Publié le 29 février 2020

ENVIRONNEMENT

[Science] L’eau des océans est si acide qu’elle dissout la carapace des crabes

C'est un phénomène inquiétant que vient de révéler une nouvelle étude. Les carapaces des petits crabes dormeurs, aussi appelés tourteaux, se dissolvent dans l'océan Pacifique à cause de l'acidification de l'eau. Un phénomène directement lié au réchauffement climatique. 

Acidification ocean crabe
Dans certaines zones côtières, les carapaces des larves de crabes sont rongées par l'acidité.
NOAA

C’est un constat à peine croyable que vient de dresser une équipe internationale de chercheurs financée par la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA). Selon leur étude, publiée dans Science of the Total Environnement, l’eau de l’océan Pacifique est devenue si acide qu’elle ronge la carapace des larves de crabes. "Nous avons découvert des effets de dissolution sur les larves de crabes qui auraient dû se produire bien plus tard dans le siècle", a déclaré Richard Feely, co-auteur de l’étude.

L’acidité de l’eau est une conséquence directe du réchauffement climatique. 30 % du dioxyde de carbone rejeté dans l’atmosphère est en effet absorbé par les océans ce qui fait chuter le pH des eaux, donc augmente l'acidité. Un changement qui a des conséquences néfastes sur les petits crabes dormeurs, plus connus sous le nom de tourteaux. En plus de la dissolution de leur carapace, ces crustacés peinent à s’orienter, leurs organes sensoriels, des petits cils sur leur corp, étant également endommagés.

Des crabes plus vulnérables face aux prédateurs

"Les larves de crabes pourraient ne plus détecter les mouvements qui leur permettent de s’orienter ou de repérer un prédateur", note Nina Bednarsek, océanographe et autrice principale de l’étude. Les jeunes crabes, en se développant, ont également des difficultés pour nager, ce qui les rend plus vulnérables. "Ces larves de crabe ont besoin d’utiliser davantage d’énergie pour réparer leur exosquelette, ce qui les rend en conséquence plus petits. Le pourcentage qui atteindra l’âge adulte baissera probablement à long terme", analyse l’océanographe dont l’étude a été menée dans les eaux côtières au large de l’Oregon et de Washington.

Outre l'impact sur la biodiversité, ce phénomène pourrait avoir de lourdes conséquences sur le secteur de la pêche. D’autant que d’autres espèces sont déjà touchées par l’acidification des océans comme les moules, les palourdes, les huîtres…  La modification de l'acidité de l'eau altère leur capacité à fabriquer leur coquille.

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Rhinoceros Unsplash

Retour des rhinocéros, semaine de quatre jours… Cinq bonnes nouvelles pour reprendre espoir

Si l’actualité ne nous laisse que peu de répit, elle nous offre également quelques bonnes nouvelles porteuses d’espoir. Protection de la biodiversité, lutte contre le tabagisme, inclusivité ou encore révolution au travail… Novethic a sélectionné cinq informations positives à partager sans...

Greve de la faim ludovic marin afp

Autoroute A69 : L'activiste en grève de la faim Thomas Brail évacué

L'activiste Thomas Brail, en grève de la faim depuis 24 jours, a été délogé de l'arbre dans lequel il campait devant le ministère de la Transition écologique à Paris. Les autorités ont justifié une "intervention de protection" au vu de l'état de santé du militant qui allait débuter une grève de la...

Greve de la faim

Grève de la faim contre l'A69 Toulouse-Castres : "Je la continuerai à l'hôpital s'il le faut"

Les opposants au projet d'autoroute A69 entre Castres et Toulouse espèrent faire plier les autorités. Ils dénoncent les impacts environnementaux mais aussi sociaux de cette nouvelle infrastructure routière qui va artificialiser plus de 300 hectares de terres et renchérir le trajet. L'un d'eux campe...

Moustique tigre James Gathany USCDCP Pixnio 01

Moustique tigre, frelon asiatique… : Le coût lié aux espèces invasives est bien plus élevé que celui des catastrophes naturelles

Les espèces exotiques envahissantes ne sont pas seulement néfastes pour la biodiversité. Elles engendrent également des coûts colossaux, bien plus élevés par exemple que ceux liés aux catastrophes naturelles. Et pourtant, elles font bien moins parler d'elles. La France n'est pas épargnée.