Publié le 18 mai 2019

ENVIRONNEMENT

[Science] L’oiseau qui est mort deux fois du changement climatique

Il y a 136 000 ans, le Râle du Cuvier, ce petit oiseau de l’océan indien, incapable de voler, était mort englouti par la montée des eaux. Réapparu tel un petit phénix, il risque à nouveau d’être rayé du livre de la vie à cause du réchauffement climatique.

La Râle du Cuvier risque de disparaître à cause du changement climatique... pour la seconde fois.
@SeychellesIslandsFoundation

L’histoire est presque incroyable… presque absurde. Il y a fort longtemps, le Râle du Cuvier, un joli petit oiseau roux, vivait sur quelques îles de l’atoll d'Aldabra, dans l'océan indien, au Nord de Madagascar et à l’est de la Tanzanie. Porté ici par la migration d’un ancêtre volant, le volatile avait fini par perdre sa capacité à voler. Une capacité devenue non nécessaire sur cette île paradisiaque sans prédateur.

Mais il y a 136 000 ans, suite à un réchauffement climatique, l’atoll a été englouti et toute la faune et la flore locale avec. Au revoir le Râle du Cuvier ? Pas vraiment. Il y a 100 000 ans, l’atoll a réémergé à la faveur de nouvelles glaciations.

Évolution répétitive

Depuis Madagascar, les mêmes ancêtres volants ont repris la route du nord pour redécouvrir ce petit lopin de terre. L’histoire se répétant, ils ont redonné naissance à une espèce extrêmement proche, qui a, de nouveau, perdu sa capacité à voler. Un exemple d’évolution répétitive mise en avant par des chercheurs de l’université de Portsmouth (Angleterre) et le musée d’histoire naturelle de Londres.

Mais l’histoire ne s’arrête malheureusement pas là, puisque, de nouveau, l’atoll d'Aldabra, comme quasiment l’ensemble des Seychelles est menacé par la montée des eaux due au réchauffement climatique, cette fois-ci dû à l’Homme. Des milliers d’atolls vont disparaître ou devenir inhabitables à partir de la moitié de ce siècle selon les modèles climatiques prévisionnels.

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

La pêche électrique interdite dans les eaux françaises, un "premier pas" pour les pêcheurs français

Dans l'attente de l'interdiction européenne qui ne prendra effet qu'en 2021, la pêche électrique est officiellement interdite dans les eaux françaises depuis le 14 août. Ce type de pêche consistant à envoyer depuis un chalut des impulsions électriques pour capturer des poissons vivant au fond des...

Incendie amazonie Greenpeace Daniel Bertra

Des incendies ravagent la forêt amazonienne, poumon de la Terre

C'est une véritable catastrophe. La forêt amazonienne, considérée comme le poumon vert de la Terre, part en fumée. Depuis le début de l'année 2019, les incendies ont augmenté de 83 % dans le secteur ravageant des milliers d'hectares. En cause : la sécheresse et les feux provoqués pour transformer...

Inondations submersion marine littoral pixabay

Le changement climatique grignote nos côtes et menace plus d’un million de Français

Sous l'effet du changement climatique, une partie du littoral français va reculer, menaçant d'ores et déjà 1,4 million de Français, des dizaines de milliers de bâtiments et des centaines de communes. Une situation qui va s'aggraver. Or la France n'y est pas préparée, alertent les auteurs d'une...

Kilian Jornet Instagram

Cet été, j’utilise une localisation fictive sur Instagram pour préserver les sites naturels

Et si vous passiez sous silence vos spots préférés ? Cet été, le WWF France lance l'initiative "I protect nature", une géolocalisation fictive à utiliser sur Instagram pour lutter contre le tourisme de masse et ainsi préserver la biodiversité. Un Français sur cinq en moyenne utilise ce réseau social...