite usine qui rejette du dioxyde de carbone va faire varier de quelques ppm la concentration de CO2", a-t-il expliqué.

Les données serviront à mieux identifier les sources d'émissions, pour aider les États à affiner leurs politiques en vue de respecter l'objectif de l'accord de Paris visant à limiter le réchauffement au maximum à +2°C par rapport à l'ère pré-industrielle. La mission CO2M est le premier contrat signé des six missions de la prochaine génération du programme Copernicus d'observation de la Terre, projet phare de l'Union européenne dans le domaine spatial. La Commission européenne a prévu d'y consacrer 4,8 milliards d'euros entre 2021 et 2027.

La Rédaction avec AFP

 

 


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Tennis RSE cco bessi

Le label "Fair Play for Planet" veut concilier sport et écologie

Julien Pierre, ancien joueur international de rugby vient de lancer un label vert destiné aux clubs et événements sportifs. L’objectif affiché est d’inciter les clubs à mettre en place des actions concrètes quantifiables et valorisables au service de l'environnement. Pour obtenir le label, ceux-ci...

Visuel podcast Marie Toussaint

Podcast #LesEngagés : rencontre avec Marie Toussaint, la juriste à l'origine de l'Affaire du Siècle

Aujourd'hui, le podcast #LesEngagés part à la rencontre de Marie Toussaint. Cette jeune élue au Parlement européen est à l'origine de l'Affaire du siècle, une action en justice lancée contre l'État français pour inaction climatique en 2018 et soutenue par plus de deux millions de personnes. Un...

John Kerry le secretaire d Etat americain au Bourget lors de la COP21 le 9 decembre 2015 STEPHANE MAHEPOOLAFP

Avec John Kerry, Joe Biden nomme pour la première fois un représentant spécial pour le climat des États-Unis

Joe Biden, nouveau président des États-Unis, vient de dévoiler les premières nominations de son futur gouvernement. Il a choisi l'ancien secrétaire d'État John Kerry pour être représentant spécial pour le climat, une première aux États-Unis. Un symbole fort alors que c'est John Kerry qui, en 2015,...

Eric Dupond moretti ministre de la justice XoseBouzas HansLucas AFP

Le gouvernement renonce au crime d’écocide, mais crée un délit général de pollution

Punir sévèrement les atteintes à l’environnement. C’est ce que demandait la Convention Citoyenne sur le Climat avec la création d’un crime d’écocide. Le gouvernement accède à cette demande mais crée un simple délit général de pollution et un délit de mise en danger de l’environnement. Des avancées...