Publié le 15 mai 2017

ENVIRONNEMENT

Au Conseil de l’Arctique, les États-Unis reconnaissent l'Accord de Paris

En signant la déclaration de Fairbanks qui conclue traditionnellement le Conseil de l’Arctique, les Etats-Unis se placent aux côtés des nations qui appellent à mettre en place l’Accord de Paris sur le Climat. Une bonne nouvelle alors que Donald Trump doit prochainement préciser sa position sur la lutte contre le réchauffement climatique.  


@vladsilver

Le Conseil de l’Arctique tenait la semaine dernière à Fairbanks, en Alaska, sa dixième réunion ministérielle avec les États membres. Créée en 1996, cette instance réunit les cinq pays riverains de l’Arctique ainsi que les représentants des peuples autochtones. Avec l’arrivée à la Maison Blanche de Donald Trump, les membres du Conseil s’attendaient à une déclaration a minima sur le climat. Mais le secrétaire d’État américain Rex Tillerson a créé la surprise.

Il a en effet accepté de signer telle quelle la "déclaration de Fairbanks" qui appelle à l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris. Rex Tillerson a ainsi assuré que les États-Unis voulaient poursuivre leur participation au sein du Conseil et qu'ils n'avaient pas l'intention de se précipiter pour réviser leur politique en matière de climat. "Nous sommes sensibles au fait que chacun d'entre vous a un point de vue important et vous devez savoir que nous prenons le temps de comprendre quelles sont vos inquiétudes", a promis le nouveau ministre des Affaires étrangères et ex-PDG du pétrolier ExxonMobil.

 

Une sortie de fait de l'Accord de Paris

 

Ne nous réjouissons pas cependant trop vite. Donald Trump avait promis pendant sa campagne de sortir de l’Accord de Paris. Sa décision devrait être rendue à la fin du mois. Mais dans les faits, sa politique conduit déjà à une sortie du texte. Fin avril, il a ainsi signé un décret ordonnant un réexamen des restrictions imposées par son prédécesseur Barack Obama à l'exploration et à l'exploitation offshore de pétrole et de gaz, notamment en Arctique.

Après avoir été présidé par les États-Unis, le Conseil de l’Arctique est désormais sous la houlette de la Finlande. Par ailleurs, la Suisse est le 13e membre du Conseil à avoir désormais un statut de l’observateur. Elle rejoint notamment la France, la Chine ou encore l’Inde. L’Arctique est particulièrement vulnérable aux effets du changement climatique. La région se réchauffe deux fois plus vite que le reste de la planète.    

Concepcion Alvarez
© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Travail en groupe reflexion transition empreinte carbone collaboration istock dorian2013

Climat : MyCO2 propose de se sevrer des énergies fossiles sur le modèle des Alcooliques Anonymes

Et si la solution pour passer à l'action était de faire ça en groupe. C'est le pari de Carbone 4, qui vient de lancer MyCO2. Le cabinet spécialisé dans la transition écologique propose des conférences interactives assez courtes et gratuites pour permettre à chacun de calculer sa propre empreinte...

Inondations riviere pixabay

Le coût des catastrophes climatiques en France pourrait doubler d'ici 2050

Des sécheresses plus fréquentes, des inondations plus coûteuses et une facture qui pourrait doubler sur les trente prochaines années, si on prend le scénario le plus pessimiste. C'est le panorama que dresse la Fédération française de l'assurance (FFA) pour l'avenir. Le réchauffement climatique est...

Temperature chaleur italie Antonio Masiello GETTY IMAGES EUROPE Getty Images via AFP

Changement climatique : Les sept dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées, et ce n’est que le début

2021 ne fait pas exception et se place parmi les années les plus chaudes alors que nous battons des records depuis 2015. La température moyenne mondiale par rapport à l'ère pré-industrielle a déjà augmenté de 1,1 à 1,2°C. Les conséquences sont déjà visibles et vont encore s'accentuer. Des chercheurs...

Lufthansa avion vols fantomes

Non, la compagnie Lufthansa n’est pas obligée de faire voler 18 000 avions à vide

Alors que la compagnie aérienne Lufthansa a récemment annoncé qu'elle allait réaliser 18 000 "vols fantômes", cette information a suscité de nombreux commentaires indignés sur les réseaux sociaux. Mais l'entreprise allemande, isolée sur la question des vols à vide, n'est pas du tout obligée de se...