Publié le 23 juin 2020

ENVIRONNEMENT

38°C en Sibérie : record de chaleur dans l’un des points les plus froids de l’hémisphère Nord

En Sibérie, dans la ville de Verkhoïansk, située au-delà du cercle polaire, les météorologues viennent d'enregistrer un record de température de 38°C. Un record qui intervient après une vague de chaleur persistante dans la zone. Plusieurs experts y voient un "signal d'alarme assourdissant qui confirme l'urgence de s'adapter au changement climatique". 

Siberie record de temperature
"Ce qui se passe en Sibérie cette année est tout simplement incroyable", a écrit sur Twitter le météorologue de SBC, Jeff Berardelli.
CC0

Il fait chaud à Paris… mais aussi en Sibérie. La petite ville de Verkhoïansk, située au-delà du cercle arctique, à 67° de latitude Nord, connue pour ses températures très basses, a enregistré samedi 20 juin un record de température avec 38°C affiché au thermomètre. "Du jamais vu pour cette latitude", note La Chaîne Météo. Les experts rappellent ainsi qu’en 1882, dans cette zone, le mercure était tombé à -67,8 °C.

"Ce qui se passe en Sibérie cette année est tout simplement incroyable", a écrit sur Twitter le météorologue de SBC, Jeff Berardelli. "C’est le genre de température (38 °C en juin, NDR) que nous attendions d’ici 2 100", note-t-il. À cette période de l’année, les températures avoisinent habituellement les 20 °C.

Cette vague de chaleur exceptionnelle s’explique par deux phénomènes. D’abord, un anticyclone, voire un "dôme d’air chaud" qui "fait suite à une période de six mois au cours de laquelle les températures ont été excessivement douces dans la région", comme l’explique dans 20 minutes le directeur de recherche au Laboratoire de Glaciologie et de géophysique de l’environnement, Gerhard Krinner. 

L'Arctique se réchauffe trois fois plus vite que la moyenne mondiale

Le deuxième phénomène est le réchauffement climatique."Les canicules records observées en Sibérie depuis plusieurs mois doivent être interprétées comme un signal d’alarme assourdissant qui confirme l’urgence de s’adapter au changement climatique", notent plusieurs scientifiques dans la revue New Scientist.

Ce qui inquiète les scientifiques ce n’est pas tant le record de chaleur enregistré - le précédent était de 37,3°C en 1988 - mais la persistance de cette chaleur, qui a provoqué d'impressionnants incendies en Sibérie. "Cet hiver a été le plus chaud en Sibérie depuis le début des enregistrements il y a 130 ans", note dans The Guardian la météorologue Marina Makarova. "Les températures moyennes étaient jusqu’à 6 °C supérieures aux normes saisonnières", précise-t-elle.

L’Arctique est particulièrement victime du réchauffement climatique. La région se réchauffe trois fois plus vite que la moyenne mondiale, provoquant une fonte du pergélisol, cette couche de glace vieille de plusieurs années qui recouvre un quart des terres émergées de l’hémisphère Nord. Fin mai, dans l’Arctique russe, sa fonte aurait été à l'origine d'une catastrophe écologique "sans précédent" dans la zone. Suite à l'effondrement du réservoir d'une centrale thermique, 20 000 tonnes d'hydrocarbures se sont déversées dans la rivière de l'Ambarnaïa. Une grave fuite qui a poussé le président russe Vladimir Poutine à déclencher l'état d'urgence nationale. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Iceberg antarctique

[Science] Plus de la moitié des grandes barrières de glace pourraient se fracturer sous l'effet du changement climatique

Le réchauffement climatique a des effets néfastes sur les calottes glaciaires. Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Nature, plus de la moitié des grandes barrières de glace pourraient se fissurer, avec le risque de déverser dans l'océan les glaciers qu'elles contribuent à retenir. Ce...

Glacier fonte Copernicus

Le plus grand glacier de l’Arctique se brise sous la chaleur liée au réchauffement climatique

Des scientifiques viennent de constater qu'une gigantesque masse de glace, équivalente à la surface de Paris, s'est détachée du plus grand glacier de l'Arctique. Ils expliquent ce phénomène par des étés de plus en plus chauds et une hausse des températures moyennes liées au changement climatique....

Fumee incendies Californie DAVID MCNEW GETTY IMAGES NORTH AMERICA Getty Images via AFP

Les incendies américains sont si puissants que leur fumée atteint la France

Les monstres de feu qui dévastent l’ouest américain ne faiblissent pas et leur puissance est telle que la fumée qu'ils dégagent ont atteint l'Europe en traversant l'Atlantique. Telles sont les résultats observés par le réseau de surveillance satellitaire Copernicus. Le ciel du Nord de la France a...

Ursula von der leyen discours etat de l union septembre 2020 CE

La Commission européenne vise une baisse de 55 % des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030

Après l'appel de centaines d'entreprises et d'investisseurs à relever l'ambition climatique européenne, la Présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a défendu ce mercredi 16 septembre un objectif de réduction des émissions d'ici 2030 devant les eurodéputés. C'est bien au-delà des...