Publié le 09 septembre 2020

ENVIRONNEMENT

Nouvelles surfaces commerciales : le gouvernement Castex accélère dans la lutte contre l’artificialisation des sols

Conformément à la promesse faite avant l'été lors du Conseil de défense écologique, le Premier ministre Jean Castex a envoyé, le 24 août, une circulaire aux préfets pour les appeler à faire usage de leurs pouvoirs en matière de lutte contre l'artificialisation des sols dans les dossiers commerciaux. Alors que peu ou pas de recours sont déposés chaque année, les préfets devront désormais rendre compte de leur action en la matière tous les trimestres.

Hypermarche rayons surfaces commerciales moratoire
Les préfets devront porter une attention plus accentuée sur les projets commerciaux trop gourmands en terres.
@CC0

Malgré le plan de relance, le gouvernement prend soin de ne pas oublier ses engagements envers la Convention citoyenne pour le climat. Promise lors du dernier conseil de défense écologique, qui s’est tenu le 27 juillet, juste avant la trêve estivale, une circulaire (1) vient d’être envoyée aux préfets pour les inciter à veiller davantage à la lutte contre l’artificialisation des sols dans les dossiers d’autorisation commerciale. Un moratoire doit en outre être introduit par voie législative dans les prochaines semaines.

Alors que le Premier ministre déplore que trop peu de recours ont été déposés ces dernières années, il appelle les préfets à faire usage des pouvoirs dont ils disposent en la matière. "À ce titre, il vous est demandé de saisir la Commission nationale d'aménagement commercial chaque fois que la création d'un nouvel équipement commercial ou une extension est autorisée alors que le projet ne vous semble pas respecter l'objectif de zéro artificialisation, faute notamment d'une consommation économe de l'espace ou en raison de l'imperméabilisation des sols qu'il génère", indique le texte.

14 % des surfaces artificialisées

Les préfets devront également s’appuyer "systématiquement" sur l'analyse de la consommation des terres agricoles, qui doit être fournie tous les trois ans par la Chambre d’agriculture. La circulaire ministérielle rappelle que les projets d’aménagement doivent quantifier leur impact en matière d’artificialisation en différenciant l’impact brut et net, et recenser les mesures d’évitement, de réduction et de compensation. Enfin, les préfets devront fournir un bilan statistique trimestriel de leur action.  

Les surfaces commerciales et économiques représentent 14 % des surfaces artificialisées, c'est-à-dire ni agricoles, ni naturelles, ni forestières. Depuis 2015, trois millions de mètres carrés de surfaces commerciales ont été mis en chantier chaque année, selon Procos (2). Mais la tendance est clairement à la baisse avec des niveaux désormais équivalents à ceux de la fin des années 90 et deux fois moins importants qu’au début des années 2000.

Quant aux projets de nouveaux entrepôts d’e-commerce, une mission parlementaire devra passer en revue les dispositifs fiscaux qui favorisent l’étalement urbain. En effet, ces hangars ne sont pas soumis à la taxe sur les surfaces commerciales. La ministre Barbara Pompili s’était déclarée pour un moratoire de six mois, mais a reculé sur ce sujet alors que deux nouveaux entrepôts Amazon sont sur le point d’être autorisés.  

Concepcion Alvarez @conce1

(1) Voir la circulaire

(2) Voir le bilan de Procos, de février 2020


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Tourterelle des bois flickr CC0

[Bonne nouvelle] Après la chasse à la glu, la chasse à la tourterelle est elle aussi suspendue

Après la chasse à la glu, la chasse à la tourterelle des bois a elle aussi été suspendue. Mais c'est le Conseil d'État qui l'a décidé, contre l'avis du gouvernement, qui avait autorisé pour la saison l'abattage de près de 18 000 oiseaux pourtant classés comme vulnérables. La plus haute juridiction a...

Congres UICN nouveau report

Nouveau report du Congrès mondial de la nature de Marseille, en raison du Covid-19

Le Ministère de la Transition écologique vient d'annoncer le report du Congrès mondial de la Nature à Marseille, qui devait se tenir en janvier prochain. L'événement avait déjà été reporté une première fois de juin à janvier en raison du Coronavirus. C'est une nouvelle fois la pandémie qui a poussé...

Rhinopitheque dore Joel Sartore NationalGeographic PhotoArk

Planète en danger : la nouvelle alerte des Nations Unies pour sauver la biodiversité

Quelques jours après le WWF, c’est au tour des Nations Unies de tirer la sonnette d'alarme sur l’état de la biodiversité dans le monde. Dans sa cinquième édition des Perspectives mondiales de la diversité biologique, la Convention cadre sur la diversité biologique (CBD) constate qu’aucun des...

Moineaux Planete vivante AllegressePhotography

En cinquante ans, les animaux sauvages ont décliné de 68 % en raison des activités humaines

C'est le plus fort déclin jamais constaté en cinquante ans. Depuis 1970, le rapport Planète vivante du WWF, publié tous les deux ans pour suivre l'état de nos écosystèmes, a calculé que 68 % des populations de vertébrés sauvages (poissons, mammifères, oiseaux, amphibiens et reptiles) ont disparu. En...