Publié le 17 mars 2021

ENVIRONNEMENT

À partir du 17 mars, la France est déjà à "découvert climatique"

Après le calcul du "jour du dépassement", celui du "jour du dérèglement". Selon le collectif derrière l'Affaire du Siècle, la France a déjà émis le 17 mars toutes les émissions de CO2 qu'elle devrait émettre en un an si elle avait atteint la neutralité carbone. Si elle continue sur cette lancée, le pays n'atteindra la neutralité qu'en 2084.

 

 

CO2 pollution budget carbone pixabay @geralt
L'année précédente, le jour du dérèglement tombé 12 jours plus tôt, principalement grâce aux mesures exceptionnelles prises dans le cadre de la pandémie.
Istock

77 jours. Il n’a fallu que 77 jours à la France pour être à découvert climatique. Du 1er janvier au 17 mars 2021, le pays a émis la quantité de CO2 qu’il devrait émettre en une année entière pour atteindre la neutralité carbone, selon les calculs de l’Affaire du Siècle, portée par les ONG environnementales Notre Affaire à Tous, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme, Greenpeace et Oxfam.

Depuis l’année dernière, l'Affaire du Siècle s’est donnée pour mission de calculer le "jour de dérèglement", date à laquelle la France a épuisé son crédit carbone. En 2020, celui-ci était tombé le 5 mars, soit 12 jours plus tôt qu’aujourd’hui. Mais le collectif n’attribue pas ce recul à un progrès.  Cet écart est d'abord lié à la pandémie. Les "conditions sanitaires ont conduit à prendre des mesures exceptionnelles […] , explique l'organisation dans un communiqué, mais ne résulte pas de nouvelles mesures climatiques ambitieuses et durable". Si la France a réduit ses émissions de 12% depuis l’année dernière, celles-ci sont en effet déjà reparties à la hausse, a prévenu en mars l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

La neutralité carbone "en 2084"

Dans le cadre de l’Accord de Paris et de la loi Énergie climat de 2019, la France s’est engagée à atteindre la neutralité carbone en 2050. Selon l’Affaire du siècle, cela signifie que dans moins de 30 ans, le pays devra limiter ses émissions à 80 mégatonnes de CO2 par an, soit la quantité de carbone que le territoire est en capacité de stocker, à travers par exemple les forêts, les zones humaines et les prairies. En 2019, avant la pandémie, la France avait atteint environ 441 mégatonnes équivalent CO2, selon le ministère de l’environnement. "À ce rythme, la neutralité carbone, prévue pour 2050, ne pourrait être respectée qu’en 2084" estime le collectif.

Début février l'État a été jugé "responsable" par la justice administrative de Paris de manquements dans la lutte contre le réchauffement climatique, suite à la plainte déposée il y a deux ans portée par l'Affaire du Siècle. D'ici un mois, le tribunal devrait statuer sur la nécessité d'imposer au gouvernement la mise en œuvre de mesures supplémentaires pour respecter ses ambitions.

 Pauline Fricot, @PaulineFricot


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Journal du dimanche THOMAS OLIVA AFP

Quand les Boomers prennent le pouvoir médiatique, la lutte contre le changement climatique recule

Le groupe Lagardère vient de nommer deux septuagénaires à la tête de Paris Match et du Journal du Dimanche. Si le groupe médiatique contrôlé par Vincent Bolloré, lutte ainsi contre l'âgisme, discrimination négligée, il hypothèque la capacité de deux médias très populaires à chroniquer les priorités...

There is no planet B pixabay

À dix jours de la COP26, des documents révèlent un intense lobbying anti-climat de la part de certains États

Ces documents destinés au Giec, le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, demandent à minimiser la nécessité de réduire le recours aux combustibles fossiles ou la consommation de viande. Ils remettent aussi en question le soutien des pays développés aux pays en...

Doctors for extinction rebellion

Avant la COP26, 45 millions de soignants appellent à mettre la santé au cœur de l'action climatique

Alors que le sixième rapport du Lancet Countdown, publié le 21 octobre, met en évidence des risques toujours croissants pour la santé et le climat, 45 millions de professionnels de santé interpellent les dirigeants mondiaux à l'approche de la COP26. Ils mettent en avant les nombreux co-bénéfices...

Monument girondins bordeaux

Montée des eaux : les simulations chocs des villes côtières englouties

Prendre conscience de la réalité derrière les chiffres n'est pas chose aisée. Une étude sur la montée des eaux publiée mi-octobre a été accompagnée de simulations pour se représenter l'impact de la hausse du niveau de la mer sur les villes côtières en fonction du degré de réchauffement. Des villes...