Publié le 27 août 2019

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[Infographie] Biodiversité, CO2, oxygène... Quels sont les impacts des feux en Amazonie pour la planète ?

La forêt amazonienne est en proie aux flammes et c'est une catastrophe écologique majeure. Elle abrite un quart des espèces mondiales, produit 5 à 10 % de l'oxygène mondial, régule les pluies, capte du carbone... Les effets concrets des incendies qui la ravagent ne sont pas encore exactement évalués, mais les premiers éléments qui émergent sont terribles pour ce bien commun de l'humanité. 

Amazonie feu Victor Moriyama Greenpeace
Depuis le début de l'année 2019, 80 000 départs de feux se sont déclenchés au Brésil, dont la moitié en Amazonie.
@Victor Moriyama/Greenpeace

Les incendies en Amazonie ont tourné à la crise diplomatique entre la France et le Brésil, mais c’est surtout un désastre écologique mondial. Les feux ravagent la plus grande forêt tropicale du monde. Dans la région de Santa Cruz en Bolivie, ce sont 950 000 hectares qui sont partis en fumée. Au Brésil, 80 000 feux se sont déclarés depuis le début de l’année, dont la moitié dans la forêt amazonienne. Une explosion de 84 % par rapport à l’année 2018.

Lundi 26 août, les feux continuaient de progresser malgré le déploiement d’avions bombardiers, d’eau, de pompiers et de soldats obtenus grâce à la pression internationale. Pour l’instant, la perte de biodiversité provoquée n’a pas été évaluée, mais elle est forcément dramatique car la forêt amazonienne est un réservoir exceptionnel de biodiversité. On y trouve un quart des espèces mondiales soit 30 000 espèces de plantes, 2 500 de poissons, 1 500 d’oiseaux, 500 de mammifères, 550 de reptiles et 2,5 millions d’insectes selon l’Organisation du Traité de coopération amazonienne (OTCA).

Amazonie incendie

L'agriculture et l'élevage en cause

Au total, en 50 ans, près d’un quart de la forêt amazonienne a disparu. Et le phénomène tend à s’accélérer. En cause : l’agriculture et l’élevage en tête. "Beaucoup de tourteaux de soja brésilien sont importés pour nourrir les animaux d’élevage en Europe et en France (deux millions de tonnes par an pour nous). C’est un risque de déforestation lié à nos importations et à notre modèle agricole", note ainsi dans un tweet Valérie Masson Delmotte, co-présidente de Giec, les experts de l’ONU pour le climat. Pour rendre la terre cultivable, des techniques de défrichements par brûlis sont utilisées.

Cette déforestation massive a un vrai impact sur la planète. Elle peut en effet provoquer un dérèglement des pluies. Dans cette région, les pluies sont alimentées par l’évapotranspiration des arbres. Moins il y a d’arbres, moins il y a de pluie. De même, la forêt amazonienne fonctionne comme un véritable puits de carbone. Selon le WWF, elle absorbe de 90 à 140 milliards de tonnes de CO2. En brûlant, elle relâche ce carbone dans l’atmosphère.

Des conséquences désastreuses pour les Indiens d'Amazonie

Et les conséquences ne sont pas seulement écologiques. L’Amazonie, habitée depuis au moins 11 000 ans, compte 34 millions d’habitants dont les deux tiers sont citadins. Même si Sao Paulo, une des villes les plus peuplées au monde, a été totalement plongée dans le noir en pleine journée le lundi 19 août à cause de feux de forêt en cours à des milliers de kilomètres, les premiers touchés sont les Indiens. Plus de 420 tribus représentant trois millions d’Indiens vivent en Amazonie, dont une soixantaine en isolement total.

Reste que l’Amazonie n’est pas la seule forêt en proie aux flammes en ce moment. Plusieurs pays dans le sud et le centre de l’Afrique font face à d’importants feux de forêt. Selon une carte de la Nasa, les feux en Afrique sont même plus importants qu’en Amazonie. Comme le rappelle le Parisien, l’Agence spatiale européenne considère que 70 % des terres brûlées sur la planète se trouvent en Afrique subsaharienne.

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Tourterelle des bois flickr CC0

[Bonne nouvelle] Après la chasse à la glu, la chasse à la tourterelle est elle aussi suspendue

Après la chasse à la glu, la chasse à la tourterelle des bois a elle aussi été suspendue. Mais c'est le Conseil d'État qui l'a décidé, contre l'avis du gouvernement, qui avait autorisé pour la saison l'abattage de près de 18 000 oiseaux pourtant classés comme vulnérables. La plus haute juridiction a...

Congres UICN nouveau report

Nouveau report du Congrès mondial de la nature de Marseille, en raison du Covid-19

Le Ministère de la Transition écologique vient d'annoncer le report du Congrès mondial de la Nature à Marseille, qui devait se tenir en janvier prochain. L'événement avait déjà été reporté une première fois de juin à janvier en raison du Coronavirus. C'est une nouvelle fois la pandémie qui a poussé...

Rhinopitheque dore Joel Sartore NationalGeographic PhotoArk

Planète en danger : la nouvelle alerte des Nations Unies pour sauver la biodiversité

Quelques jours après le WWF, c’est au tour des Nations Unies de tirer la sonnette d'alarme sur l’état de la biodiversité dans le monde. Dans sa cinquième édition des Perspectives mondiales de la diversité biologique, la Convention cadre sur la diversité biologique (CBD) constate qu’aucun des...

Moineaux Planete vivante AllegressePhotography

En cinquante ans, les animaux sauvages ont décliné de 68 % en raison des activités humaines

C'est le plus fort déclin jamais constaté en cinquante ans. Depuis 1970, le rapport Planète vivante du WWF, publié tous les deux ans pour suivre l'état de nos écosystèmes, a calculé que 68 % des populations de vertébrés sauvages (poissons, mammifères, oiseaux, amphibiens et reptiles) ont disparu. En...