Publié le 22 janvier 2018

ENVIRONNEMENT

Après les requins américains congelés, les chauves-souris australiennes cuisent sous la chaleur

En Australie des centaines de chauves-souris sont mortes à cause de la canicule. Leur cerveau a été littéralement cuit par la chaleur, les températures atteignant plus de 47°C par endroit. Une illustration de plus des conséquences du changement climatique sur le règne animal, quelques jours seulement après la découverte de requins congelés par la vague de froid aux États-Unis. 

Des centaines de chauves-souris ont été retrouvées mortes en Australie, le cerveau cuit par la chaleur.
Help Save the Wildlife and Bushlands in Campbelltown

Lors de la vague de froid atteignant -50 °C qui s’est abattue sur les États-Unis et le Canada ces dernières semaines, des requins ont été retrouvés congelés au large de Boston. Au même moment, dans l'autre hémisphère, une terrible canicule s'abattait sur l'Australie. Le thermomètre a même affiché 47,3 °C dans la banlieue de Sydney le dimanche 7 janvier. Le jour le plus chaud enregistré depuis 1939.

Une chaleur difficilement soutenable pour les êtres humains, mais aussi pour les animaux. L’association "Help save the wildlife and bushlands in Campbelltown" a récolté des centaines de cadavres de chauves-souris pendant cette journée. "Les adultes cherchaient de l’ombre et se réfugiaient plus loin. Les bébés se sont retrouvés seuls face à la chaleur", a expliqué l’association sur Facebook.

"La chaleur a fait cuire leur cerveau" 

"Je ne sais pas combien de fois je me suis penchée pour ramasser un cadavre, il y en avait partout", raconte Kate Ryan, directrice de l'association WIRES, au MacArthur Advertiser. "La chaleur a fait cuire leur cerveau et elles sont devenus incohérentes". À partir de 40 °C, les chauves-souris n’arrivent plus à réguler leur température.

Les volontaires ont fait des tas de cadavres pour compter le nombre de chauves-souris mortes. Ils en ont dénombré 200, sans prendre en compte celles qui sont restées accrochées sur les branches et qui étaient inaccessibles. Elles sont aujourd’hui classées comme des espèces vulnérables. En une vingtaine d’années, leur nombre a diminué d’environ 30 % en Australie, passant de 560 000 à 400 000 individus.

En Australie, plus de 200 records de chaleur ont été enregistrés entre décembre 2016 et mai 2017, en grande partie dus au réchauffement climatique. 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Mobilisation climat action COP26 alternatives Biel Calderon Greenpeace

COP26 : des inquiétudes demeurent sur l’accès des pays les plus pauvres au sommet

À quelques jours de la COP26, qui s’ouvre le 31 octobre à Glasgow au Royaume-Uni, plusieurs avancées ont été annoncées par la présidence britannique pour favoriser l’accès de tous, et en particulier des pays les plus pauvres, au sommet. Mais les coûts sur place, que ce soit pour l’hébergement ou les...

Tudiants grandes ecoles pollution 01

Transition écologique et sociale : Le classement inédit des écoles et universités les plus engagées

Exit les classements traditionnels des écoles basés exclusivement sur l'excellence académique. ChangeNow vient de publier ce 22 octobre un classement alternatif prenant en compte l'intégration des enjeux écologiques et sociaux dans l'enseignement des écoles et universités. Centrale Nantes et l'ESCP...

Journal du dimanche THOMAS OLIVA AFP

Quand les Boomers prennent le pouvoir médiatique, la lutte contre le changement climatique recule

Le groupe Lagardère vient de nommer deux septuagénaires à la tête de Paris Match et du Journal du Dimanche. Si le groupe médiatique contrôlé par Vincent Bolloré, lutte ainsi contre l'âgisme, discrimination négligée, il hypothèque la capacité de deux médias très populaires à chroniquer les priorités...

There is no planet B pixabay

À dix jours de la COP26, des documents révèlent un intense lobbying anti-climat de la part de certains États

Ces documents destinés au Giec, le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, demandent à minimiser la nécessité de réduire le recours aux combustibles fossiles ou la consommation de viande. Ils remettent aussi en question le soutien des pays développés aux pays en...