Publié le 31 mars 2020

ENVIRONNEMENT

Sans bateaux ni touristes, les eaux de Venise retrouvent leur clarté

Alors que l'Italie est confinée depuis le 8 mars dernier, l'absence de touristes et de bateaux de croisière à Venise se fait sentir. Les eaux de la Cité des Doges ont retrouvé leur transparence et les habitants ont remarqué des bancs de poissons dans certaines zones. Il y aura un avant et un après Coronavirus, note le journal local La Nuova di Venezia e Mestre, pour qui la question d'une Venise plus propre se posera inévitablement après la crise sanitaire.

Coronavirus venise pollution Massimo Bertolini NurPhoto
La question du tourisme de masse à Venise est habituellement épineuse.
Massimo Bertolini / NurPhoto

C’est une bonne nouvelle alors que la pandémie de Coronavirus sévit partout dans le monde. À Venise, où les habitants sont en confinement depuis le 8 mars, les Italiens ont remarqué que les eaux de la Cité des Doges retrouvaient peu à peu leur clarté.

"Les canaux de Venise sont extraordinairement et incroyablement propres, immobiles et clairs, car peu de bateaux-bus et de véhicules de service passent", note le journal local La Nuova di Venezia e Mestre. "Pour tous les autres moyens de transport, le service est suspendu. Le résultat est que les canaux sont clairs et propres, avec des eaux calmes en raison du manque de mouvement des vagues", souligne-t-il.

Un avant et un après Coronavirus

Les bateaux de croisière, habituellement si nombreux, ainsi que les touristes, ne sont plus autorisés à circuler dans la cité. Des habitants ont ainsi filmé des eaux limpides, où, dans certaines zones, des bancs de poissons reviennent. Le plastique a lui aussi disparu des eaux.

"Tout le monde remarque maintenant la différence par rapport à avant et il ne fait aucun doute qu’une fois l’urgence du Coronavirus surmontée, le problème d’une Venise moins obstruée, plus propre plus protégée dans son intégrité se posera inévitablement (…)", souligne très justement La Nuova di Venezia e Mestre. Le tourisme de masse et les navires de croisières sont un véritable problème à Venise. Un seul croisiériste pollue dix fois plus que les 260 millions de voitures de tourisme que compte le Vieux-Continent estimait en juillet l’ONG Transport & Environnement.

Certains Vénitiens ont formé un collectif pour lutter contre la présence de ces mastodontes dans la cité des Dosges. Les militants de No Grandi Navi demandent depuis des années que les navires de croisière soient interdits dans la ville. Mais ils représentent une manne financière pour la ville, il est donc difficile de les déloger.

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Tourterelle des bois flickr CC0

[Bonne nouvelle] Après la chasse à la glu, la chasse à la tourterelle est elle aussi suspendue

Après la chasse à la glu, la chasse à la tourterelle des bois a elle aussi été suspendue. Mais c'est le Conseil d'État qui l'a décidé, contre l'avis du gouvernement, qui avait autorisé pour la saison l'abattage de près de 18 000 oiseaux pourtant classés comme vulnérables. La plus haute juridiction a...

Congres UICN nouveau report

Nouveau report du Congrès mondial de la nature de Marseille, en raison du Covid-19

Le Ministère de la Transition écologique vient d'annoncer le report du Congrès mondial de la Nature à Marseille, qui devait se tenir en janvier prochain. L'événement avait déjà été reporté une première fois de juin à janvier en raison du Coronavirus. C'est une nouvelle fois la pandémie qui a poussé...

Rhinopitheque dore Joel Sartore NationalGeographic PhotoArk

Planète en danger : la nouvelle alerte des Nations Unies pour sauver la biodiversité

Quelques jours après le WWF, c’est au tour des Nations Unies de tirer la sonnette d'alarme sur l’état de la biodiversité dans le monde. Dans sa cinquième édition des Perspectives mondiales de la diversité biologique, la Convention cadre sur la diversité biologique (CBD) constate qu’aucun des...

Moineaux Planete vivante AllegressePhotography

En cinquante ans, les animaux sauvages ont décliné de 68 % en raison des activités humaines

C'est le plus fort déclin jamais constaté en cinquante ans. Depuis 1970, le rapport Planète vivante du WWF, publié tous les deux ans pour suivre l'état de nos écosystèmes, a calculé que 68 % des populations de vertébrés sauvages (poissons, mammifères, oiseaux, amphibiens et reptiles) ont disparu. En...