Publié le 16 juin 2019

ENVIRONNEMENT

[Bonne nouvelle] 80 pays prêts à intensifier leurs engagements climatiques dans le cadre de l’Accord de Paris

Dans le cadre de l'Accord de Paris, tous les pays signataires se sont engagés à revoir leurs contributions climatiques à la hausse d'ici 2020. Selon l'ONU, 80 pays sont prêts à le faire. C'est déjà presque la moitié du chemin à parcourir.

186 pays ont ratifié l'Accord de Paris.
@CC0

Ils ont encore un an pour se prononcer mais d’ores et déjà 80 pays ont affirmé être prêts à relever leurs engagements de réduction des émissions carbone dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat. En 2020, les pays signataires devront en effet muscler leurs ambitions climatiques pour espérer maintenir le réchauffement global sous 2°C, voire 1,5°C d’ici la fin du siècle, conformément au texte adopté en 2015 à Paris.

"Il y a 80 pays qui nous ont déjà indiqué être prêts" à revoir à la hausse leurs ambitions, a déclaré Luis Alfonso de Alba, émissaire de l’ONU pour le climat. "Mais cela ne signifie pas qu’ils veuillent le faire à l’échelle dont nous avons besoin. Nous devons augmenter notre ambition de façon radicale. Nous ne parlons pas d’une approche progressive, mais d’une augmentation draconienne."

Neutralité carbone en 2050

Au total, 197 parties ont signé l’accord de Paris et 186 l’ont ratifié. Ce texte vise à réduire de 45 % les émissions de gaz à effet de serre sur les dix ans à venir et à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Mais il a été mis à mal par le retrait des États-Unis de Donald Trump, effectif en 2020, au moment de la présidentielle américaine. Le Brésil gouverné par un autre climatosceptique, Jair Bolsonaro, conditionne quant à lui son maintien dans le processus à la souveraineté de l’Amazonie.

"Si on m'écrit noir sur blanc qu'il n'est pas question de triple A, pas plus que de l'indépendance d'une quelconque terre indienne, je maintiens (le Brésil dans) l'Accord de Paris", a déclaré Jair Bolsonaro lors d'une conférence de presse à Rio de Janeiro. Le triple A est un projet de couloir écologique transnational allant des Andes à l'océan Atlantique en traversant l'Amazonie.

Prochaine étape avant 2020, le sommet sur l’environnement qui se tiendra le 23 septembre à New York. Les jeunes qui font la grève du climat depuis bientôt un an ont prévu une large mobilisation à ce moment-là pour faire pression sur les Etats.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Immeuble Signal Soulac sur mer Gironde Philippe Lopez AFP

Signal, le premier immeuble victime de l'érosion côtière à cause de la montée des eaux

Le chantier de démolition de l’immeuble Signal, à Soulac-sur-mer, vient d’être lancé. Le bâtiment en bord de mer avait été évacué en 2014 alors que le rivage se rapprochait dangereusement du pas de sa porte. Après des années de batailles judiciaires, les copropriétaires avaient obtenu un...

Credits carbone marche carbone CO2 arbres istock

Après les enquêtes du Guardian et de Cash Investigation, voilà pourquoi il ne faut pas (encore) tuer les crédits carbone

De nouvelles enquêtes publiées ces derniers jours ont démontré une nouvelle fois le manque de fiabilité des crédits carbone, utilisés notamment par les grandes entreprises pour compenser leurs émissions de CO2 au lieu de les réduire. Un débat qui n'est pas nouveau et qui jette l'opprobre sur ce...

Scientifiques en rebellion devant dassault Lyuba XR France

Scientifiques en rébellion : "j’aurais plus peur pour mon avenir si j’étais un cadre de TotalEnergies qu’un scientifique engagé"

Il y a quelques semaines, Rose Abramoff, une scientifique américaine, était licenciée après avoir arboré une banderole appelant les scientifiques à l’action, lors d’un congrès. Un choc pour ses collègues du monde entier, dont Jérôme Santolini, biochimiste, directeur de recherche au CEA et l’un des...

Virus pandemie covid 19 pixabay

Maladies infectieuses : le changement climatique tue

Tuberculose, paludisme, le changement climatique va faire progresser ces maladies infectieuses, touchant des populations qui ne sont pas immunisées et qui auront du mal à y faire face, alerte le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. En outre, avec la fonte des...