Publié le 16 juin 2019

ENVIRONNEMENT

[Bonne nouvelle] 80 pays prêts à intensifier leurs engagements climatiques dans le cadre de l’Accord de Paris

Dans le cadre de l'Accord de Paris, tous les pays signataires se sont engagés à revoir leurs contributions climatiques à la hausse d'ici 2020. Selon l'ONU, 80 pays sont prêts à le faire. C'est déjà presque la moitié du chemin à parcourir.

186 pays ont ratifié l'Accord de Paris.
@CC0

Ils ont encore un an pour se prononcer mais d’ores et déjà 80 pays ont affirmé être prêts à relever leurs engagements de réduction des émissions carbone dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat. En 2020, les pays signataires devront en effet muscler leurs ambitions climatiques pour espérer maintenir le réchauffement global sous 2°C, voire 1,5°C d’ici la fin du siècle, conformément au texte adopté en 2015 à Paris.

"Il y a 80 pays qui nous ont déjà indiqué être prêts" à revoir à la hausse leurs ambitions, a déclaré Luis Alfonso de Alba, émissaire de l’ONU pour le climat. "Mais cela ne signifie pas qu’ils veuillent le faire à l’échelle dont nous avons besoin. Nous devons augmenter notre ambition de façon radicale. Nous ne parlons pas d’une approche progressive, mais d’une augmentation draconienne."

Neutralité carbone en 2050

Au total, 197 parties ont signé l’accord de Paris et 186 l’ont ratifié. Ce texte vise à réduire de 45 % les émissions de gaz à effet de serre sur les dix ans à venir et à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Mais il a été mis à mal par le retrait des États-Unis de Donald Trump, effectif en 2020, au moment de la présidentielle américaine. Le Brésil gouverné par un autre climatosceptique, Jair Bolsonaro, conditionne quant à lui son maintien dans le processus à la souveraineté de l’Amazonie.

"Si on m'écrit noir sur blanc qu'il n'est pas question de triple A, pas plus que de l'indépendance d'une quelconque terre indienne, je maintiens (le Brésil dans) l'Accord de Paris", a déclaré Jair Bolsonaro lors d'une conférence de presse à Rio de Janeiro. Le triple A est un projet de couloir écologique transnational allant des Andes à l'océan Atlantique en traversant l'Amazonie.

Prochaine étape avant 2020, le sommet sur l’environnement qui se tiendra le 23 septembre à New York. Les jeunes qui font la grève du climat depuis bientôt un an ont prévu une large mobilisation à ce moment-là pour faire pression sur les Etats.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Justice pixabay cco

Justice climatique : Après la condamnation de Shell aux Pays-Bas, une trentaine de multinationales dans le viseur

BP, RWE, Unilever... 30 gros groupes carbo-intensifs sont visés par l'ONG Milieudefensie. Cette dernière, qui a réussi, pour la première fois au monde, à contraindre une multinationale à rehausser ses ambitions climatiques en passant par la voie judiciaire, compte bien continuer sur sa lancée. Elle...

+50°C en Australie, +43°C en Argentine, +44°C en Uruguay : la planète brûle

Une chaleur étouffante s'abat dans l'hémisphère sud, de la côte ouest de l'Australie jusqu'à l'Argentine, en passant par l'Uruguay où un nouveau record vient d'être battu. Les températures dépassent la barre des 40°C, voire même des 50°C comme ce fut le cas en Australie, menaçant la santé des...

Travail en groupe reflexion transition empreinte carbone collaboration istock dorian2013

Climat : MyCO2 propose de se sevrer des énergies fossiles sur le modèle des Alcooliques Anonymes

Et si la solution pour passer à l'action était de faire ça en groupe. C'est le pari de Carbone 4, qui vient de lancer MyCO2. Le cabinet spécialisé dans la transition écologique propose des conférences interactives assez courtes et gratuites pour permettre à chacun de calculer sa propre empreinte...

Inondations riviere pixabay

Le coût des catastrophes climatiques en France pourrait doubler d'ici 2050

Des sécheresses plus fréquentes, des inondations plus coûteuses et une facture qui pourrait doubler sur les trente prochaines années, si on prend le scénario le plus pessimiste. C'est le panorama que dresse la Fédération française de l'assurance (FFA) pour l'avenir. Le réchauffement climatique est...