Publié le 29 juillet 2019

ENVIRONNEMENT

La récolte française de miel va être "catastrophique", car les abeilles meurent de faim

Les abeilles étaient déjà mises en danger par la présence de pesticides dans l’environnement. Mais à ce danger, s’additionnent aussi les bouleversements climatiques en cours. Les insectes font face à un manque de nourriture qui a forcé les apiculteurs à alimenter les ruches avec des sirops.

En raison d'un hiver doux et d'un mauvais printemps, les colonies d'abeilles meurent de faim et ne produisent pas de miel.
@LevOlson

Les producteurs de miel français prévoient déjà une production de miel "catastrophique" pour l’année 2019, la faute à des conditions climatiques désastreuses ces dernières semaines. Alors qu'à ce stade, habituellement, "on a fait une bonne partie des miels, autour de 40, 50 %, là, on ne les a pas", se désole Henri Clément, porte-parole et secrétaire-général du syndicat majoritaire, l'Union nationale de l'apiculture française (UNAF).

"Les abeilles ne récoltent rien ! Dans les ruches, il n'y a pas à manger, les apiculteurs sont obligés de les nourrir avec du sirop car elles risquent de mourir de faim", déplore le syndicat agricole Modef (Mouvement de défense des exploitants familiaux), qui a lancé l'alerte dans un communiqué.

Conditions météo catastrophiques

Les causes de ce désastre sont multiples, selon le syndicat : "Un hiver très doux a facilité une bonne reprise de ponte, les colonies très populeuses se sont trouvées sans fleurs ni miellée (nectar butiné, ndlr) et se sont effondrées en peu de temps. Ce nouveau coup dur est d'autant plus critique pour les apiculteurs qu'il intervient après plusieurs saisons difficiles".

"On a des conditions météo qui sont catastrophiques", renchérit Henri Clément. "Ça fait quelques temps qu'on s'alarme du bouleversement climatique qui a un gros impact sur les productions. Pour l'instant, il ne s'est quasiment pas fait de miel, à part en Bretagne, où ils ont tiré un peu leur épingle du jeu".

"Les acacias dans beaucoup de régions ont gelé. Il a fait un printemps pourri, on a été obligé de nourrir les ruches, plutôt que de récolter du miel. On attend de voir un peu comment la saison peut évoluer, parce que ça peut se redresser", s'inquiète Henri Clément. Mais la canicule récente risque d’avoir compromis définitivement les récoltes.

La Rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Phoque Filet IanDyball

[Certifié sans coronavirus] Pour lutter contre la pollution plastique, des filets de pêche biodégradables

Chaque année, les filets de pêche capturent des quantités énormes de poissons, non destinés à la consommation, comme des dauphins, et disséminent des particules plastiques qui pollueront pendant des siècles le fonds des océans et finiront en partie dans l’estomac de la faune marine. Pour remédier à...

[Science] La vie marine peut être restaurée d’ici 2050 si la pression sur les écosystèmes se réduit

La nature est résiliente si on lui en laisse le temps. Selon une étude publiée dans la revue Nature cette semaine, la vie marine pourrait être restaurée en l'espace d'une génération seulement. Pour cela, les pressions humaines doivent être réduites. Il faut notamment accélérer dans la lutte contre...

Animaux sauvages villes cerfs japon AFP

Singes, cerfs, dindes... Avec le Coronavirus, les animaux sauvages s'aventurent en villes

Des hordes de singes dans une ville en Thaïlande, des cerfs en plein coeur d'une ville japonaise, des bandes de dindes sauvages en Californie... Face au Coronavirus, de multiples animaux sauvages, habitués à être nourris par les touristes, envahissent les villes en quête de nourriture. D'autres...

Madagascar reforestation

[Certifié sans Coronavirus] Madagascar fête son indépendance en plantant 60 millions d’arbres

Le 26 juin 2020, Madagascar fêtera ses 60 ans d'indépendance. Pour l'occasion, le président Andry Rajoelina a lancé un gigantesque plan de reforestation. Il espère qu'à cette date, 60 millions d'arbres seront plantés. Un défi de taille pour cette île qui a perdu 44 % de ses forêts naturelles depuis...