Publié le 26 mai 2020

ENVIRONNEMENT

Un One Planet Summit consacré à la biodiversité se tiendra en janvier prochain à Marseille

Le Président Emmanuel Macron entend faire de 2021 l'année de la biodiversité. Dès janvier, il va organiser un One Planet Summit dans le cadre du Congrès mondial de la nature de Marseille, pour mobiliser la communauté internationale et placer le sujet au centre de leur agenda. Ce sommet doit servir de tremplin à la COP15 biodiversité pour parvenir à un accord aussi ambitieux que l'Accord de Paris sur le climat. 

One planet summit
Le One Planet Summit doit permettre de mobiliser la communauté internationale pour obtenir un accord ambitieux lors de la COP15 Biodiversité qui se tiendra en Chine l'année prochaine.
@OnePlanetSummit

Alors que le déclin de la biodiversité est responsable de l’apparition de pandémies comme le Covid-19, Emmanuel Macron annonce qu’un One Planet Summit (OPS) se tiendra en janvier prochain, lors du Congrès mondial de la nature organisé par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Ce sommet rassemblera des chefs d'État et de gouvernement ainsi que des acteurs de la société civile, des entreprises et des investisseurs. Le premier OPS s'était tenu en France en 2017 pour relancer la dynamique autour de l'Accord de Paris. Cette fois, le sommet portera sur la biodiversité. 

"Protéger les écosystèmes permet de prévenir l'apparition d'épidémies comme celle du COVID-19. Pour mobiliser et agir pour la biodiversité, la France organisera le 11 janvier 2021 un One Planet Summit à Marseille", a ainsi tweeté le chef de l'Etat. Ce sommet spécial sur la biodiversité était initialement prévu en juin et devait servir de rampe de lancement pour la conférence onusienne sur la diversité biologique, qui devait se tenir en octobre en Chine. Mais la crise du Coronavirus a entraîné le report de ces événements internationaux à l’année prochaine.

Objectif : 30 % de la planète sous protection

Le Congrès mondial de la nature se tiendra finalement du 7 au 15 janvier tandis qu’aucune date n’a encore été fixée pour la COP15 biodiversité. Ces "JO de la biodiversité" sont l'occasion pour des milliers d'acteurs de la conservation de la nature - gouvernements, ONG, experts - d'établir des priorités et de lancer de nouvelles actions de protection des écosystèmes. Ce congrès était aussi l'occasion de mettre à jour la Liste rouge des espèces menacées de l'UICN et, pour la première fois, de sensibiliser le grand public à la nécessité de protéger la nature, avec des expositions et des stands. Des dizaines de milliers de visiteurs étaient attendus.

Il s’agit en outre de préparer la COP15 biodiversité qui doit entériner un nouveau cadre mondial pour l’après-2020. Cette conférence représente ainsi l’équivalent de la COP21 sur le climat en 2015. L’un des objectifs phare est notamment de trouver un accord international pour que les Etats s’engagent à protéger 30 % de la planète d’ici 2030. "La France soutiendra cet objectif dans le cadre de la coalition de la haute ambition pour la nature et les peuples qu’elle copréside avec le Costa Rica" précise le quai d’Orsay. La Commission européenne a récemment défendu cette mesure dans son plan d'action pour l'agriculture "De la fourche à la fourchette".

Concepcion Alvarez, @conce1  


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Animal g4cf48a492 1280 01

Des chasses traditionnelles d’oiseaux réautorisées après leur interdiction

C'est une bataille qui n'en finit plus. Le gouvernement a réautorisé certaines chasses traditionnelles pour la saison 2021-2022 après que celles-ci aient été interdites en août par le Conseil d'État. L'instance avait jugé qu'elles étaient contraires à la réglementation européenne. Plusieurs ONG ont...

Ocean poisson biodiversite joakant de Pixabay

COP 15 Biodiversité : La déclaration de Kunming passe sous silence l'objectif de protéger un tiers des mers et terres

L'objectif de protection de 30% des terres et mers, objectif attendu de la COP15 biodiversité, est à peine mentionné dans la déclaration de Kunming publiée lors de la première partie de la COP qui s'est tenue du 11 au 15 octobre. Cette ambition suscite l'opposition d'une poignée de pays. Si rien...

Larzac © Community of the Ark of Lanza del Vasto.

Une histoire des luttes pour l’environnement : trois siècles de combats retracés dans un livre

Trois siècles de combats et de débats autour de l'environnement retracés en 100 récits. C'est le défi que se sont lancés quatre historiens dans la cadre de l'ouvrage Une histoire des luttes pour l'environnement, publié fin septembre. Avec l'appui d'images inédites, le livre retrace des évènements et...

Emmanuel macron capture d'écean @ELysée COP15 discours ouverture

COP15 biodiversité : les États fixent 17 points pour guider les négociations dans la déclaration de Kunming

La déclaration de Kunming, document phare de cette première partie de la COP15 biodiversité, a été publiée le 13 octobre. Elle fixe dix sept grandes directions avant l'élaboration du nouveau cadre de protection de la nature en avril-mai 2022. Si des avancées ont été notées, le texte passe sous...