Publié le 23 mai 2021

ENVIRONNEMENT

[Bonne Nouvelle] La Vendée entend planter un million d’arbres dans le cadre de son plan biodiversité et climat

La Vendée voit les choses en grand : dans le cadre de son plan Climat et biodiversité, le département entend planter plus d'un million d'arbres. Les agriculteurs seront invités à prendre part au projet. Si le projet doit permettre de protéger la faune et la flore locale, l'objectif est aussi de capter 5 550 tonnes de carbone chaque année. 

Le Poire sur Vie - Conseil départemental de Vendée
Plantations dans la commune de Le Poiré sur vie.
@Conseil départemental de Vendée

Ils sont les premiers arbres qui cachent la forêt. Le 22 mars, près de 4 500 jeunes pousses ont été mises en terre dans la commune vendéenne d'Essarts-en-Bocage. Et ce n’est qu'un début : quelque 300 000 arbres devraient prochainement recouvrir la parcelle de 1 500 m2. Le projet s’inscrit au cœur du plan Biodiversité et climat adopté par le département en septembre 2020. L’objectif est ambitieux : il envisage de planter 1,1 million d’arbres d’ici à 2023.

L’une des priorités du projet est de préserver la faune et la flore locale. Les essences ont été choisies avec soin. Chaque zone géographique, du Marais breton au Marais poitevin, en passant par les bocages et les littoraux, recevra des plantations d'arbres et d'arbustes spécifiques à son milieu naturel. "Chêne, érable, charme, châtaignier, cormier, prunellier, prunier, noisetier, sureau, frêne, merisier, orme, tilleul, genet, fusain ou encore houx : le département a fait le choix d’y planter exclusivement des essences locales", a indiqué le président du conseil départemental de la Vendée, Yves Auvinet, à Ouest-France.

Capter du carbone

Les agriculteurs seront invités à prendre part au projet. Environ 200 000 arbres et bosquets seront plantés à partir de cet automne en lien avec les exploitants volontaires pour améliorer le bien-être des animaux et bénéficier du travail des insectes pollinisateurs. Dans ce cadre, les agriculteurs bénéficieront d’une aide financière pour les travaux et l’achat des plants. Mais l’objectif est aussi de capter du carbone. Selon le conseil départemental, le projet permettrait de stocker chaque année "entre 3 300 et 5 550 tonnes de CO2".

Le Plan Vendée Biodiversité et climat entend également développer la transition énergétique du département en créant 55 000 m2 de panneaux solaires et sensibiliser 25 000 jeunes par an à la biodiversité, et réduire la consommation. "C’est un plan ambitieux pour notre territoire et qui s’étend sur trois ans avec 62 solutions concrètes et opérationnelles en faveur de la transition écologique, environnementale et énergétique", explique le Département, qui s’est donné les moyens de sa réussite : 50 millions d’euros seront investis sur trois ans.

 Pauline Fricot, @PaulineFricot


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

IStock @Conny Pokorny Istock bateau pêche haute mer

One Ocean Summit : Emmanuel Macron entend réguler le Far West des océans

Emmanuel Macron a annoncé, lors de l'inauguration du Congrès de la nature, un futur sommet sur les océans (One Ocean Summit), organisé en France. Son objectif : la mise en œuvre d'un cadre de protection de la haute mer. Les discussions à ce sujet patinent depuis plus de soixante ans. La haute mer...

Ocean pixabay

[Quiz] Et si vous testiez vos connaissances en matière de biodiversité ?

Politiques, industriels et société civile, réunis à Marseille, se penchent au chevet de la biodiversité en danger. Le congrès mondial de la nature, organisé par l'UICN, doit permettre d'ouvrir la voie vers la COP15 au cours de laquelle les États devront prendre des engagements réels pour la nature....

IStock @Ali Tellioglu Pixabay

Effondrement de la biodiversité : des associations attaquent l’État en justice

Les associations Notre Affaire à tous et Pollinis attaquent l'État en justice pour manquement à ses obligations de protection de biodiversité. C'est inédit. Les associations pointent notamment du doigt les défaillances du processus d'homologation et de mise sur le marché des pesticides, toxiques...

Expo Biocenosis21 UICN JcLett

L’exposition Biocenosis21 montre que l’art peut servir à protéger la biodiversité

Au cœur du congrès de l’UICN à Marseille qui rassemble experts scientifiques, ONG environnementales et décideurs se sont glissés d’autres acteurs engagés : les 14 artistes rassemblés par l’association Art of Change 21 qui relie art contemporain et environnement. L’exposition éco-conçue,...