Publié le 03 novembre 2020

ENVIRONNEMENT

[Les raisons d’y croire] Des drones vont venir sauver les koalas australiens

Les incendies du début d’année en Australie ont détruit plusieurs milliards d’arbres qui constituaient l’habitat de nombreux animaux. Au rang des principales victimes, on compte les koalas, très dépendants des eucalyptus et trop lents pour fuir les feux. Le WWF a un plan audacieux pour reboiser les zones incendiées. Malgré les incertitudes et le poids de ce deuxième confinement, les bonnes initiatives se multiplient. Novethic vous accompagne pour explorer ensemble ce monde qui change.

Koala Australie SylvainGautier
Lors des incendies en Australie, plus de trois milliards d'animaux ont péri ou ont dû fuir leur habitat.
@SylvainGautier

Lancer une armée de drones pour replanter des arbres et sauver les koalas australiens. Tel est le projet fou et futuriste du WWF. Ce n’est rien de trop après le drame qu’a connu l’île-continent lors de l’été austral 2019-2020. Des incendies colossaux, qui ont duré des semaines, ont ravagé le bush réduisant en cendres 11 millions d’hectares, soit 1 000 fois la superficie de Paris ou quatre fois celle de la région Bretagne.

Selon les données du Fonds mondial pour la nature, environ sept milliards d’arbres ont brûlé et trois milliards de mammifères, marsupiaux et reptiles sont morts ou ont dû fuir. La population de koalas, fragile et dépendante des eucalyptus, a payé un lourd tribut avec près de 12 % de la population disparue. Pour y remédier, le WWF annonce l'objectif "de protéger et planter deux milliards d’arbres d’ici 2030 et de doubler le nombre de koalas sur la côte est de l’Australie d’ici 2050".

40 000 graines par jour

Au regard de cette ambition, autant dire qu'il ne s’agit pas d’aller planter les graines à la main avec une binette. Le WWF veut utiliser des drones capables de planter par projection jusqu’à 40 000 graines par jour. Outre leur cadence de travail, ils permettront aussi d’atteindre des zones inaccessibles à pied. Le reboisement vise à créer des corridors végétaux pour relier des zones relativement épargnées par les feux et ainsi favoriser les migrations animales.

Les zones visées sont le nord de la Nouvelle-Galles du Sud, le sud-est du Queensland et l’East Gippsland à Victoria. Reste encore à réunir les fonds pour lancer ce programme, imaginé dès janvier 2020 alors que les cendres fumaient encore. Une première phase de test, allant d’aujourd’hui à 2025, demande de lever la somme de 210 millions de dollars. "L’ampleur de la crise des feux de brousse nous oblige à réagir à une échelle qui n’a jamais été réalisée auparavant", appelle le président du WWF-Australie, Dermot O’Gorman.

Ludovic Dupin, @LudovicDupin


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

OPS biodiv 110121 capture d ecran

One Planet Summit : 50 États sont désormais engagés à préserver 30 % de la planète d’ici 2030

La France organisait lundi 11 janvier un One Planet Summit consacré à la biodiversité. Elle a ainsi donné le coup d'envoi d'une année qui s'annonce décisive avec la tenue au second semestre de la COP15 sur la diversité biologique en Chine. Celle-ci doit aboutir à un nouvel accord mondial. L'un des...

Castor office francais de la biodiversite

One Planet Summit : la Caisse des Dépôts lance un grand plan en faveur de la biodiversité

L’un des plus grands investisseurs institutionnels français, la Caisse des Dépôts, veut montrer l’exemple en matière de protection de la biodiversité. À l’occasion du One Planet Summit du 11 janvier 2021, le groupe a annoncé un vaste plan d’action portant sur ses activités et celles des entreprises...

OPS Biodiv 110121 ok

One Planet Summit Biodiversité : la France donne le coup d’envoi d’une année cruciale

Lundi 11 janvier, la France organise la quatrième édition du One Planet Summit consacré cette fois, non pas au changement climatique, mais à la biodiversité. L’événement doit servir de tremplin pour mobiliser la communauté internationale en amont du Congrès mondial de la nature, prévu en septembre à...

Castor office francais de la biodiversite

[Bonne nouvelle] Le retour du castor en Camargue après 40 ans d’absence

C'est un "bon signe pour l'espèce". Le castor a fait sa réapparition dans une zone protégé en Camargue. Cela faisait 40 ans qu'il n'avait pas été vu dans la région. Une bonne nouvelle alors que l'espèce s'était quasiment éteinte au début du XIXème siècle en raison de la chasse intensive.